Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La violence, phénomène destructeur

Un petit texte qui fait réfléchir sur le phénomène plutôt destructeur, surtout chez les jeunes... La violence.


De nos jours, pratiquement partout où nous mettons les pieds, on peut apercevoir des démonstrations d'agressivité ou de violence gratuite. On en retrouve dans tous les milieux : Dans les cours d'écoles primaires et secondaires, dans la rue, dans le métro, dans la famille et partout ailleurs. Les jeunes d'aujourd'hui sont confrontés de plus en plus tôt à cette dure réalité qu'est la violence.


Ça a toujours existé...

Les comportements agressifs et/ou violents ont toujours existé et ont toujours suscité une immense fascination. Cela dit, la violence est beaucoup trop médiatisée de nos jours. Aux nouvelles du soir on ne voit que ça, dans les films, idem ! Mais quel exemple reçoivent nos jeunes ?


Il y a pire...

Toutefois, le fait inquiétant n'est pas là. L'identité et le groupe d'âge de plus en plus en baisse des agresseurs sont deux facteurs à ne pas prendre à la légère. Des adolescents et des mères de famille qui ont des comportements inacceptables. De plus, selon les statistiques, on dit que dans une famille sur trois, un enfant est victime de violence verbale, mentale ou physique. C'est énorme ! Les enfants qui sont maltraités dans leur jeunesse en subissent les conséquences tout au long de leur vie. La violence que subit un enfant l'affecte dans tous les domaines, sans exception; à l'école, dans ses relations amicales et amoureuses, etc. C'est un cercle vicieux dont il est difficile de se sortir.


Les drames familiaux...

Aussi, on entend de plus en plus parler de drames familiaux. Vous savez, ces tragédies qui surviennent sans que l'on ne sache pourquoi c'est arrivé ? Quand ça arrive, on se demande comment on a pu ne rien remarquer. Tout paraissait si bien aller dans cette famille... Une mère qui assassine son enfant et qui se tire une balle dans le crâne par la suite, ce n'est pas qu'un simple fait divers ! C'est un meurtre, une abomination !


La vie n'est pas facile, mais c'est pareil pour tous...

Bref, la vie n'est pas facile et tout le monde le sait, mais pour les enfants qui sont victimes de violence, elle l'est encore moins. Quand une personne souffre, que ce soit physiquement ou mentalement, ce n'est pas toujours écrit dans son front. Je dirais même que la plupart du temps, elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour cacher son mal-être. Les témoins silencieux, c'est aberrant. Alors qu'ils parlent ou qu'ils se taisent à jamais.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Re: La violence, phénomène destructeur
Posté par charlotte915 le 19/06/2006 19:14:23
Tu as raison, la violence fait partie de nous, mais en quelque part, si il n'y en avait nul part, on ne serait pas portés à agir d'une telle maniere. Il est prouvé que l'humain est porté à reporoduire les gestes et les comportements qu'il voit.

Par contre, si la violence fait partie de nous, et qu'on ne peut evidemment rien y faire, il y a des violences inutiles, qui ne font pas partie des gens. Car l'agressivité et les comportements violents sont des choses que l'on doit apprendre à contrôler. Si une personne dépasse les bornes en matière de violence, c'est que cette personne a un problème.
Re: La violence, phénomène destructeur
Posté par ox666 le 19/06/2006 17:23:06
Je suis en parti d'accord avec tous vos posts, mais je pense que d'une façon plus générale, la violence est une partie de nous même tout simplement, et c'est en cela que ça ne changera jamais, jamais la violence ne cessera, car elle est une partie de chacun de nous. Qui n'a jamais eu recours à la violence à un moment de sa vie? On peut accuser les jeux vidéo, les films, etc... mais même à l'état naturel, l'être humain est capable des plus grandes violences, des violences innocentes, avant même d'avoir vu son premier, ou quoi que ce soit d'autre. Non je ne pense pas que la violence est une chose qui se regarde et qui s'apprend, je pense que la violence est un facteur d'"humanité" (au sens large). La violence est une partie de la vie, et bien que je pense qu'elle prenne de plus en plus d'ampleur du fait de l'influence de la société (jeux vidéo, etc...), je pense que nous ne pouvons pas vivre sans...
Re: La violence, phénomène destructeur
Posté par ushiwa.sasuke le 19/06/2006 08:57:21
La violence existe et existera tout le temps...

On voit toute la merde qui a dans le monde, entre le racisme, les maladies, les pays pauvres et la guerre, etc...

Voila déjà quelques exemple qui font que la violence ne s'arretera pas...

Ensuite on descend de l'animal donc on n'est pas différent d'eux...

En plus comme dit amok la violence passe par autre chose --> jeux vidéo films littérature...

Moi je pense que la violence n'est la que pour que nous nous entretuons...
Re: La violence, phénomène destructeur
Posté par amok le 18/06/2006 15:04:52
charlotte915 : Justement, tu aurais dû écrire un texte plus personnel, plus détaillé en quelque sorte. Parce que ce genre de texte attache le lecteur, développe l'idée de la violence et son horreur. Tu aurais choqué et tu aurais convaincu.
Car il faut bien bien comprendre que des textes comme tu l'as écrit, résumant de manière général toute l'idée de la violence sans la décrire réellement et qui mettent tous les hypocrites d'accord sur le message "non-à-la-violence", est d'une banalité sans pareille et énerve, profondément.
Je ne manque pas de bon sens, c'est vous qui manquez de discernement. Il faut que vous vous mettiez dans la tête que l'homme est cruel par nature et que l'idée de le changer est en soit aberrante. Après, il faut voir comment gérer cette violence, au moyen de médias divers (jeux, films, littérature). A partir du moment où l'homme trouve un exultoire à ses pulsions passagères, il est content. Empêchez-le de dépenser sa violence, et il le sera encore plus.
Re: La violence, phénomène destructeur
Posté par charlotte915 le 18/06/2006 03:21:42
Ah, et au fait, ce texte est assez général, mais je pourrais vous en parler pendant des heures. J'aurais pu faire ce texte plus personnel, mais j'avais justement peur des critiques. Et ce texte, moins personnel, n'a fait que confirmer mes peurs. Si j'avais écrit un texte semblable, mais plus personnel, parlant des violence dont j'ai mopi-même été victime, Aurais-je eu la surprise de lire une critique qui prône la violence, qui stipule que l'on doit dire merci a la violence???
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Publié le 17 juin 2006
Modifié le 03 mai 2006
Lu 2 659 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲