Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !

Le premier ministre Dominique de Villepin, vient de lancer le CPE, afin d'assurer et de penser aux élections de 2007 et 2008, un curieux attelage mélangeant des organisations politiques et syndicales de la gauche radicale et de l'extrême gauche s'est lancé dans une véritable campagne de désinformation. Voici la vérité et les enjeux de ce nouveau contrat !


Voici à peine une semaine que le premier ministre Dominique de Villepin, vient de lancer le CPE (contrat première embauche) que l'opposition gauche radical et extrême gauche crient au secours. Afin d'assurer et de penser aux élections de 2007 et 2008, un curieux attelage mélangeant des organisations politiques et syndicales de la gauche radicale et de l'extrême gauche (UNEF, MJS, LCR, JC, CGT...) s'est lancé dans une véritable campagne de désinformation et de diabolisation. Préférant penser à des enjeux politiques qu'à l'avenir des jeunes et des leurs emplois.

Après la sortie du contrat nouvelle embauche lancée au début de l'année scolaire d'où 280.000 contrats ont été signé, dont d'après une enquête, un tiers des embauches n'auraient pas eu lieu sans ce contrat, le gouvernement lance le contrat première embauche de façon à réduire le chômage.
D'après le premier ministre "le chômage aujourd'hui, c'est d'abord pour les jeunes ; près de 23 % de chômage, contre 9,6 % pour l'ensemble de la population. Pour les jeunes sans aucune qualification, nous sommes à 40 % de taux de chômage. Ce sont 618.000 jeunes qui sont aujourd'hui sans emploi.". La vie d'un jeune c'est CDD, par CDD, intérim... Donc a peu près 8 à 10 ans avant de trouver un emploi stable ! Où le diplôme n'est même plus une sécurité suffisante !


Afin de réduire c'est année de précarité, le gouvernement propose plusieurs choses concrètes dans ce contrat qui concerne les jeunes de moins de 26 ans qui seront embauché dans une entreprise de 20 salariés :
- Tout d'abord c'est un véritable contrat à durée indéterminée
- Une période de consolidation de l'emploi : 2 ans maximum dont les années de stages et d'apprentissage seront déduit, contre 8 à 10 ans aujourd'hui avec les stages, les CDD et les intérims...
- Une rémunération identique à celle d'un CDI classique

Mais aussi des plus :
-Au niveau du logement, le CPE donne accès de manière automatique au dispositif Locapass qui permet le paiement des cautions.
-Au niveau de la formation, le CPE permet d'accéder à la formation qui s'ouvrira dès la fin du premier mois alors qu'il faut attendre la fin de la première année dans un contrat classique.
-Au niveau des indemnités chômages, en cas de rupture de contrat après 4 mois de travail, allocation forfaitaire d'un montant mensuel de 460 euros, financée par l'Etat durant deux mois, et une indemnités de rupture de 8% des sommes perçues durant sa période de travail, versé par l'entreprise.
-Au niveau des crédits, le CPE permet les même garanties qu'un CDI classique auprès des banques, donc permet de bénéficier des mêmes conditions de crédits.

"Vous le voyez, ce contrat, c'est une entrée directe dans un emploi stable : il a vocation à aider ceux qui ont de réelles difficultés à entrer sur le marché du travail, pas à se substituer aux autres contrats. C'est l'assurance de construire ainsi un vrai parcours sécurisé dans l'entreprise, grâce à plusieurs garanties, que je vous rappelle : La prise en compte du travail accompli dans l'entreprise dans la période de consolidation de l'emploi.

Une indemnisation du chômage. Un droit à la formation.
Et un accès au crédit et au logement."
Arrivant bientôt étudiant, et en apprentissage, je pense qu'on peut donner une chance à ce nouveau contrat, qui propose plus de qu'on propose aux jeunes aujourd'hui ! C'est pour ça que j'invite tout les jeunes qui se sentent concerné de prendre position pour le CPE. En regardant de plus près à part des enjeux pour 2007, je ne vois pas d'arguments construits de la part de la part de l'opposition ! Redonnons confiance aux jeunes, aux entreprises, dans une structure de l'emploi qui a changé, et sortons du tout assistanat !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (31)
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par kenan le 16/03/2006 08:55:36
Message un peu plus perso...
Je me suis impliqué dans la politique de ma région au niveau étudiant, à l'UNI qui a contrairement à d'autres l'ambition de faire avancer certains points.
J'en vois aussi les faiblesses et la contre-balance à cause des financements UMP etc..

Comme l'explique mon message précédent, j'approuve les démarches pro-CPE et au contraire je dénigre totalement les mouvement de grêve, de blocage et autres, afférents à l'opposition contre ce nouveau contrat professionnel.

Toutefois, je reconnais les arguments (de gauche) lorsqu'ils daignent parler avec des mots compréhensibles sur ce sujet.

C'est pourquoi, j'aimerai créer une association, disons démocratique et libre, au niveau étudiant, pour entendre la voix de chacun à chaque proposition de loi, décision gouvernemental, ou au niveau régional ou local, puisque nous sommes en train d'élire le conseil du CROUS actuellement.
En gros, je crois que la politique ne doit plus passer par des partis qui se font la guerre par principe, et finalement, par obligation. Nous sommes en démocratie, et c'est donc le peuple qui doit gouverner directement.
Au niveau étudiant, nous voulons proposer d'organiser des votes, comme des référendums à chaque évenement ou décision qui mérite de donner son avis. Ainsi chaque décision défendue doit l'être à l'image de la majorité, pour renforcer l'implication unitaire de chaque étudiant.

N'hésitez pas à me contacter pour plus de détails. J'aimerai entendre toutes vos propositions.
Mes coordonnées sont disponibles sur mon site: www.klein-laval.com

Merci par avance.

Kenan
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par kenan le 16/03/2006 08:45:10
Une notion que tout le monde semble oublier... il existe quand même un certain "Code du travail" qui existe et qui malgrè tout l'applique aussi au CPE.
C'est à dire, qu'on ne peut pas se faire virer sans raison, comme certains on l'air de l'affirmer, et il y a pour exemple déjà des affaires qui sont passées au Prud'homme aux entiers bénéfices de l'employé.

Mis à part ce fait, demandez aux miliers d'ingénieurs qui sortent chaque année de l'école, combien trouvent un CDI rapidement le diplôme en poche. Et combien pourraient décrocher un CPE rapidement...
Demandez ensuite à des IUT/BTS les conditions d'embauche de 75% des employeurs: Bac+2 + 1-2 ans d'expérience, pour au final être rémunéré au SMIC.

Le CPE (ou un autre contrat, peu importe ce qui se fera ou non), donne la chance d'avoir l'expérience requise pour obtenir un boulot plus stable ou durable. D'autre part, il faut avoir travaillé pour toucher les Assedic... tant que l'on se bat avec des CDD et des périodes d'essai, on ne touche rien.

Et une chose qu'il ne faut pas oublier en dehors du débat pro-anti-CPE, qui à mon avis prend des allures de rebellion Mai-68-bis (je crois pas que détruire des ordis et cramer des bouquins soient de vrais solutions pour faire avancer la France... avis perso), que vu de l'entreprise, on fait tout de suite le choix entre un diplômé qui sort de l'école, ou qui a fait plusieurs stages, périodes d'essai, CDD..., et un diplômé qui travaille.

Aussi idiot que ca puisse paraître, un employeur recrute plus facilement quelqu'un qui travaille et non quelqu'un qui se fait dorer au chomage, aussi bosseur soit-il.
Donc donner aux jeunes l'opportunité de se placer sur le marché du travail, c'est leur donner un tremplin vers en emploi stable par la suite.

Et pour ceux qui pensent que c'est au seul profit de l'employeur, n'oubliez pas effectivement qu'il ne paye pas de charges sociales, donc sachez que vous pouvez vous permettre éventuellement de négocier le salaire à la hausse, ca fait aussi valoir votre ténacité, et ca ne coûte pas plus cher à l'employeur.

suite...
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par cmoi001 le 15/03/2006 13:23:10
"Tout d'abord c'est un véritable contrat à durée indéterminée" : ça c'est sûr qu'il est indéterminé le CPE! ^^ on sait pas quand il finit... au bout de 1 ans ou 2 ans?

"Une période de consolidation de l'emploi : 2 ans maximum dont les années de stages et d'apprentissage seront déduit, contre 8 à 10 ans aujourd'hui avec les stages, les CDD et les intérims..." : Tu as raison, ça dure que 2 ans, mais 2 ans plus 2 ans plus 2 ans plus 2 ans... on arrive vite à 8 ans! Mais il y a un changement, au lieu de 8 ans d'accumulations de stages, CDD et co, c'est 8 ans de CPE.

Franchement je pense que ça peut être une bonne idée le CPE, mais je pense que 2 ans c'est beaucoup. 6 mois, serait l'idéal. Au moins pour commencer.
De plus, je vais pas te faire la liste de mes arguments, mais j'en ai un qui est important c'est les femmes enceintes. Les entreprises n'ont aucun avantage à les garder si c'est pour qu'elle partent en congé pendant une bonne période. Les femmes n'auront plus le droit d'avoir des enfants pendant les 2 premières années?
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par beauf de france le 09/02/2006 12:32:12
Ouais moi pas du tout on l'a dans le cul, franchement vivement une prochaine manifestation pour bien se faire entendre
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par el rose le 09/02/2006 10:18:14
je suis content qu' hier soir le CPE a était voté, maintenant la lutte contre le chômage des jeunes a commencé!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (31)
Publié le 31 janvier 2006
Modifié le 28 janvier 2006
Lu 1 327 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲