Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le dernier album des Cramps

Chronique de "Fiends of Dope Island", le dernier album du groupe de punk mythique The Cramps, paru en juin 2003.


Connaissez vous les Cramps ? Ce groupe de punk de la fin des seventies, formé par un couple de deux illuminés répondant aux noms de Lux Interior (lui) et Poison Ivy Rorschach (elle). Il se sont rencontrés au croisement d'une route, elle faisait du stop, il était en voiture, il l'a trouvée sexy et ils ne se sont plus jamais quittés, passant leur temps en amoureux à fumer des substances illicites, regarder des films d'horreur ou écouter des vieux standards de rock'n'roll des années 1950.

Leur amour commun pour la musique les pousse à monter un groupe. Poison Ivy se saisit d'une guitare, et elle martèle des riffs d'une simplicité déconcertante mais terriblement efficaces, pendant que Lux Interior hurle ou hulule des vers qui parlent généralement de sexe, de dope ou de monstres. Sur scène, ils sont fantastiques et leurs concerts se terminent généralement par un strip tease quasi intégral de Lux.

Plus de 20 ans après le début de l'histoire, le groupe revient avec une formation solide, toujours centrée auprès des amants infernaux, qui ont recruté un bassiste qui a une vis dans le cou et des tatouages sur le moindre de ses pigments de peau, et un batteur à l'allure plus tranquille, avec un collier d'os autour du cou.

Leur nouvel album s'appelle Fiends Of Dope Island, on ne s'éloigne pas des sujets favoris du groupe. "I used to be a human, but I don't know Why... " chante Lux dans une chanson intitulée Papa Satan Sang Louie. Sa voix est plus menaçante que jamais (Dr Fucker, She's got balls), les rythmes diaboliques (le magnifique Fissure of Rolando), la guitare incisive, bien souvent sous l'effet du fuzz (Dopefiend Boogie, Mojo Men From Mars).

Le seul reproche qu'on pourrait faire à ces joyeux drilles, c'est de s'approprier des thèmes musicaux récurrents dans l'histoire du rock'n'roll et du rockabilly. Ainsi, leur chanson "Color Me Black" est en fait basée sur "l'accord en ré le plus célèbre du rock'n'roll", la chanson de Link Wray "Rumble". Les exemples de ce type, il y en a dans toute la discographie des Cramps, seuls leurs textes sont d'eux (ah ça oui !), mais pour ce qui est de la musique c'est souvent des reprises de rock'n'roll des années 1950. Pourquoi ne les créditent-ils pas ?

Mais on ne leur en tiendra pas rigueur. Leur album est bon et les Cramps ont prouvé lors de leur passage à l'Elysée Montmartre le 23 septembre qu'ils étaient bel et bien un grand groupe de rock'n'roll ! Après tout, combien de groupes sont-ils capables de donner une leçon d'histoire à la manière des Cramps, combien sont-ils à vraiment oser jouer du rock'n'roll ? C'est la question...

The Cramps, Fiends of Dope Island / Vengeance Records
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Le dernier album des Cramps
Posté par pjefferson_rocks le 20/08/2004 07:54:40
Don't get funny with meeeee!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 18 novembre 2003
Modifié le 18 novembre 2003
Lu 1 120 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲