FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le coq a goûté au poireau

Retour sur la superbe victoire du XV de france face à l'équipe galloise championne en titre.


Ce soir, le XV de France a montré qu'avec toute l'envie et la détermination on peut faire de grandes choses. Au terme d'un match de grande qualité, les hommes de Marc Lièvremont ont su s'imposer face à une équipe galloise archi-favorite, prétendante au titre et visant le grand chelem pour la deuxième fois consécutive. "Cette victoire est un petit miracle. Un véritable exploit, en tout cas." a avoué le sélectionneur français qui n'a pas été épargné des critiques tout au long de la semaine.


Des critiques pas forcément construites d'ailleurs qui l'accusaient en particulier d'avoir une charnière inexpérimentale pour un match face à l'équipe tenante du titre et digne de ce qui se fait de mieux en ce moment. Les français, en s'imposant 21 à 16 contre les gallois, ont donné tort à ces personnes qui déclaraient presque avant le match que l'équipe de France ne pouvait guère gagner ce soir.


Cette victoire est LA victoire référence du nouveau staff de l'équipe de France mais pas que, elle marque aussi le retour du pilier Sylvain Marconnet qui avait du tirer un trait sur la coupe du monde 2007 après s'être blessé au genou, la nouvelle recrue très prometteuse en la personne de Mathieu Bastareaud, les retrouvailles avec un Jauzion en pleine forme et un fantastique capitaine Lionel Nallet que l'on a vu un peu partout sur le terrain. On peut aussi parler de la confirmation de joueurs indiscutables tel que Dussautoir, Ouedraogo, Szarzewski, ou bien encore Harinordoquy auteur une nouvelle fois d'une prestation remarquable. Et puis il y a cette jeunesse pleine de culot et de talent comme Morgan Parra qui, en tant que demi de mêlée, a su temporiser le jeu en alternant le jeu à la main et le jeu au pied. Il n'a pas démérité dans ses tentatives au pied malgré deux pénalités sur les poteaux.


Maintenant ce soir, ce n'était pas une finale et il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour que les hommes du trio Lièvremont-N'tamack-Retière puissent espérer décrocher le trophée du tournoi des VI nations. Mais pour cela il nous reste deux victoires à décrocher notamment, dans deux semaines, pour le "Crunch" en compagnie des Anglais puis ensuite face à la valeureuse équipe d'Italie.


L'histoire n'est pas finie, elle est juste en cours d'écriture...


Emma Barberin, le 28 février 2009 à 02h16
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Emma Barberin
21 ans, Casteljaloux (France).
Publié le 08 mars 2009
Modifié le 07 mars 2009
Lu 665 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143