FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La Vie secrète

"Comment accepter l'histoire et les actes des pères lorsqu'ils sont atroces, murmure la mémoire à l'oreille des fils ? Et comment diable s'y prendre, au seuil de sa mort, pour faire la paix avec mon père, ce bourreau si terriblement humain ? "


"Armand, un homme âgé, vient de faire une attaque cérébrale et se retrouve à l'hôpital, dans un état critique. Un événement pénible pour tous les membres de sa famille, avec qui il entretenait des relations complexes : sa soeur Rose, qui lui est liée par une profonde et ancienne complicité ; son fils Grégoire, qui le déteste et qu'il n'a plus vu depuis vingt-cinq ans ; sa belle-fille Juliette, chahutée dans ces circonstances difficiles ; et surtout son petit-fils Simon, garçonnet sensible avec qui il a noué une relation affective très originale et très intense, et qui voue une véritable vénération à son "Papi Armand". L'hospitalisation d'Armand agit comme un précipité chimique inédit au sein de la famille, libère la parole, dénoue les rancoeurs. Mais à aussi pour effet collatéral et inattendu de faire ressurgir le passé du malade. Or Armand, lors de la Seconde Guerre mondiale, a fait partie de ces hommes qui se sont engagés dans les Waffen SS par conviction anti-bolchévique, et dont les unités combattantes ont commis des horreurs sur le front de l'Est, notamment en Ukraine... " (Présentation Casterman)


La collection "Ecritures" de Casterman accueille un nouveau roman graphique en noir et blanc dans ses rangs. La Vie secrète est l'œuvre de Fredman, qui jusque là nous avait plus habitué au registre de l'humour. Ici il s'attaque à deux thèmes difficiles : les relations familiales et le poids des atrocités perpétuées pendant la Seconde Guerre Mondiale. On comprend facilement qu'il est mis cinq ans avant de pouvoir se lancer dans ce projet : "C'est une expérience curieuse, un peu comme un bloc de terre autour duquel on tourne longtemps et que l'on met en forme très vite avant d'en oublier le dessein originel." (Interview dans Castermag).


Au fil des planches, Fredman questionne ses personnages sur leurs choix de vie, sur leur absence de remord, sur l'influence du passé familial mais aussi collectif sur leur vie présente : "Souvent, les individus ne sentent pas que l'Histoire collective a davantage d'influence qu'ils ne le croient sur leur histoire personnelle. Ils le découvrent brutalement à travers la violence. Armand et Grégoire sont les deux visages de cette expérience, mais j'ai chargé mon personnage principal de se taper le boulot de mémoire tout seul. Il doit éviter le piège de la culpabilité, ce que j'appelle les rites sacrificiels de la mémoire, et se consacrer plutôt à un véritable travail de responsabilité mémorielle."


Fredman a adopté une construction complexe en multipliant les flashbacks et les points de vue des trois générations de personnages. Cette technique lui permet de montrer Armand sous ses différents jours : Armand se souvenant de son passé nazi, Armand vu à travers les scènes d'hallucination de son fils, Armand montré sous son meilleur jour à travers les souvenirs de son petit-fils. La réalité est souvent bien plus ambigüe et difficile à saisir que l'on veut le croire. Malheureusement, le propos de Fredman n'évite pas quelques longueurs dommageables. Si certaines scènes se démarquent par leur originalité, notamment les séquences avec l'ange Saint-Michel, d'autres sont beaucoup plus laborieuses.


Le graphisme en noir et blanc s'avère plutôt réussi. Fredman maîtrise les effets de clair-obscur pour mettre en valeur tel ou tel élément d'une case. Ses expériences dans l'animation ses ressentent dans le dynamisme de certaines planches et dans son art consommé du cadrage. La composition des planches rend la lecture très fluide, les transitions entre les cases étant particulièrement bien trouvées. On regrettera seulement l'usage parfois abusif de l'effet de zoom.


Si ce premier tome est celui de la découverte de la vérité, le second sera peut-être celui de l'acceptation...


Titre : La Vie secrète (tome 1)
Auteur : Fredman
Editeur : Casterman
Collection : Ecritures
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 27 octobre 2008
Modifié le 27 octobre 2008
Lu 944 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143