FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le bonheur...

J'ai donné mon avis sur le bonheur...


Le bonheur est un état durable de plénitude t de satisfaction et un état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, d'où la souffrance, l'inquiétude et le trouble sont absents. Le bonheur c'est l'image que l'on a de soi par rapport à ce qui nous entoure, et c'est le degré selon lequel une personne évalue positivement la qualité de sa vie dans son ensemble








A mon avis

À mon avis, le bonheur est un sentiment qui peut submerger la personne soit dans une période langue ou courte, suite à l'apparition d'un bon évènement. Donc c'est une réaction sentimentale vis-à-vis à ce que nous attendons de bien de notre entourage ou de nos activités dans la vie.
Et on peut le réaliser selon nos attitudes à l'égard de nos relations familiales et sociales, suite aussi aux efforts que nous déployons soit dans nos études ou dans notre vie en général, car la paresse ne peut jamais engendrer le bonheur, et si on s'appuie souvent sur l'aide de l'assistance d'autrui pour réussir dans la vie, on peut sentir heureux (se). Mais c'est un bonheur falsifié et volé des autres personnes.


Je crois que je suis heureuse dans ma vie personnelle pour les raisons ci-après :
- J'aime ma vie telle qu'elle est, et je ne ménage aucun effort pour que je sois digne de cette vie.
- J'essaie toujours d'éviter tt ce qui peut ennuyer mes proches et mes relations, afin que je presevrai l'estime et l'amour qui m'offre mon entourage.
- Je travaille durement avec bonne foi et sérieusement pour que je réussisse dans ma vie personnelle.
Enfin, je peux dire que je suis heureux, puisque je n'aime pas dérober le bonheur des autres et que j'essaie toujours d'imiter et de parcourir le même chemin des personnes qui ont réussi dans la vie.


Poésie sur le bonheur

Si tu ne trouves pas le bonheur
C'est peut-être que tu cherches ailleurs
Ailleurs que dans tes souliers
Ailleurs que dans ton foyer

Selon toi, les autres sont plus heureux
Mais toi, tu ne vois pas chez eux
Tu oublies que chacun a ses tracas
Tu n'aimeras sûrement pas mieux son cas

Comment peux-tu aimer la vie ?
Si ton cœur est plein d'envies ?
Si tu ne t'aimes pas ?
Si tu ne t'accepte pas ?

Le plus grand obstacle au bonheur, sans doute
C'est de rêver du bonheur trop grand
Sachant cueillir de bonheur compte-gouttes
Ce sont les plus petites gouttes qui font les océans

Nous ne cherchons pas le bonheur dans le souvenir
Ne cherchons pas non plus dans l'avenir
Cherchons le bonheur dans le présent
C'est là seulement qui vous attend

Le bonheur ce n'est pas un objet
Que l'on peut trouver quelques part hors de nous
Le bonheur ce n'est qu'un projet
Qui part de nous et se réalise en nous

Si dans votre miroir votre figure vous déplaît
A quoi ça sert de briser le miroir ... ?
Ce n'est pas lui qu'il faut casser !
C'est vous qu'il faut changer.


Des adverbes

" Il y a deux sortes de gens : ceux qui peuvent être heureux et ne le sont pas, et ceux qui cherchent le bonheur sans le trouver. "
" Un homme heureux est une barque qui navigue sous un vent favorable. "
" Un grand obstacle au bonheur, c'est de s'attendre à un trop grand bonheur.
" Le plaisir peut s'appuyer sur l'illusion, mais le bonheur repose sur la réalité
" Le bonheur est comme l'écho : il vous répond : mais il ne vient pas. "
" Le bonheur naît du malheur, le malheur est caché au sein du bonheur. "
" On n'est jamais si malheureux qu'on croit ni si heureux qu'on avait espéré.


Enfin, je vous souhaite une bonne lecture (car c'est mon premier article) et j'espere bien qu'il vous plaira en + je veux bien écouter votre avis dans ce sujet et vos commentaires sur mon article. Merci à tous le monde !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (27)
Re: Le bonheur...
Posté par isi en force le 27/08/2007 00:48:48
oui.. C'est clair que pour savoir de quoi on parle avant toute réflexion il faut avoir le réflexe d'aller voir ds le dico la définition exacte des mots de la notion qu'on veut analyser...

Pour moi la SEULE base indispensable c'est donc le dico, c'est clair. Mais aller voir ce qu'en disent les uns les autres, c'est comme déja "aller voir la solution" (pour exagérer vu que y'a jamais de réponse indiscutable) ou encore, c'est une sorte de prémâché...

Après dans la rue.. on peut dire tout et n'importe quoi... si tu me demandes dans la rue ce qu'est la liberté, si t'as une bonne tête prête à rire, j'vais p't'être te répondre "ben être célibataire!!", si t'as l'air d'une étudiante avec des notes en main genre fille qui est en socio qui stresse de devoir faire des questionnaires et qui essaie de voir les notions d'autres étudiants sur la liberté, si j'ai du temps à perdre, j'vais peut-être pousser un peu la réflexion, et si j'ai pas le tps j'vais préférer ne rien dire et m'excuser de devoir filer plutôt que de dire des bêtises comme plus haut... En plus, même en poussant la réflexion j'pourrais te dire un jour que la liberté pour moi c'est de n'être l'esclave d'aucune dépendance, et le lendemain te dire, toute révoltée que c'est pas normal que les tibétains n'aient pas la liberté d'expression... c'est même pas que j'aurai changé d'avis, c'est qu'au moment ou tu m'auras posé cette question, ce seront tels aspects de la question qui m'auront traversé l'esprit.. (parce que, en posant une telle question ca sous entend que tu attend une réponse subjective, car c'est pas une problématique que tu poses, c'est une définition, et ca, c'est surement pas celle du dico que tu attendrais de la part des gens, mais comment ce mot résonne ds la tête des autres.. sinon ta question n'aurait aucun interêt)

Tout ca pour dire que tu peux pas reprocher aux gens sur cette page de donner leur déf du bonheur... pour chacun d'eux, c'est leur vision, et même si leur définition est tiré de qq'un (comme celle que j'ai donné moi-même) c'est la sienne qd même car ils se la sont approprié...
Si ta déf est tiré d'un philosophe, aucun prob si tu te l'es apropriée, alors que si tu l'as admise juste parceque tu l'as appris en philo.... c'est que tu as mal situé le but de cette matière..

Je comprend même pas ce qu'est la philo selon toi en fait.. parceque ton "pour moi , on ne fait de la philosophie qu'en appliquant des bases philosophiques que l'on a appris" me parait très bizarre... en quoi consiste dc philosopher pour toi? Dans chaque clan africain ou papouasien ou indien ou ce que tu veux, t'as un vieux sage... Qu'est ce qu'un sage? Dans ces villages c'est au fond juste une personne qui sait mieux réfléchir et se sert de ses réflexions pour trouver et garder la sagesse et aider ses pairs par elle... un philosophe quoi.. (éthymologiquement "philo" "qui aime", "sophia" "la sagesse)
Et si eux ils n'ont pas lu Kant ou d'autres, ce ne sont donc pas des philosophes? Ha bon.
Re: Le bonheur...
Posté par ginger_bread_woman le 26/08/2007 22:55:56
Oui... mais je suis désolée, on ne pourra jamais être d'accord : pour moi , on ne fait de la philosophie qu'en appliquant des bases philosophiques que l'on a appris. Exemple : si l'on demande à X dans la rue ce qu'est la liberté, il va ss doute dire "c faire ce que l'on veut" ==> or, ce n'est pas ça, donc pour moi, LES BASES sont ESSENTIELLES ensuite, libre bien evidemment à Y / X de les utliser à sa quise.
Re: Le bonheur...
Posté par isi en force le 26/08/2007 18:26:21
Ginger:
C'est bien dommage qu'en ayant eu 8h de philo par jour, tu penses au bout d'un an que la philo s'apprend dans les bouquins...
Cette matière est censée être mise au programme de terminale pour apprendre à réfléchir... Bien sûr, entre le début et la fin de la terminale, ceux qui ne voient pas d'interet à la philo n'en auont rien tiré... et en fait, ca n'apporte qu'à ceux qui savent déja se perdre ds leurs réflexions... c'est bien dommage, mais bon...

Enfin bon, tout ca pr dire que la philo, ca s'apprend surement pas ds les livres... mais comme pourrait dire un illustre anonyme ;-) "un maître, nous apprend à considérer en pleine lumière ce que, confusément, nous savons déjà."
Si tu n'as pas réfléchi sur une notion avant de voir ce qu'ont pu en dire tel ou tel personne, ses paroles ne vont pas résonner en toi...
Si on te donne au lycée des bouquins et des personnes références, c'est surement pas pour remplacer ta réflexion, c'est pour que tu aies des outils pour la faciliter ou pr t'aider à mettre des mots sur des notions dont tu as tes propres idées (en principe)...

A part ca, je vois pas en quoi c'est bien surprenant pr toi que les philosophes puissent avoir des maîtres... mais tu sais un maitre n'est pas forcément que d'autres philosophes... ca peut être un gd père qui pdt leur enfance a fait ou dit qq chose qui leur a appris certaines valeurs... ca peut être un ami dt il ont tiré un enseignement, ca peut être la Nature, source d'inspiration philosophique intarrissable, voir un animal...
Et qu'un philosophe dise que ses réflexions lui prennent bcp de tps n'a rien d'étonnant... Un philosophe n'est pas un dieu, ca prend du tps pr ts le monde, si en plus tu décides d'écrire des bouquins basé sur tes réflexions, alors forcément t'y passes un bon bout de ta vie...

Et faut pas que tu sois étonné que chacun ait sa méthode du bonheur, selon toi si on veut savoir quelle est la bonne, faut consulter les philosophes... hmm.. mais lequel? (en plus pr ce cas ci, c'est tellement dommage de ne pas croire au bonheur... si je n'avais jamais connu des périodes de pur bonheur, ca me donnerait moins d'espérance pour les retrouver un jour... (même si être en paix c'est déja pas mal))
Re: Le bonheur...
Posté par esperansa le 26/08/2007 18:15:13
:-) .................
Re: Le bonheur...
Posté par zeromantik le 25/08/2007 19:59:08
Y'a deux philosophies: celle qui s'apprend dans les livres mais qui n'est pas la nôtre, elle n'est que celle des philosophes qu'on tente (vainement, souvent) d'apprendre par coeur et de comprendre.

Et puis il y a la philosophie qui ne s'apprend ni dans les livres, ni en cours, ni quoi que ce soit. C'est la nôtre, qu'on a bâtie nous-mêmes avec notre vision des choses.
J'avais pas besoin de savoir que la satisfaction d'un désir entraîne une jouissance pour psychoter dessus.
Descartes a certes appris la philosophie, mais au moment de construire la sienne propre il a fait tabula rasa, il a effacé absolument tout ce qu'il svait.
Il n'y a qu'à voir où ça l'a mené.

La philo des cours n'est pas la philo en règle générale.
Sinon nous aurions tous la même philosophie, or ce n'est pas le cas.
Par conséquent je déteste dire que la philosophie, je l'ai appris dans les bouquins; les anciens philosophes, je ne les cite que pour soutenir mes propres thèses, que j'ai réfléchies moi-même et que j'ai argumentées avec des arguments que j'ai cherchés longtemps.

Et je vois pas en quoi une réflexion philosophique poussée serait plus philosophique qu'une réflexion plus... "niaise", dirons-nous. Elle est juste moins argumentée, et donc moins solide - mais il ne tient qu'au premier quidam venu de trouver des arguments pour cette réflexion instable et la transformer en véritable socle philosophie.

J'ai raisonnablement pas de motif à dire que "Pour moi le bonheur c'est de voir les gens heureux autour de moi" (diannou) est moins philosophique que "Les philosophes se font tous, malgré qu'ils en aient, les avocats de leurs préjugés" (Nietzsche).
C'est juste moins réfléchi, en aucun cas moins philosophique.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (27)
L'auteur : Assia Joujou
23 ans, Essaouira (Maroc).
Publié le 22 août 2007
Modifié le 07 août 2007
Lu 1 047 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143