Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le Chant des Malpas

Une BD pour les amateurs de féérie un peu mièvre...


"Elle s'appelle Eiledon. Un jour, alors qu'elle se promenait sur les sentiers d'une forêt du royaume d'Aghuylem, elle fut soudainement frappée par la foudre. Depuis, elle est douée d'un étrange pouvoir : la note délicieuse qui s'échappe de ses lèvres guérit les souffrances de ceux qui croisent sa route... Il n'en faut pas plus pour déchaîner les passions. Tandis que les partisans du jeune Damien, appelé à régner, comptent sur son chant pour mettre fin à sa mélancolie, les hommes de main du cardinal entendent bien la capturer les premiers... C'est une histoire à faire rêver petits et grands. Un conte qui nous transporte dans un univers parallèle où se mêlent le fantastique, l'humour et la grande aventure." (Présentation Dargaud)


Boisserie (scénariste de la grande série La Croix de Cazenac) et Bara, jeune dessinateur, sortent en ce mois d'octobre un one shot, Le Chant des Malpas, aux éditions Dargaud. Une BD un peu déroutante qui prétend mêler fantastique irrationnel et grandes aventures à la Dumas (reprenant les personnages des Mousquetaires, l'infâme Cardinal et ses perfides agents dont une Milady aux charmes ravageurs). Les auteurs semblent avoir misé sur des personnages hauts en couleur, qui ne mâchent pas leurs mots. Mais la truculence tombe en fait à plat, sans jamais véritablement faire mouche.


Lors des premières planches, le lecteur ne comprend pas vraiment la liaison entre les divers événements présentés. Le récit est ensuite mené rondement sans réelle surprise. Les personnages apparaissent trop caricaturaux et les rebondissements un peu tirés par les cheveux. Pour couronner le tout, le happy end tombe dans la mièvrerie totale et s'avère trop vite bouclé pour être convaincant et intéressant.


Si la mise en page et le dessin de la couverture attiraient l'œil, nous sommes très vite déçus en parcourant les planches. En effet, le graphisme manque de finesse, l'ancrage est trop marqué notamment au niveau des visages des personnages. Les prétendus méchants font plus ridicules qu'autre chose. Seuls la mise en page et les cadrages sauvent l'ensemble. Une BD à ne conseiller qu'aux amateurs de féérie à l'eau de rose...


Titre : Le Chant des Malpas
Auteurs : Boisserie – Bara
Editeur : Dargaud
Collection : Long Courrier
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 01 novembre 2006
Modifié le 01 novembre 2006
Lu 972 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲