Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le droit de survivre

Un texte profond qui à partir d'une image dépeint toute la solitude d'un être. Lauréat du concours de texte "tous égaux, tous différents". Il n'est pas de moi et je remercie par conséquent l'auteur qui m'a autorisé à le publier. Alors régalez-vous!


Etrangers à sa peine, ils passent, la dépassent et parfois même repassent sans jamais s’apercevoir de sa présence. Elle semble d’ailleurs insensible au sourd murmure de la foule. Elle se contente d’être là. Pourtant, le simple fait d’être là, d’exister, constitue pour elle un véritable miracle. Mais qui est-elle ? Cela, personne ne saurait le dire. Personne pas même elle. Il y a longtemps qu’elle a perdu tout espoir de savoir, de comprendre et même de sortir de là. Elle a perdu tout espoir. Mais alors comment fait-elle, pour vivre ? Elle ne vit pas, elle survit. Elle survit dans ce monde qui lui est hostile, sans savoir qui elle est.

Aujourd’hui est un jour pas comme les autres, pire que les autres. Il pleut,. Elle adore la pluie. Le simple fait de savoir que chacune de ces gouttes auront une vie éphémère, sans en avoir conscience, la fascine. Le bruissement de la pluie sur le trottoir l’enchante c’est la seule mélodie qui parle à son cœur meurtri. Mais, au milieu de cette foule qui se presse, la presse et l’oppresse, le spectacle perd de sa magie. Elle a toujours pensé que vus de là-haut, ils ressemblent à une gigantesque fourmilière. Elle, elle reste là, toujours là. Elle n’a nulle part où aller. Mais, de cela, tout le monde s’en fout. Ils en sont presque à la piétiner car elle n’existe pas à leurs yeux. Elle est juste un désagrément de plus sur leur passage. Des fois, certains lui jettent une pièce comme on jette un os à un chien, pour s’en débarrasser, pour qu’elle arrête de traîner dans leur pattes. Mais, elle n’a jamais rien demandé, pas même d’exister, encore moins de devoir sa subsistance au bon vouloir des passants. Elle voudrait leur crier sa rage de vivre, sa soif d’espoir mais, elle n’en a pas le droit. La vie est un combat, le sien est perdu d’avance…

Il pleut, elle a froid. Le dos voûté, elle sent un long râle monter en elle. Elle va pleurer. Elle garde le peu de dignité qui lui reste car ses larmes se mêlent aux larmes de Dieu… Mais, son cœur bat de plus en plus vite comme pour entrer en osmose avec le bourdonnement de la foule qui continue de l’éviter. Sa tête tourne, elle est ivre de sensation, de chaleur, d’amour. Elle veut commencer à vivre mais en a t’elle encore le temps ? Tout ce temps passé à survivre lui a ôté le goût de vivre.

Une main tendue par delà le brouillard lui apparaît. Elle voudrait s’en saisir mais elle a peur de se brûler comme avec tout ce qu’elle touche. Alors, la main passe, indifférente et retourne à sa vie. Un éclair de plus dans son ciel qui n’a connu que des intempéries. Elle existe sans avoir le sentiment d’exister.

Article 25
Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance après suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

Déclaration universelle des droits de l’homme.
Cela elle l’ignore car en tant que sans abri, et de surcroît sans papiers, elle a tout juste le droit de survivre et parfois cela lui réclame des efforts surhumains.

Ce ne sont que des mots pour se donner bonne conscience. Elle n’a pas d’existence officielle, mais pourtant elle survit, souffre, se meure. Alors tous ces débats au sommet, elle n’en a cure, elle se demande juste pourquoi.

Pourquoi vit-elle sur le trottoir ? Pourquoi doit-elle se cacher pour exister ? Pourquoi la douceur d’un foyer lui semble-t-elle être une chimère ? Pourquoi nomme-t-on cela démocratie ? Pourquoi parle-t-on de droits de l’homme alors qu’elle ne se reconnaît qu’un droit avéré :

LE DROIT DE SURVIVRE
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Le droit de survivre
Posté par bananna le 19/02/2008 15:13:29
A mon avis, ca sera toujours. Pour eux la vie est cruelle et pleine des injustices...mais pour nous aussi. Je fais d'aumone, mais je pense parfois qu'ils sont coupables eux-memes. Peut etre que je serai pour vous "sans coeur" mais que'est-ce qu'ils font pour changer leur vie? Ils plaignent son destin, mais je ne crois jamais qu-il n'existe pas de solution. La vie est "bien severe", mais il faut la changer et ne perdre pas l'esperance, attendre peux d'autres et plus de soi-meme.

J'etais tres emue quand j'ai lu cet article...la realite est encore plus dure, mais rappelons-nous de l'esperance qui a reste dans le fond de la boite.
Re: Le droit de survivre
Posté par supernaut le 14/02/2008 23:02:48
Mevoungoumichel, avant de faire des commentaires, je te conseille de lire l'article...
Re: Le droit de survivre
Posté par mevoungoumichel le 13/02/2008 20:16:50
Ce n'est pas bien les titres de ce genre"le droit de survivre". On a droit de vivre; personne n'a fait de concours pour n'aître. Pour bien vivre, ne faites pas à autruit ce que vous ne voulez pas que l'on vous fasse, c'est ça le secrêt.
Re: Le droit de survivre
Posté par moonsunline le 13/02/2008 17:18:37
dis donc quel article, très touchant sachant que bien des gens sont dehors comme elle et qui ne peuvent pas se réfugier, cela donne la chair de poule e sachant que le taux de situations précaires augmente, on est tousx concernés

moi je fais l'Aumône, et je donne jusqu'à 10euros tous les 15jours quand je peux et ceux depuis le lycée, je tente desfois de me dire que je suis à l'abri mais cela revient constament surtout avec la venue de l'euro, tout coute trop cher

bel article encore une fois et merci de faire un petit rappel de la réalité, on prend conscience aussi en ces moments (f) :^)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
L'auteur : Sabrina Rosier
27 ans, Pointe-à-pitre (France).
Publié le 13 février 2008
Modifié le 13 février 2008
Lu 708 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲