FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le bouddhisme est-il athé ?

voila une question qui peut sembler bizzare. Voir l'athéisme dans une "religion", est-ce possible ? Dans un monde où les conflits idéologiques se règlent avec des moyens modernes (très meurtriers), où les religions sont plus que jamais aux prises avec les interets politiques, je vous propose une autre voie de reflexion...


Avant de lire la suite, je voudrais que vous me rendiez un service : oubliez tout ce que vous avez pu savoir du Bouddhisme grâce aux : publicités, des images de mangas, des films de Hollywood... Je voudrais vous demander votre bon sens, votre intelligence. Il est fort possible que je vais fâcher plus d'un... Mais pour moi, un article qui ne provoque pas de débats houleux, n'est pas un bon article : o)

Et oui, mes amis, quand je regarde le monde d'aujourd'hui, je ne puis rester indifférent. Mais sachez une chose, je respecte toutes les religions au monde au même titre que toute personne croyante ou non. Maintenant que les principes sont bien établis, passons aux choses amusantes : o)

Le bouddhisme est-il athé ?

Une question qui, de par sa nature philosophique engendre une autre question, qu'est-ce que l'athéisme ?

Pour moi, l'athéisme est le refus de l'existence divine.

La position du bouddhisme par rapport au ou aux dieu (x) reste un débat à part entière. Car toutes les religions, d'une manière ou d'une autre, reconnaissent l'existence divine. Cela va du Dualisme Chrétien au Monothéisme Islamique, sans oublier le Polythéisme des croyances locales. La position philosophique bouddhique face aux religions est donc délicate à débattre. Alors, pourquoi le Bouddhisme refuse (ou reste indifférent selon les point de vues) faces aux Dieux ? Et bien la raison est toute bête :

Le bouddhisme décrit et affirme un univers de causalité.

Cette phrase suffit pour expliquer l'Athéisme bouddhique. Avant de m'étaler dans mes explications personnelles, sachez que pour moi, le bouddhisme n'est PAS une religion, mais une philosophie. Si ma position est, elle-même contestée par des bouddhistes, elle a cependant son fondement justifié. Mais ici, ce n'est pas le sujet (ouf).

Pour le bouddhisme, toute cause provoque des effets, tout effet ne peut exister sans causes. La cause et l'effet qui s'en suit sont en principe, de même nature. Si on modifie l'un, on modifie aussi l'autre. Mais une seule cause ne peut provoquer à elle seule, l'effet.

Exemple, quand vous allez au taf le matin, vous vous levez d'abord. Se lever est un geste pour causer une journée de dure labeur au travail. Mais elle seule ne suffit pas. Il faut ensuite vous habillez, un geste qui participe à l'effet final mais également à d'autres effets. Comme celui de ne pas avoir froid dans la rue... "s'habiller" est l'un des effets de "se lever", mais également l'une des causes d'une journée de travail. De la, nous comprenons que dans la cause, il y a de l'effet, et inversement.

Le bouddhisme affirme que nous vivons tous dans un univers de causalité. L'univers tout entier ainsi que chaque chose qui s'y trouve et tous évènements qui s'y produisent sont considérés comme obéissant à la règle de causalité. Nul n'échappe à cette règle, pas même Bouddha lui même. Les religions mettant en évidence l'existence d'un ou de plusieurs dieux ne sont pas acceptées dans un univers de causalité. Et pourquoi ? Parce que si Dieu (x) crée l'univers qui peut être causal, qui a donc crée dieu ? Quelle serait donc la cause de la divinité ? Si celle-ci est la cause principale de tout effet dans l'univers, quelle serait donc la sienne ? La divinité serait, d'après le peu de ce que je sais des religions, éternelle et immuable. Or, pour le Bouddhisme, seule la règle de causalité peut l'être. Le bouddha lui même, si sage et si omniscient comme il est, n'y peut rien changer.

Dans le Bouddhisme, il n'y a pas de place pour les dieux. Et par conséquent, le Bouddha n'est pas un dieu. C'est un sage, un omniscient qui connaît toute vérité de l'univers. La légende lui donne certains pouvoirs comme celui des guérisons miraculeuses, mais qui n'a rien de divin.

Pas de dieu, pas conflits entre les dieux. Mais alors comme se comporte le Bouddhisme vis à vis du monde ?
Il médite. Et donc, toute violence bouddhique ne peut pas exister. Le Bouddhisme se refuse d'intervenir dans l'univers causal. Il n'est pas question pour le bouddhiste d'une charité active. Il conseille à chaque personne de convictions bouddhique de pratiquer sa philosophie à son niveau, une pratique adaptée à son environnement et ses moyens. Je connais même des moines bouddhistes ayant fait le service militaire, sachant se servir d'une arme pour tuer. Mais cela ne lui pose aucun problème, ni moral, ni éthique. Pourquoi ? Parce que le Bouddhisme encourage le refus du mal, plus que les actes de charité. La bienfaisance n'est que l'un des effets du refus du mal. Alors pourquoi imposer aux gens de faire ceci ou de ne pas faire cela dans un monde de causalité où tout est immanquablement lié ? Enseigner le refus du mal et le bien en même temps serait retomber dans un monde de Dualisme, incompatible à la philosophie fondatrice du Bouddhisme, la Causalité.

Vous voyez, un bouddhiste n'est rien d'autre qu'un philosophe comme un autre. La seule chose à souligner est bien son athéisme. Il n'est non violent de par son éthique. Son point fort ? La contemplation. Il regarde oeuvrer la causalité et cherche la voie de la sagesse. La charité ne lui est pas étrangère, mais pas n'importe comment. Comment sauver quelqu'un de la noyade si on ne sait pas soi même nager ?

Le Bouddhisme du grand véhicule recommande à ses disciples de montrer le chemin de la sagesse à autrui. Et oui, ben, c'est ce que je fais. Sauf que moi, j'utilise l'Internet. Un outil que certainement même Siddhârta (fondateur du Bouddhisme) lui même n'avait pas pu imaginer. On vit dans un monde de fous, de spéculations, de violences, de secrets inavouables... un monde où les morts sont de simples chiffres sur un tableur, un monde où certaines personnes riches possèdent le PIB national d'un pays pauvre tout entier ! Nous n'y pouvons rien, cause et effets... alors, à notre petit niveau, nous pouvons peut être créer des cause positives...

Je vous conseille mon site : http://perso.wanadoo.fr/goddard/religion/indexbouddha.html
Il raconte à peu près la même chose, mais avec une petite pensée pour notre ami JPII...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Le bouddhisme est-il athé ?
Posté par ah bon? le 20/04/2012 15:36:09
Bonjour,

Il est dommage que certains internautes prennent de haut votre texte en vous suggérant d'aller voir le dictionnaire, alors que visiblement, vous avez un minimum de connaissances sur le sujet, et c'est à votre honneur.

Le bouddhisme est athée, dans le sens où il n'y a pas besoin de croire en un Dieu, ou en des Dieux pour pouvoir accéder à la paix (assimilable au Nirvana).

Par contre, le bouddhisme original est issu de l'hindouisme, dont il s'est détaché, et en cela, croit en l'existence de divinité somme toute différentes de l'acception commune occidentale. Ces divinités là sont mortelles, n'ont pas créé les hommes. Ces divinités, qui sont en fait des êtres surnaturels, sont aussi soumis au cycle du karma.
En ce sens, ce ne sont pas des dieux créateurs de la vie, des hommes, qui leur seraient soumis bon gré mal gré.

Par contre, le bouddhisme actuel (en fait les bouddhismes) ont fini par insérer des notions liées au divin, et ont même fini par adorer le bouddha comme un Dieu. Bouddha (il y en eu plusieurs) est l'être sage, oui, mais qui permet le "salut" (l'arrêt du cycle des réincarnations, après l'Eveil).

De même, le bouddhisme n'est pas "passif", car l'action-réaction, la causalité, le changement, est le démonstratif même que toute chose a une cause, mais que toute cause peut être modifiée.

La méditation, elle, est un moyen de parvenir à transformer les "mauvaises" actions, pensées, paroles etc, en bonnes. Elle permet de se détacher de ce monde, auquel on est attaché par les plaisirs, les souffrances, la haine, la volonté de vengeance etc.

Le bouddhisme est une religion aujourd'hui, si il suppose des rites, des pèlerinage, un dogme à respecter etc, mais une philosophie si il est un ensemble de principe de pensée permettant de raisonner, de vivre, sans contraintes, sans dogmes sûrs, inchangés etc.
Pour vous, c'est donc une philosophie, mais pour la plupart des bouddhistes de ce monde, c'est une religion.

J'espère vous avoir aidé.
Bonne journée.
Re: Le bouddhisme est-il athé ?
Posté par floflop le 20/10/2011 12:39:00
Le bouddhisme est tout sauf athée même si sa notion du divin n'est pas celle des religions monothéiste. La vacuité est proche de la notion du divin. De plus le bouddisme dit que Dieu, bouddha, jésus sont en nous. Bouddha n'est pas un dieu un simple homme qui a atteint l'éveil. Ce que vous dit qu'on ne peut pas changer la causalité c'est que vous avez rien compris au message du bouddha chaque cause crée un effet mais en changeant la cause, on change l'effet. L'égoïsme crée la pauvreté, en changeant l'égoïsme par l'altruisme on fait disparaitre le cause de la pauvrété.
Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence La Théorie du Karma n’explique et surtout ne justifie pas tout Si la Vieillesse et la mort sont inévitables et que nous devons apprendre à les accepter , puisque rien n’est permanent, en revanche, nous ne pouvons pas accepter, qu’à notre époque des enfants ou des adultes meurent de faim ou de soif ou de maladies liées à la pauvreté alors même qu’il existe des moyens pour les éviter.
Re: Le bouddhisme est-il athé ?
Posté par cyr.c le 20/08/2004 07:54:19
Tu ne connait pas grand chose de la religion bouddhique à ce que j'ai put lire. Je m'y intéresse beaucoup. Le bouddhisme peut-être considéré comme une religion ou une philosophie. Le bouddha est un être divin pour la plus part des bouddhistes. Informe toi un peu dessus avant de pondre un avis qui n'est basé sur une petite connaissance. Le bouddhisme peut apprendre beaucoup de choses.
P.S.: le bouddha est un être ayant atteint la sagesse alors si tu ne connais pas tous les mots ou que tu n'ai pas sûr du sens ouvre le disctionnaire.
@+
Re: Le bouddhisme est-il athé ?
Posté par tchit le 20/08/2004 07:54:19
"chaque etre est un bouddha "

Je sais très peu de choses sur cette religion mais j'ai lu des textes anciens qui disaient que bien rares sont ceux qui atteignent la plénitude et deviennent Bouddhas.
Re: Le bouddhisme est-il athé ?
Posté par ange manakel le 20/08/2004 07:54:19
il est bien ton article, comme je m'y connait pas extrèmement bien au sujet du boudhisme je peux pas débattre pour savoir si c'est athée ou pas, mais pour moi je ne le vois pas comme 1 religion mais bel et bien comme 1 philosofie car je pense que ce que ns enseigne le boudhisme peut vraiment être bénéfik à tt le monde,pr savoir coment régler ses pbl et gérer sa vie, enfin voila je parle de ce que j'ai entendu pr le moment après je suis pas experte en la matière....
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Publié le 15 décembre 2003
Modifié le 15 décembre 2003
Lu 2 616 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143