FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le complexe de l'homme au coeur brisé

ou comment devient-il un manipulateur sans scrupule après une trahison de la gente "féminine". Une histoire vraie et complexe qui me torture le cerveau et m'a apporté bien des ennemis.


Le complexe de l'homme au cœur brisé ou comment devient-il un manipulateur sans scrupule ?

Avez-vous déjà rencontré un homme qui sans raison apparente sort avec des filles de cinq ans de moins, drague n'importe qui et manipule la gente féminine afin de toutes les faire tomber amoureuses et ainsi pouvoir les manipuler et leurs prouver qu'elles sont sous son pouvoir entier ?
Tentative de démêlage d'un syndrome complexe résultant d'une rupture difficile et au désavantage du sexe fort : le complexe de l'homme au coeur brisé ou le complexe de Christophe.
Il faut tout d'abord, afin d'éclairer le lecteur sur le sujet traité, lui révéler toute l'histoire. Etant que je n'ai personnellement rien à cacher, ce récit et cette tentative d'analyse sera on ne peut plus véridique, objective et ne cherchant en aucun cas à juger chacun mais simplement à examiner leurs actions pour ne déterminer la cause.


Les faits

début septembre 2004, arrivée de deux nouveaux membres dans un groupe déjà existant qui se connaît depuis une dizaine d'année pour certain, la moyenne "d'ancienneté" étant d'à peu près quatre ou cinq ans. Deux garçons de 20 et 15 ans qui dès le départ ne cherchent pas à s'intégrer en formant un duo et en se montant plus ou moins contre les autres.

Vers novembre : je sympathise avec le mec de 15 ans (que nous appellerons X), je passe de très bon moment avec lui mais je fréquente peu son ami (celui de 20 ans que nous nommerons Y) car il me paraît assez distant et je ne le sens pas très disposé à m'appréciait, nos relations se résument donc à de simple bonjour et quelques au revoir. Ma relation avec X devient bientôt un peu plus qu'amical de par certains gestes et une certaine proximité physique bien qu'il n'y ai aucune relations sexuelles de quelques types qu'il soit ! X aimerait sortir avec moi mais ma relation amicale privilégiée que j'entretiens avec lui me pousse à le conserver en tant qu'ami plutôt que risquer la complicité qui nous unit en acceptant la formation du couple. Bien sur comme toute personne de la gente masculine, X le prend très mal et nos relations s'envenime légèrement en alternant période d'éclate totale avec sa mauvaise humeur due à mes refus persistant. Etant donné sa relation étroite avec Y et leur amitié manifeste, je me décide d'appeler Y qui m'avoue que l'attitude de X et tout à fait typique et normal. En gros il me dit que je devrais arrêter de le faire attendre et me jeter à l'eau. Avec le recul c'est déjà quelque chose que je trouve insupportable car je me recontre que ma relation avec X n'a été qu'une immense suite de contraintes pour ma part afin qu'il ne s'énerve pas, je supporterai maintenant plus aucune forme de chantage de ce type car il c'est avéré que ça m'a fait faire des choses que je ne voulais en vérité pas faire mais que j'ai accepté pour ne pas me brouiller et entrer dans une discussion épuisante qui finirait par des critiques cuisantes lancées envers moi. C'est vrai que cela est totalement de ma faute et que je n'aurais pas du céder car maintenant je me sens totalement salie et me rend compte que les trois mois qu'a duré notre relation n'était en fait que trois mois de critiques et remarques blessantes, le pire c'est qu'il arrivait à m'en convaincre ! Bref reprenons le cours des choses. Après mon appel à Y je décide de poursuivre normalement ma relation avec X comme elle l'est depuis bientôt deux mois c'est à dire en tout amitié.

Vers fin novembre-début décembre : un soir, Y vient me parler sur msn alors que je ne me sens pas bien, mélancolie obligée des soirs d'hiver où l'on se sent moche, seule et con ! Il tente de me rassurer, me parle gentiment et quand je lui dis que je dois aller me coucher (étant donné l'heure déjà tardive pour un soir de semaine scolaire) mais bizarrement il ne veut pas ma laisser "comme ça" comme il dira si bien ! Moi je dois absolument quitter l'ordinateur au risque de me faire fort méchamment engueuler par des parents relativement stricte et qui ne tolère pas que leur fille "tchat" encore à 23h passée avec un garçon via le net. Ainsi Y me propose de m'appeler (avec une certaine insistance d'ailleurs) et pour être honnête étant donné sa gentillesse et l'attention qu'il a à mon égard (et qui est très rare pour moi) je ne refuse pas !
Il me téléphone donc et commence à me dire que son amitié avec X est fausse, qu'il ne l'apprécie pas et que la fille de 5ans de moins que lui avec qui il est depuis un an ne sera bientôt plus la sienne, qu'il veut rompre pour se mettre avec moi... surprise dont j'ai à peine le temps de me remettre avant une deuxième quelques secondes plus tard où il me dit que tout ce qu'il vient de me dire est faux.
Il est minuit, je suis fatiguée et complètement choquée qu'il est osé me dire se genre de conneries alors je lui demande de me laisser c'est alors qu'il me dit : "attend, attend le prend pas comme ça. Je suis désolé, pour me rattraper je vais te raconter deux trucs, de trucs véridiques et très personnels".
C'est alors qu'il décide de me raconter deux histoires dont je ne serais jamais si elles sont véridiques ou pas.
La première est la suivante : il me raconte son histoire avec une jeune fille de son âge dont il était profondément amoureux, la première avec qui il a couché je crois, bref l'amour de sa vie, la seule à qui il est offert une bague, symbole pour lui d'un amour fou et d'engagement. Et puis vient le jour de la rupture, la jeune femme le quitte, le laissant seul avec son cœur brisé et sa volonté dans finir. Il me dit que les attitudes de la jeune fille était en plus relativement maladroite à son égard, elle voulait le garder pour ami, lui il n'a pas compris je crois, l'a pris comme une offense et une manière de se moquer de lui alors il a décidé d'en finir avec elle une bonne fois pour toute et l'oublier en lui demandant de ne plus venir vers lui, de ne plus essayer de rentrer en contact avec lui... Il s'est confié à moi sans la moindre honte, en dévoilant ses sentiments ce qui est très rare pour un homme.
Et puis est venu la deuxième histoire :
Y- "quand je suis arrivé, j'ai vu une très jolie fille brune, j'ai tout de suite demander à l'entraîneur qui elle était... et cette fille c'est toi."
Pour moi c'était la plus belle chose qu'on m'ai jamais dite, j'étais sous le charme c'est vrai et puis Y me laisse, il est déjà une heure et demie du matin !
Et tout ce joli plan drague continue pendant des semaines, lui à me demander de sortir avec lui, moi à ne pas vouloir car j'ai bizarrement pas confiance en lui et que je veux sortir avec X mais devant sa gentillesse je n'ose pas lui dire non et préfère lui répondre peut-être. Et puis ses appels deviennent quasi indécent, il m'appelle pendant des heures tous les soirs (ce qui a du lui coûter une fortune !) jusqu'au jour où totalement paumée je raconte tout ça à une amie mais forcément ma faiblesse d'esprit me pousse à l'avouer à Y qui deux jours après m'appelle pour me dire que tout ce qu'il me raconte depuis des semaines était faux, qu'il a juste voulu s'amuser avec moi et me faire chier comme je faisais chier X en refusant ces avances.


Là je suis totalement dégoûtée, pas vexée mais déçue de ne pas pouvoir faire confiance à Y. J'essaye d'oublier cette "trahison" mais voilà que le 26 décembre je reçois un coup de fil de Y qui me dit que tout ce qu'il m'a dit était vrai, qu'il ne m'avait pas menti mais qu'il a eut peur que je raconte ses sentiments à tout le monde... et puis alors je décide de sortir avec X et Y le prend très mal, il se met à nous insulter tous les deux, je ne sais pas si il est jaloux que je lui prenne son ami ou si il est jaloux de X parce qu'il sort avec moi.
Quatre mois passent, après ma rupture avec X il me reparle, gentiment... et conne comme je suis où tout simplement manipulée je lui pardonne tout et me tape quelques bons délires avec lui et je gobe toutes ces excuses quand il m'explique pourquoi il a agit si odieusement avec moi. Jusqu'au jour où il va trop loin et où je lui répond très mal il est vrai. Il essaye de monter alors tout le monde contre moi, spécialement une fille avec qui il semble s'amuser comme avec moi en novembre et que j'ai prévenu de ce qu'il m'a fait. Mais cette jeune fille, folle amoureuse de Y prend très mal mon avertissement et crois que c'est moi qui lui veux du mal.
Maintenant : X et Y s'amuse à m'insulter derrière mon dos tandis que X me fait croire qu'il tiens toujours à moi...


L'analyse : Y a tout simplement été trahi par une femme et il croit que chacune est ainsi, que les femmes ne sont pas dignes de confiance, qu'elles cherchent à lui nuire et que le seul remède à cela est de le manipuler en leur montrant que c'est lui qui les domine, lui pour qui elles sont capables de tout, que c'est lui qui décide de ce qu'il advient de leur relations... à mon avis il a peur des femmes, peur de montrer ses faiblesses, peur de tomber amoureux tout simplement car comme on dit l'amour désarme et il ne veut plus subir ce qu'il a subit avec l'autre fille. Il manipule les filles afin de se venger de cette "trahison" et ce prouver qu'il est le meilleur, fort et qu'il peut obtenir ce qu'il veut mais cette attitude est avant tout un complexe, la conséquence directe de sa rupture douloureuse et non pressentie. Il se permet de juger et d'insulter les autres parce qu'il se sent lui même inférieure mais il critique les autres pour essayer de relever l'estime qu'il a de lui. C'est pour cela que je ne condamne pas son attitude, toutes les choses odieuses qu'il me fait ; peut-être qu'il a su me manipuler au point de ne pas arriver à le percevoir comme le salaud qu'il est mais je pense que je me rends compte qu'il agit parce qu'il va mal malgré cette carapace de gros dur qu'il a essayé de se forger je suis certaine qu'il a besoin d'aide car ces relations ne pourront qu'être gâcher par son attitude. Je le pardonne pour tout, pourquoi ? peut-être parce que je suis attirée par ce genre d'individus, ces personnes en grand mal d'affection qui aimeraient comme moi qu'on s'occupe d'elles, ou bien parce que j'essaye aussi de me monter forte mais que cela me détruit encore plus, peut-être qu'il me ressemble. Il ne voudra jamais accepter cela, il rit quand je lui expose mes théories, peut-être que j'ai tout simplement trop raison, que je suis la seule à savoir qui il cache vraiment et qu'il ne supporte pas que quelqu'un entrevois ses faiblesses, ses faiblesses qu'il s'efforce de cacher mais que je vois et que je lui montre en pleine face. Il a peur de la réalité, peur de se voir. J'aimerai l'aider mais il me repousse, je ne lui veut pas de mal juste lui montrer ce qu'il fait...


Peut-être qu'il est tout simplement méchant mais je n'arrive pas à l'accepter.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Le complexe de l'homme au coeur brisé
Posté par ¤asche¤ le 25/10/2004 11:22:03
Jpense pas qu'on puisse juger ce type de mec si on en connait pas... Pour ma part cette analyse me subjugue complètement. C'est tout à fait ça... jen suis arrivée à la meme analyse, sur une personne parfaitement décrite ici, avec les mêmes réactions de cette personnes... hallucinant. Mais bon maintenant j'aimerai savoir comment peut on aider, enfin plutot comment "récupérer" une personne qu'on a perdu.. Mais le terme qui le désigne le mieux c'est "fièreté" apparente... dans le fond il est sensible, peut meme plus que la moyenne... Ah oui j'oubliais, comment fait on lorsque cette personne est devennue un junkie? Si quelqu'un avait la réponse... Non sincèrement cet article a été écrit pour moi... En définitive jme sens moins seule mdr, mais bon rien a changé et rien ne pourra changer. En fait pr ce mec le fait de se montrer comme il est c'est une humiliation, il en crève même, mais il préfere souffrir, il prefere abandonner avant d'etre abandonner... Il a svt vécut ça, perdre. Et ça le tuera...
Re: Le complexe de l'homme au coeur brisé
Posté par shaolinsoccer le 24/10/2004 19:28:30
comme on dis c un con de plus sur terre.
aucune raisons et je suis un mec , je comprends.
si il fais ça c'est kil a plus dotre choix , kil a plus dautre armes.
Re: Le complexe de l'homme au coeur brisé
Posté par isienforce le 23/10/2004 22:05:15
interressant..
Re: Le complexe de l'homme au coeur brisé
Posté par geena le 23/10/2004 21:50:44
je me suis totalement fait chier a lire cette histoire!!en plus y'avait plein de fautes bref on dirait une gamine de 12 ans qui ecrit (et le cliché du bad boy qui cache sous sa carapace un gentil-piti-garçon-au-coeur-tout-brisé...laisse tomber)
Re: Le complexe de l'homme au coeur brisé
Posté par nono_metsera le 21/10/2004 23:41:34
moi je pense un peu comme toi christa j'aime bcp ton analyse de la situation j'm bien comment tu raisonne et c surement ca, le mec se cache derriere une image de salaud pour pas paraitre trop gentil en fait il a peur de montrer ses faiblesses ou detre trop gentil et ke les autres lui marchent dessus, g un ami qui été ds ton cas et c tres gentil a toi de vouloir les aider, mais sa fé trop de mal pke ils ne veulent pas daide et tu te detruis au lieu de les aider.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
L'auteur : Christa Ka
29 ans, St germain en laye (France).
Publié le 21 octobre 2004
Modifié le 21 octobre 2004
Lu 2 524 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143