FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le bèlè de la Martinique

Partons à la découverte de cette danse très populaire à la Martinique.


Ti Raoul GRIVALLIERS, les frères RASTOCLE auraient été fiers de ce que le bèlè est devenu aujourd'hui à la Martinique. En effet plus qu'une pièce du patrimoine le bèlè connais un essor remarquable depuis plusieurs années. Ainsi cette danse est ancrée dans la tradition martiniquaise sort des musées pour s'imposer dans les écoles et dans les associations.
Le bèlè n'est pas né à la Martinique, en effet il est né dans les plantations et fut dévellopé par les esclaves qui considéraient cette danse comme un exultoire incomparable c'est donc cette importance accordée au bèlè qui incita Pinckard à affirmer " Le dimanche est un jour de fete chez les esclaves. Ils ont une véritable passion pour la danse et le sabbat qui leur offre une rupture avec le labeur est en général consacré à leur amusement favori, alors aulieu de se reposer ils connaissent encore plus de fatigue ou du moins font plus d'efforts personnels pendant les moments de fete du samedi et du dimanche qu'on exige d'eux au travail pendant n'importe quel jour de la semaine. Ils se rassemblent en foule sur les espaces verts ou dans n'importe quelle petite place ou à un coin de rue de la ville, forment un cercle au milieu de la populace et dansent au son de leur très chere musique en hurlant leurs chants préférés. La musique et la danse sont toutes deux d'un genre sauvage "
Le bèlè se décline sous différentes formes :
- Le bèlè Kourant avec des rythmes rapides et entrainant.
- Le bèlè douss ou le rythme est déjà plus doux
- Le bèlè pitché à quatre temps avec des marquages des temps forts
- Le gran bèlè ou les danseurs sont déjà plus libres
- Le bélya
- Le bouro
La danse s'organise avec les danm bèlè et les kavaliés qui menent la danse. Suivent ensuite les tambouyés, bwatè, chantè et répondè qui mènent le rythme des danseurs.

Enfin le bel air prend une place importante dans la vie culturelle de la Martinique au point de s'installer dans les lycées et etre une option facultative du bac. Le bel air est donc une danse incontournable et principale.
Ci dessous une association importante dans l'histoire du belè le groupe bèlènou emméné par Edmond MONDESIR (mon prof de philo) a plus bye
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Le bèlè de la Martinique
Posté par ninou120980 le 20/08/2004 07:56:45
merci pour ton article maintenant j'en connais plus sur cette danse qui fait la fierté de mon pays la martinique
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Vanessa Hodebar
30 ans, Créteil (France).
Publié le 10 juillet 2004
Modifié le 10 juillet 2004
Lu 3 788 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143