Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Lara Croft : Le berceau de la vie

Lara est de retour, dans un film bien pourri ! Alors que son personnage est tellement intéressant...


Pourquoi aller voir Tomb Raider 2 au cinéma ? Ben oui, avec ses affiches trop moches (ils les ont fait sur Game Boy ou quoi ?!), sa bande annonce pourrie, et un premier épisode catastrophique (je ne l'ai pas vu hein, mais les avis sont unanimes!), on ne peut que craindre le pire... surtout quand les premières critiques françaises détruisent le film, qui s'est d'ailleurs ramassé aux USA ! Bref, faut être motivé... mais après Hulk, Drôles de dames, T3 et Pirates des Caraïbes, il fallait que je conclus cet été américain 2003 (et à 3€ la place à Paris, ça motive...). Résultat ? Ben c'est nul, comme prévu, mais il y a un petit quelque chose de positif malgré tout !

L'histoire ? Honnêtement, on s'en fout, mais allons-y quand même !
Au coeur du "berceau de la vie", là où la vie est apparu sur Terre, se trouve la boite de Pandore, antithèse de la vie, qui répandra la mort sur terre si quelqu'un prend le risque de s'en emparer... Et quand un homme d'affaires prêt à tout pour se faire de l'argent retrouve le plan pour localiser le berceau de la vie, il ne reste plus qu'à Lara Croft de partir à l'aventure, de buter le méchant et de... sauver le monde !

Action, aventure, exotisme, voilà le cocktail promis par Tomb Raider, dont le personnage trouve ses origines (si quelqu'un ne le sait pas encore) dans un jeu vidéo. Un Indiana Jones des années 2000 et au féminin ! Mais pour accepter ce film, Angelina Jolie (la bombe qui incarne Lara Croft) voulait plus de psychologie, plus d'amour, plus de profondeur à son personnage : résultat ! arf, c'est pas gagné ! Le scénario est archi classique, vu et revu au cinéma, et n'hésite pas utiliser les plus grosses ficelles pour parvenir à ses fins, quitte à devenir surréaliste voire contradictoire. Certes, Lara est un peu humaine, doit faire face à son passé et aux fantômes de ses amours perdues (c'est beau!), mais ces passages sont vite zappés... Dommage donc, le scénario ne ressemble à rien !

Mais le pire vient de la réalisation, absolument ridicule. Si Jan de Bont avait créé la surprise avec Speed, action-movie sur-vitaminé, l'illusion n'avait pas fait long feu et le réalisateur était retombé bien bas avec Speed 2 et Hantise, 2 films bien ratés... Qu'allait-il faire de Tomb Raider 2 ?! Rien, malheureusement : ses scènes d'action manquent de rythme, sont filmées n'importe comment et n'impressionnent personne (mention spéciale à la poursuite en moto sur la muraille de Chine sui ne sert strictement à rien et ne divertit même pas...). Ah si, Jan de Bont a appris le concept de ralentit, et du coup, il en colle partout ! Lara embrasse un gars ? Zou, on filme ça au ralentit ! Lara saute d'un immeuble ? paf ! ralentit ! Lara filme une tarte à un méchant ?... oui, oui, ralentit ! C'est moche, cheap, on en voit plein, bref, ça craint !

En parlant de cheap, mention spéciale aux décors (oui, je fais plein de mention spéciale !) : à part certains décors naturels plutôt jolis (bien que filmés n'importe comment...), le moindre temple paraît avoir était réalisé en polystyrène... Dans les années 70, on aurait pu trouver ça beau, mais là, vraiment, c'est trop ! la grotte du berceau de la vie est particulièrement hideuse... je ne connais pas le budget du film, mais soit il y a eu de sérieuses restrictions budgétaires, soit ils en ont fait n'importe quoi, mais c'est impressionnant !

Intéressons-nous maintenant aux acteurs (et on ne rigole pas!) : Angelina Jolie, Lara Croft dans toutes sa splendeur, est un peu fade, mais on sent vraiment une envie de donner de l'épaisseur à son personnage : que ce soit dans les scènes d'action ou "psychologiques" (quand il ne se passe rien en gros...), Angelina Jolie semble toujours très impliquée dans ce qu'elle fait, et c'est très louable. Elle rend même Lara Croft très attachante ! Et ouf ! les producteurs ne l'ont pas réduite à une potiche réduite à son simple corps : en effet, Lara Croft est bien foutue, c'est indiscutable, mais elle joue peu ou pas sur ses atouts physiques, ce qui est plutôt réjouissant (vu le naufrage du film, on aurait pu craindre cette facilité). Au contraire, mais tout à fait réjouissant également, Gérard Butler, l'ex amant de Lara, est lui réduit à un rôle de potiche ! Il ne sert à rien, si ce n'est de faire-valoir à Angelina Jolie, mais on peut à plusieurs reprises le voir à moitié nu, ce qui ne fait qu'augmenter (un tout petit peu) l'intérêt du film ! Les autres acteurs, rien à dire, ils font leur boulot sans étincelle (on ne peut pas leur en vouloir !)

Alors, pourquoi 2 étoiles à ce film creux et moyennement divertissant ? Juste pour le potentiel que représente le personnage de Lara, qui n'apparaît qu'à de rares occasions, mais qui fait plaisir à voir : en effet, cette femme n'est tout d'abord pas réduite à ses formes, mais est réellement une femme forte et indépendante, ce qui est suffisamment rare pour être encouragé (la fin est, à ce titre, très intéressante ! mais seulement à ce titre hein, parce qu'elle est quand même nulle...). Elle ne s'encombre pas non plus de hiérarchie, n'en a rien à foutre de la Queen d'Angleterre (contrairement à James Bond) et va dans les tombes pour les piller... et semble également se taper totalement des musées (contrairement à Indy!). Bref, une vraie bourgeoise rebelle, à deux doigts de devenir une icône rock'n'roll avec sa dureté et sa fragilité ! Bon, on ne fait qu'entre apercevoir cet aspect, le film ne rendant pas du tout hommage à cette femme !

Bref, effectivement, le film est un navet, la faute incombant pour 95% à Jan De Bont qui semble ne pas savoir pourquoi il est là... Mais même s'il y a très peu de chance pour que le licence Lara Croft survive à ce duixième épisode, je me plais à rêver à un Lara Croft 3 bien noir, avec une Angelina Jolie à fond dans son personnage, encore plus de mecs torse nu qui ne servent à rien, et avec une histoire et un réalisateur qui respecte et honore vraiment cette héroïne qui a quand même transformé le jeu vidéo à sa sortie...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Lara Croft : Le berceau de la vie
Posté par le 20/08/2004 07:54:14
bon article je trouve; bien écrit et pertinent!
Re: Lara Croft : Le berceau de la vie
Posté par miss93 le 20/08/2004 07:54:14
j'ai été le voir aussi et je trouve certaines scènes franchement pas mal exagérées....en tout cas je m'attendais à mieux c'est clair que c'est pas génial!
Re: Lara Croft : Le berceau de la vie
Posté par pitouilli le 20/08/2004 07:54:14
Ce que j'ai trouvé de + lamentable dans ce film, c'est quand même le mythe de la boîte de Pandore remasterisé à l'américaine!!!!
Sinon l'histoire n'a ni queue ni tête (belle expression). j'avais bien aimé le 1er parce qu'il me rappelait le jeu vidéo (ils avaient même respecté les petits cris quand elle tombe), mais là quelle déception!!!
Re: Lara Croft : Le berceau de la vie
Posté par fallen_angell le 20/08/2004 07:54:14
J'ai vu le film et perso je ne l'ai pas trouvé si nul que ça... D'accord la réalisation est très moyenne (mais pas totalement nulle) et le scenario léger (ce qui ne décoit pas quand on est un habitué de Jan de Bont) mais angelina jolie remonte quand même la barre avec une interprétation sympa. Somme toute, réalisé par quelqu'un d'autre ce film aurait sans doute pu être mieux mais il remonte la barre par rapport au premier. Qu'il faudrait d'ailleurs avoir vu avant de se permettre de casser le deux aveuglément... Un conseil donc, allez le voir et réfléchissez y à deux fois. D'autre part, comment comparer un film et un jeu vidéo ? les enjeux ne sont pas les mêmes, et les besoins encore moins : il n'y avait pas besoin d'introduire trop de sensibilité dans les jeux Tomb Raider car ce qui importe avant tout c'est l'action. D'où Lara qui devenait plus une sorte de super héros en jupons qu'un être humain à part entière. Un film en revanche est bien obligé de montrer Lady Croft en tant que femme avant tout. Et c'est à mon avis cette vision de Lara par Angelina Jolie qui rachète un peu le second film. Il y a un réel effort d'interprétation et on devrait au moins lui accorder cela. En somme, TR2 n'est pas un grand film, loin de là, mais il possède quelques bonnes idées qui le rendent interressant à voir. C'est une grosse prod américaine c'est tout, comme hantise et speed 2 avant lui... ce film n'est pas pire qu'un autre et ses rares qualités valent quand même bien les 3€ qu'on dépensera pour aller le voir.
Re: Lara Croft : Le berceau de la vie
Posté par kirkor le 20/08/2004 07:54:14
trop bien l'article... je riske daller le voir bientot, maintenant je suis prévenu... c va être drôle...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Publié le 03 septembre 2003
Modifié le 03 septembre 2003
Lu 1 002 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲