FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le mariage gay : entre volonté et rejet

Le mariage pour tous. Depuis quelques mois c'est quatre mots ne cesse de défrayer la chronique. Chaque jour on en parle un peu plus. François Hollande s'était montré favorable lors des présidentielles, tout comme Barack Obama aux Etats Unis. Mais au fond est-ce nécessaire d'autoriser le mariage et l'adoption pour les homosexuels ?


Argument contre le mariage homosexuel

Tout d'abord qu'est-ce que le mariage : le mariage civil est une union légale entre un homme et une femme, consacrée par un officier de l'État civil. Le mariage ouvre alors à des droits et des devoirs aux deux conjoints.

Autoriser le mariage gay demanderai alors une modification du code civil. Ce serait le signe d'une modification profonde de notre société.
C'est justement ce changement radical qui en effraie plus d'un.

Récemment, le père René-Philippe Rakoto, curé des paroisses catholiques de la porte nord de Strasbourg, n'a pas hésité à comparer l'autorisation du mariage gay aux horreurs scientifiques pratiqués sous l'Allemagne nazi, comme stériliser de forces des handicapés. Les associations de familles catholiques ou encore certains comités politiques se sont dressés devant ce projet de loi.
Plusieurs manifestations anti mariage, et adoption aux gays ont été réalisés dans des grandes villes en France, et ont réunis 200 000 manifestants à Paris, et 30 000 à Lyon selon les organisateurs.
La raison invoqué de leur rejet est selon eux ni d'ordre religieux, ni d'ordre politique, mais il concerne le bien être de l'enfant.
Comme certains psychologues, pour eux l'équilibre d'un enfant tiens à l'image paternel et maternel qu'il a des parents.
Biologiquement on nait d'un homme et d'une femme, on ne doit pas alors avoir "deux papas" ou "deux mamans". Selon les propos les plus durs, on dira que l'enfant souffrira, sera déséquilibré, instable, aura un problème de sexualité, et sera incapable une fois adulte de reproduire un schéma familial "normale"


Argument en faveur du mariage gay

Mais tout c'est stéréotypes non fondés sont uniquement la pour créer de la peur. En effet aucune étude n'a montré qu'un enfant vivant dans une famille hétéroparentale était plus heureux qu'un enfant vivant dans une famille homoparentale.
L'enfant découvre dès son plus jeune âge le modèle de la famille nucléaire dans son cadre familiale : ses tantes, ses oncles, et tout au long de sa socialisation, dans la rue, à l'école. Finalement si le projet de lois aboutissait ne permettrait –il pas finalement de régulariser la situation des 40 000 enfants en France élevé par des homosexuels ? En effet seul le conjoint qui a adopté l'enfant à des droits sur l'enfant. Pour l'autre le quotidien de la vie est semé d'embuche, rien que chercher son enfant à l'école devient un acte impossible.


Conclusion

Le débat reste ouvert, et les politiciens doivent trouver un consensus en accord avec l'opinion publique.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: le mariage gay : entre volonté et rejet
Posté par jacquesv le 14/01/2013 12:35:46
"un consensus en accord avec l'opinion publique"
Et alors?
Ceux qui n'en veulent pas ne sont pas obligés de se marier.

Modifié le 14/01/2013 12:36:58
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Meg Le
23 ans, Caudan (France).
Publié le 27 novembre 2012
Modifié le 25 novembre 2012
Lu 1 186 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143