Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le Bac : une simple formalité ?

Base et fierté de l'éducation nationale française, le baccalauréat est encore l’un des diplômes sanctionnant la fin des études dans l’enseignement secondaire le plus gratifiant d'Europe, mais va-t-il garder cette suprématie ?


Passage obligé de la voie générale pour accéder à l’enseignement supérieur, le baccalauréat est aujourd’hui en perdition : son obtention n’est plus fonction du mérite et du travail mais plus des objectifs de réussite fixés à l’avance par le Ministère de l’Education Nationale.

L’extension des effectifs de l’enseignement secondaire, le sentiment partagé selon lequel la possession du BAC est le plus sur moyen d’accéder à un emploi et surtout la volonté politique qui a conduit le Ministre de l’Education nationale en poste en 1985, Jean-Pierre Chevènement
à exprimer l’objectif des 80% des effectifs de chaque classe d’âge au niveau du baccalauréat, ont contribués introduire une certaine confusion sur le statut et les objectifs de ce diplôme national.

Le prestige baccalauréat a malheureusement déjà atteint son paroxysme ; il y a encore quelques décennies, le bachelier pouvait directement se diriger vers la voie professionnelle dès l’obtention de ce diplôme ; maintenant, ceci est, à l’exception de quelques filières techniques, devenu impensable.

Aujourd’hui, "avoir le Bac", n’est plus un critère suffisant, 70% des élèves de terminales l’obtiennent, tant est si bien que la sélection se fait en faculté ou dans les Grandes écoles. En faculté, sur une première promotion, à peine 50% au maximum sont admis en deuxième année. Force est de constater que les partiels ressemblent plus à des concours "déguisés" qu’à de véritables examens sans restriction d’effectif à l’admission en deuxième année. Maintenant, il est certain qu’une personne qui travaille peut réussir facilement en faculté.

La question que l'on pourrait se poser aujourd'hui est de savoir à quoi sert une banalisation du baccalauréat alors que la sélection existe encore et qu'elle se fait après ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Re: Le Bac : une simple formalité ?
Posté par yan995 le 20/08/2004 07:47:48
Oue le bac n'as plus de valeur....... la nouvelle mouture en 2 ans ne vo rine deja ke la premiere mouture (je sors d'un bac S) etait facile alors sur 2ans..... mouarf
Le bac ne prepare a rien tout le monde se plante en fac parceque le nivo est mechamment supérieur.
Mais les gars 16 18ans c vos plus belles periodes alors faites la teuf
Re: Le Bac : une simple formalité ?
Posté par quanta le 20/08/2004 07:47:48
arf, un peu de jugeote lolotte, toi qui a soit disant un parcours (% à moi) impécable. Je faisais remarquer qu'il y avait beaucoup trop de faute pour un article (si ct un commentaire ... lol). Ensuite je te signal que la critique ne s'adressait pas entièrement à elle. Normalement le site s'occupe soit disant (une fois de plus) de corriger les fautes, c tout (t'as un peu de mal Laurent). A 14 ans on passe le brevet je te le rappelle, alors relis bien son article (p-e que ses fautes ne t'ont pas choqué mais y avait de l'abus c tout).
Qu'on ne relise pas un commentaire ok, mais un article c'est quand même la moindre des choses, ne crois-tu pas ?
Allez sans rancune aucune mon p'tit TIBERI (je voulais pas te blesser.)
Re: Le Bac : une simple formalité ?
Posté par lolotte le 20/08/2004 07:47:48
Quanta, tu n'as peut-être jamais dit que tu étais bon en orthographe; nonobstant que tu ais fait cette même critique à Anna Blo, auteur de l'article "Quand un mec veut sortir avec toi!", auteur qui, je le rappelle, n'a que 14 ans!!!
;o)
Re: Le Bac : une simple formalité ?
Posté par quanta le 20/08/2004 07:47:48
arf, zorro, désolé mais tout ceci est dû à une déformation professionelle ;-)
Re: Le Bac : une simple formalité ?
Posté par marinette le 20/08/2004 07:47:48
courage lolotte, ton chiffre de 70% est une approximation qui est devenue un lieu commun connu de tous pas besoin de te justifier tu n'es pas au 20H et nous savons que ce chiffre reflete la réalité
Quanta a raison, si tu faisait un article professionnel on te reprocherait cette negligence, mais à part quanta (peut être...?lol) personne ne fait du journalisme d'investigation de haut niveau...
Tu te contentes de lancer un débat sans faire de recherche de fond mais tu ecris sans prétention et avec un style fluide c'est un article honnête et interessant :)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Publié le 23 juillet 2002
Modifié le 23 juillet 2002
Lu 1 078 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲