Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La vie sans lui...

Son amour ne rima pas avec toujours, il a laissé sa place à la maladie jusqu'à ne plus vouloir vivre sans elle... à quoi bon s'accrocher, il est parti: il en aime une autre, seule face à soi-même


Voilà la lettre que j'aurai voulu t'écrire et que je ne peux pas te faire parvenir. Tu es la seconde personne que j'ai aimée mais cet amour fut le plus sincère. Tu m'as appris la valeur de la vie et insufflé ce souffle de vie, de joie, de plaisir... Comment aurais-je pu penser que ton amour était passager, je t'aimais à en perdre la raison, et encore maintenant, il reste un amour pour toi qui est présent dans mon coeur. Lorsque j'ai appris que tu aimais quelqu'un depuis 6 mois, la nouvelle m'a poignardé le coeur, elle me l'a arraché, j'aurais voulu mourir. Je me suis laissée mourir: à quoi bon vivre sans toi, j'avais raté mes examens et je t'avais perdu pour me consacrer à mes études. Un jour, je me suis regardée dans le miroir et je n'étais plus celle qui t'aimait, je n'étais plus faite que d'os et de chair, la tristesse m'avait transformée. Elle avait de moi une morte vivante, coupé de la réalité trop dure sans toi Je sais que tu es heureux et que je suis malheureuse sans toi et ça je ne peux le dire à personne. Tu me manques, tu as une nouvelle vie sans moi alors que je vais avoir 20ans et que j'ai l'impression que ma vie s'est arrêtée quand je me suis perdue dans tes yeux, que nos corps se sont frolés. Mais je survivais pour mes études, tu n'es plus là, le vide de toi m'a tué. J'ai perdu le goût de vivre mais surtout l'envie d'aimer et de me laisser aimer car c'est trop dur.


Anie

Elle m'a aidé à m'enfermer à rester chez moi, oublier que la vie avait continué sans toi à mes côtés. Certains parleront de dépression dû au P1 et d'autres à l'anorexie. Je me sentais tellement forte et en même temps tellement faible, un état où plus rien ne compte. Je prend des habitudes, je mange toujours la même chose, je me lève et me couche à la même heure, tout est réglé comme une horloge, pas de place pour l'imprévu. Je vis par procuration, je survis comme une machine, rien n'a plus d'importance, enfin si, pouvoir repartir de chez moi à Lille et me laisser mourir parce qu'ici, on veut m'obliger à regrossir, à sortir, voir des personnes qui me jugent et me trouvent folle ou disent que c'est de la faute de mes parents. Ils me disent : "il faut te faire hospitaliser, si tu te voyais" mais ils ne comprennent pas que je ne veux pas me voir, je me hais. Tout est de ma faute, je t'aime et tu en aimes une autre. Je n'ai pas voulu profiter du temps que je pouvais passer avec toi, en préférant le consacrer à mes cours. C'est fou, tu as fait ta vie, tu ne m'as rien dit. Je l'apprends par une amie qui pensait que je le savais alors que non, je ne savais pas: tu ne m'avais pas dit. Personne ne sait que je t'aime à en mourir et que je ne peux pas me permettre de te perdre. Mon coeur, mon âme sont blessés. Au début je pleurais mais après je ne sais plus, non pas parce que je ne t'aime plus mais parce que je n'y arrive plus. On me donne des médicaments et je ne veux pas en parler aux autres, ils savaient que je t'aimais mais ils pensaient que je savais que tu étais avec celle que tu aimais. J'ai peur du vide de ton absence dans mon coeur, je veux revenir un instant avant. Avant que j'apprenne cette nouvelle terrifiante, avant que mon coeur soit blessé, avant que je me perde dans mes espoirs, mais avant est passé et là, j'ai mal.
Le temps doit faire cicatriser les blessures mais il ne fait rien. 1journée, 1semaine, 1 mois puis 6 mois, je pense encore à toi et à elle. Tu ne me donnes aucune nouvelle.
Et poutant pendant ce temps, je dois me dire que des gens sont en train de mourir alors que je me tue toute seule, je me laisse mourir pour ne plus souffrir et oublier. Vivre est difficile, aimer est beaucoup plus dure surtout quand cet amour est à sens unique. Mais il faut s'accrocher pour ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir vivre, qui sont malade et trouvent le courage de surmonter la maladie. Je dois trouver la force pour pouvoir aider ceux qui n'ont pas ma chance, celle d'avoir une famille aimante, des amis... Ta présence me manque mais je ne peux rien y changer c'est comme ça. Tu l'aimes, elle, et pas moi. Mon coeur doit battre sans le rythme du tien, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Sois heureux, je ne peux te forcer à m'aimer et dois t'oublier, te laisser vivre ton amour à 100%, m'effacer et en même temps t'effacer de ma mémoire.
Aujourd'hui, tu restes dans mon coeur, comme un souvenir d'un bonheur passé, mais j'ai perdu toute confiance en toi et je ne peux plus t'aimer même à moitié.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Re: La vie sans lui...
Posté par gregbouline le 06/11/2008 10:03:10
tu devrais le recontacter.
ton amour est trop puissant pour cela, tu ne feras rien de mal a le garder ami.
mon amour a moi est mort d' une maladie, je préfèrerais la savoir heureuse.
mais dans ta situation je préfèrerais etre son ami.
en tout cas bien du courage
Re: La vie sans lui...
Posté par selma-chel le 06/09/2008 18:21:14
ce noble sentiment existe sur terre est il vit dans notre coeur tu sais j'aime un homme plus que tout dans ce monde et je peux faire n'umporte quoi pour qu'il reste a mais cotés safait 3 ans mais quand j'ai lu ton article, je sens ta douleur. dieu soit a tes cotés et ne t'inquiète pas paut etre c ton mieu personne ne sais quece que le déstin nous cache..............
:-) :-) :-) :-) :-)
Re: La vie sans lui...
Posté par sterlay le 17/06/2008 17:41:17
Les chagrins d’amour peuvent durer toute la vie pour les plus sensibles et aboutir parfois à des fins funestes.
Une seule explication peut calmer leurs peines : connaître le pourcentage réel de la compatibilité biologique qui existe entre eux.
Cette analyse théorique qui se révèle toujours exacte est gratuite sur le site http://www.ententes.net
Les dates de naissances sont nécessaires pour établir les N° biologiques qui permettent l’analyse.
On peut tout évaluer soi-même ou confier les dates de naissances à service@ententes.net qui retourne le résultat sous 24h. Tout est gratuit et anonyme sans aucune obligation.
Ne nous privons pas de ce médicament gratuit qui peut sauver des vies.
Cordialement.
L’équipe de Ententes,
bras actif de l’association HAPPY-COUPLES N°48013585 du 15 mai 2001 Journal officiel N°24 du 16 juin 2001 (N°1869).
Re: La vie sans lui...
Posté par delfsan le 16/06/2008 15:48:13
sauf que ça ne console pas vraiment ...pas aussi simple, ça se saurait
Re: La vie sans lui...
Posté par take-my-life le 16/06/2008 15:09:37
c'est vrement touchant .. mais n'oublis pas que lui aissi ne te merite pas ..!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
L'auteur : Lisa C
28 ans, Maubeuge (France).
Publié le 20 avril 2008
Modifié le 17 mars 2008
Lu 1 922 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲