FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le jour où j'ai failli te perdre

Tout le monde a du déjà en entendre parler... Je vous raconte ce qui s'est passé il n'y a pas longtemps, j'en tremble encore car jamais je n'effacerai ça de ma mémoire


Voila vous avez du vous en douter par rapport au titre et aux quelques lignes, je vais vous parler du suicide... Sujet souvent pris à la légère...
Hier (1/12/05) jour que je pensais être comme les autres, j'arrive à mon bahut, je fais la même chose que chaque matin, je m'en vais retrouver mes amies. Une du lot me dit que ma meilleure amie ne viendra pas car elle a été à l'hôpital suite à un malaise qu'elle avait eu le jour d'avant (30/11). Moi j'ai pensé que ce n'était pas grave, que c'était qu'un tout petit malaise de rien du tout et qu'elle serait vite sur pied.
Mais voilà que sa mère me téléphone en larmes et elle me demande si sa fille ne m'avait rien dit de spécial les jours précédents... Ne voyant pas ce qu'elle voulait je lui demande de m'expliquer...
Et là, c'est le choc !
J'apprends que ma meilleure amie est à l'hôpital pour une tentative de suicide... Elle avait pris 4 boîtes de médicaments, l'équivalent d'une boîte de paracétamol ou je ne sais quoi, assez dangereux pour la santé.
Aujourd'hui (2/12/05) je l'ai vu et ça va mieux, elle m'a dit qu'elle ne le referait plus jamais !!!


Conseil

Le suicide n'a jamais rien résolu...
C'est un appel au secours !!!
Un conseil, si une idée de ce genre vous traverse l'esprit (je ne le cache pas que moi aussi j'en ai eu des idées comme ça) parlez-en avec d'autres personnes et pleurez si nécessaire, celà ne peut que vous soulager.
Pleurer n'est pas une honte, alors lacez vous !
Mon amie ne s'est pas lâchée, elle n'a rien dit ni à moi, ni à personne d'autres et elle a craqué.


Après ça

Et demain ?
Personnellement, je vais vivre dans la peur... Peur de la perdre...
Car je ne peux m'empêcher de penser à cette idée, celle que les pompiers auraient pu ne pas arriver à temps, celle où elle ne serait plus à côté de moi, où l'on ne riait plus toutes les 2, ensemble...
Je pense qu'elle n'a pas réfléchi à son geste, réfléchi à tout ceux qu'elle laissait derrière elle, à tout ceux qui l'aiment et qui ont besoin d'elle...
Elle s'en est remise mais pour combien de temps encore ?
Maintenant je sors plus traumatisée qu'elle même... Car je n'ai pas envie de la perdre...


Vous, qui avez ces idées pessimistes de la vie, qui avez ces coups de blues des jours, pensez à ceci, pensez à votre entourage et ceux que vous laisserez si jamais vous les quitter ! Parlez, ne vous renfermez pas sur vous même ! Exprimez-vous, lâchez-vous ! Car le suicide n'a jamais rien résolu...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Le jour où j'ai failli te perdre
Posté par miss titia le 30/01/2006 17:41:45
jme sens conserné par cette histoire car moi j'ai essayé de me suicidé et kan tu fai ca c parce ke tu a des problème mème si tu parle beaucou tu ne di pa forcement tout et plu tu accumule mème juste des petit problème a un moment tu craque tu commance par pleuré pour rien toute seule ou devan tes amis ou ta famille et a se moment la tu commence a pensé au suicide parfoi tu le fait 2 jour aprè y avoir pensé mé tu pe le faire des semaine ou mème des mois après. Contrairement a ce ke mado55 a di tes amis peuvent t'aidé a t'en sortir bon courage a toi et surtout si vous avé des envie de suicide parlé en ne lé garder pa pour vous
Re: Le jour où j'ai failli te perdre
Posté par petite_aubepine le 24/12/2005 10:37:54
tu sais,il est sûr que parfois lorsque l'on décide de passer le pas,d'en finir,on a pas forcément penser comme tu le dis à son entourage,à ceux qu'on laisse derrière soi..ms lorsque cette idée que la vie ne vaut plus la peine nous trotte dans la tête depuis un bout de temps,on est capable elle réaliser...c'est pour cela qu'il faut beaucoup de courage,ou de la lacheté,les deux sont bien là.alors pourquoi vouloir en finir malgré tout?pcq face a ce monde qui nous entoure il arrive que l'on ne se sente plus à sa place,on se dit qu'ils vont tous nous oublier vite,qu'après tout on a rien à attendre de la vie...karica a raison en disant qu'un ami,quulqu'un à qui se raccrocher peut aider à s'en sortir,ms encore faut il qu'il ait compris,ou qu'on lui ait laisser comprendre..ton amie a décidé qu'elle le ferait certes,ms par cet acte je pense que de voir toutes ces personnes s'inquiéter pour elle,venir la voir etc,lui a peut etre redonner espoir dans la vie,alors toi qui es sa mailleure prouve lui qu'elle a raison^^ tu es la mieux placée pour ça ,et ne laisse pas cette peur de la voir à nouveau à l'hôpital transparaitre et surtout influencer ton comportement avec elle,elle est toujours là et c'est leplus important!!
Re: Le jour où j'ai failli te perdre
Posté par mado55 le 22/12/2005 11:50:44
Comme la dit karica avant "c'est impossible d'aider quelqu'un qui ne désire pas s'aider lui meme" mais peut-être qu'elle n'en a pas parlé car elle n'y arrivait pas.
Il y a un moment ou il faut que se soit toi qui l'aide a faire du chemin. Mais parler c'est pas toujours facile alors si il faut passer par l'écriture faites le, ça peut aussi être un bon moyen. Je voulais te dire de ne pas prendre ça comme une trahison parce que ce n'est pas le cas. Enfin si tu veux je pourrais t'expliquer mon cas par mp. Bon courage à vous 2!!!
Re: le jour où j'ai failli te perdre
Posté par karica le 22/12/2005 00:52:19
En meme temps, les personnes qui vont jusqu'au suicide sont celles qui pensent que plus personnes ne les aime et que personne ne peut plus leur venir en aide car elle se sent tellement seule, tellement renfermée, tellement incomprise. Quelqu'un qui fait une tentative de suicide n'a pas spécialement envie de se lacher, d'aller crier son mal de vivre sur tout les toits. La seule chose dont cette personne a besoin, c'est une bouée de sauvetage, un petit quelque chose qui lui redonne espoir en l'avenir, ca peut commencer simplement par un ami qui tend la main avec le sourire, et le reste peut s'enchainer naturellement. Mais encore faut il voir quand quelqu'un a besoin d'aide. En meme temps, c'est impossible d'aider quelqu'un qui ne désire pas s'aider lui meme.

Modifié le 22/12/2005 00:55:11
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
L'auteur : Mimili La grande fol
28 ans, Knutange (France).
Publié le 22 décembre 2005
Modifié le 04 décembre 2005
Lu 2 155 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143