Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le dernier templier : l'encodeur

L'Ultime secret des Templiers sera-t-il enfin dévoilé ?


"New York, Metropolitan Museum of Art. Alors que les personnalités de la ville se pressent à l'exposition sur les trésors du Vatican, quatre cavaliers en costume médiéval pénètrent dans le musée où ils sèment la terreur. Tess, une archéologue qui assiste à la scène, entend l'un d'eux prononcer une phrase mystérieuse ("Veritas Vos Liberabit") qui la conduit sur les traces des fameux Templiers dont la fortune supposée continue d'enflammer les imaginations. Sean Reilly, un sympathique agent du FBI, mène l'enquête. Et si le trésor des Templiers n'était pas qu'une légende ?" (Présentation Dargaud)


Une nouvelle série à sensation vient de débarquer dans le catalogue Dargaud. Le dernier templier est l'adaptation BD du roman
éponyme écrit en 1996 par Raymond Khoury et publié seulement en 2005. Best-seller publié à 5 millions d'exemplaires et traduit en 38 langues ne pouvait qu'être adapté sous quelque forme que ce soit. Et c'est Miguel Lalor (connu pour sa série Myrkos qu'il signe
sous seul prénonm) qui se charge de l'adaptation et du dessin.


Le scénario reprend des éléments bien connus des thrillers historiques : un mystérieux secret remontant aux âges anciens, une vérité qui pourrait bouleverser l'ordre chrétien, des flash-backs sensés expliqués la situation présente, un Cardinal plutôt inquiétant. Le tout est assorti d'une touche à l'eau de rose avec l'amourette naissante entre le flic qui mène l'enquête et la belle archéologue spécialiste qui va l'aider avec ses connaissances historiques. Bref, rien de nouveau sous le soleil. Mais nous nous laissons malgré tout prendre au jeu une nouvelle fois. Le récit est efficace grâce un tempo bien rythmé. Les séquences s'enchaînent habilement et la multiplication des personnages secondaires permet d'enrichir le scénario. Au final, nous arrivons au bout du premier tome sans vraiment sans rendre compte, et notre curiosité nous poussera inévitablement à ouvrir le second.


Miguel Lalor a également a cherché un dessin efficace et dynamique pour soutenir le scénario. Sa mis en page cherche à donner du
rythme aux scènes d'actions (comme la scène du musée ou la course poursuite évidemment), et à rendre la lecture la plus fluide possible. Cette recherche de l'efficacité conduit parfois Lalor à utiliser les aplats de couleur comme seul arrière plan. On notera également les clins d'œil qui émaillent l'album : à Myrkos également dessinée par Miguel Lalor, à la série Aldebaran réalisée par son ami Léo ou encore au fil "Autopsie d'un meurtre" d'Otto Preminger. Pas de bon thriller sans détail à décrypter...


Série : Le dernier templier
Titre : L'Encodeur
Auteurs : Raymond Khoury – Miguel Lalor
Editeur : Dargaud
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 15 mars 2009
Modifié le 29 mai 2011
Lu 2 380 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲