FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le 1er mai sur Paris

La manifestation anti front nationale du premier mai sur Paris restera longtemps dans nos mémoire. La manifestation vue de l'intérieur...


Arrivée à place de la république le mercredi premier, la stupéfaction fut grande, c'était impensable encore quelques heures auparavant d'imaginer qu'autant de monde se serait déplacée.

La foule est dense et deviens de plus en plus compact, à 16h, nous n'avions toujours pas bougés d'un mètre, au alentour de 16h 30, la pression de la foule commence à devenir insoutenable, 400 000 manifestants selon les autorités, 1 000 000 selon les organisateurs.

Une trentaine de malaises viennent de survenir et les autoritées commence à craindre des mouvements de foule, ce qui en cas de grands rassemblements est une hantise et une réelle menace pour la vie des gens qui se retrouvent au coeur de cette marée humaine.
Cependant, les manifestants garde une bonne humeur apparente malgré la tension qui ne cesse de monter.

La mairie de Paris et les autoritées décident alors de divisé la foule en créant deux itinéraires bis, le premier partant de la place de la république (où nous nous trouvions) et le second au niveau de la Bastille, très rapidement et dans le calme, les manifestants se sont alors dirigés vers ses itinéraires dans une sérénitée qui je pense se doit d'être souligné, mais chaque personne à fait preuve de self-contrôle et de respect vis à vis des autres gens se trouvant là. Car quand les chemins se sont ouverts, nous n'avions qu'une seule envie, sortir de cet enfer au plus vite.
Bref, passé l'angoisse qui nous tenayaient depuis environ une heure, nous avons donc démarés notre marche protestataire vers la place de la nation.

Les slogans squandés par la foule nous font oubliés la fatigue qui commence à être pesante, surtout quand nous manifestons depuis plusieurs jours.

C'est vraiment dans une ambiance bon enfant que notre marche s'est déroulée, mais nous avions un sentiment que personne parmis nous n'avait jamais éprouvé, le fait de se sentir fière de ses actes, d'avoir enfin la possibilité d'exprimer haut et fort nos idéaux, et de dire NON, d'avoir la sensation de participer à une page extrèmement importante de l'histoire.
Que notre heure c'était ici et maintenant, notre mai 2002, celui dont on dira à nos enfants plus tard, "j'y était", ce sentiment de fraternité, et de paix, nous a transcendés.

Je tiens aussi à aplaudir le civisme des gens qui se sont vraiment comportés correctement, ce qui n'aurait fait qu'envenimer les choses, voir les faire dérapés.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Le 1er mai sur Paris
Posté par the division bell le 20/08/2004 07:47:29
"Et le maire gauchiste coming-outé Delanoé décida de diviser le troupeau de moutons (embrigadés par les profs coco-socialos) en deux, pour mieux régner"

"Bêêêêêêê j'y étêêêêêê!"

Comment oses-tu parler de souveraineté et de manifestations qui n'ont pas dégénéré quand on a vu:
1) des jeunes perchés en haut des monuments de la capitale avec des drapeaux algériens ou marocains
2) d'autre jeunes avec des slogans "le pen de mort", "le pen facho le peuple aura ta peau", véritables incitations au meurtre
3) Besancenot et sa LCR profitant de leur place à la Poste pour détruire les tracts de campagne du FN, montrant leur vision stalinienne et totalitariste de la "démocratie"
4) le mensonge, quand certains ont diffusé une fausse info selon laquelle la phrase de Le Pen "socialement je suis de gauche, économiquement je suis de droite, nationalement je suis de France" serait une reprise modifiée d'un discour d'Hitler en 1936, que des historiens ont démenti

Y'a pas plus de fierté à tirer de cet attroupement stupide, pas plus qu'il n'y en a à tirer du Mai 68 emmené par le pédophile Cohn-Bendit.
Re: Le 1er mai sur Paris
Posté par cacahouettte le 20/08/2004 07:47:29
ça c'était de la manifestation!!!
Re: Le 1er mai sur Paris
Posté par mistercool le 20/08/2004 07:47:29
Je trouve dommage qu'on en arrive à faire faire aux jeunes le travail que les + agés devraient faire. Ca concerne tout le monde quand même! On accuse les jeunes de tous les maux de la Terre mais pourtant c'est encore nous qui faisons tout pour faire avancer les choses dans le bon sens.
Re: Le 1er mai sur Paris
Posté par marinette le 20/08/2004 07:47:29
c'est vrai l'ambiance était tres cool
je suis fière de nous et c'est agreable apres la honte de savoir le pen au second tour! Je vois l'espoir: des jeunes ki ont une vraie conscience politique, qui prennent conscience de le realité de la souveraineté du peuple et ki compte l'exercer!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 02 mai 2002
Modifié le 02 mai 2002
Lu 1 027 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143