Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le joueur d'échecs

Éditions Le livre de Poche (94 pages), 2,60€...


Sur le bateau en direction de Rio, se trouve un jeune champion d’échecs, Mirko Czentovic, fils de fermier. Passionné d’échecs, le narrateur tente de rencontrer ce champion mais peine perdue: celui-ci reste enfermé dans sa chambre. MacConnor, un passager impulsif, amateur d’échecs, lui aussi, joue, et, apprenant la présence du champion, convie celui-ci à une partie. Celui-ci accepte, moyennement rémunération, et c’est une partie qui s’engage que le champion gagne avec une aisance méprisante. Le lendemain, MacConnor exige sa revanche, et, au coeur de la partie, un étranger arrive, Monsieur B. qui donne des ordres de jeu à MacConnor. La partie donne “Match nul”... L’entêté MacConnor tient à battre Czentovic et va trouver l’étranger, celui-ci raconte alors comment il a acquis cette maîtrise, en volant un manuel d’échecs, croyant échapper aux tortures des nazis. Après maintes hésitations, Monsieur B. accepte, mais bien vite la folie du jeu le prend, une rechute...

Cette courte nouvelle, édition posthume de Zweig, est très marquante, et l’affrontement entre un esprit fermé, qui voit le jeu tel qu’il est et reproduit des coups, face à un esprit ouvert auquel le jeu n’est qu’une représentation abstraite touche le lecteur, qui plonge avec Monsieur B. dans la résurrection de sa folie. Superbement ficelée grâce à un emboîtement d’histoires dans d’autres histoires, ce chef d’oeuvre psychologique touchera les grands lecteurs aussi bien que les lecteurs occasionnels. Très courte et relativement facile à lire, cette nouvelle est également un bon moyen de découvrir Zweig, son style exaltant.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Le joueur d'échecs
Posté par baffonidae le 20/08/2004 07:50:36
Je pense pas que le but de ce site soit d'émettre des jugements mais bon pour une fois je me permets... et puis ça changera de ceux qui s'amusent à descendre des auteurs d'article juste pour le fun...

Enfin je voulais pas réagir sur l'article en lui-même (qui est bien) mais sur Zweig. personnellement j'adore tout ce que j'ai pu lire de lui, le joueur d'échecs bien sûr mais aussi Amok ou encore destruction d'un coeur... Et puis la plus belle histoire d'amour que j'ai pu lire un jour: "la lettre d'une inconnue" ....

bref je ne peux que le conseiller, bien entendu c'est subjectif et aucun des romans de zweig ne ressemble à un autre (même pas à un autre des siens j'entends) alors essayez, ça ne coûte rien ...
Re: Le joueur d'échecs
Posté par sanada le 20/08/2004 07:50:36
Ce livre est assez étrange et personellement je n'ai pas accroché du tout ! (mais bon chacun ses goûts !)
Re: Le joueur d'échecs
Posté par kirkor le 20/08/2004 07:50:36
vraiment étonnant ce livre...
Re: Le joueur d'échecs
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:50:36
Ouai peut etre que c'est un bon truc pour connaitre Zweig mais je ne pense pas que ca lui soit vraiment typique niveua trame de l'histoire enfin oui y a son style mais c'est pas son livre le plus caractéristique...
Re: Le joueur d'échecs
Posté par final_hearts le 20/08/2004 07:50:36
moi je l'ai lu pour mon plaisir. Il est excellent je n'ai,pas pu le lacher avant de l'avoir fini je vous le conseil. Et pas besoin d'aimer les echec pour l'adorer
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Publié le 05 juin 2003
Modifié le 05 juin 2003
Lu 1 138 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲