Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le mariage selon la Bible

Je ne crois pas qu'on peut "aimer" plusieurs femmes à la fois. Tout dépend, il est vrai, de ce que tu comprend par le terme "aimer". Si aimer veut dire coucher avec, si l'amour n'est que la sexualité, sans doute. Mais l'amour "parfait", dont parle la Bible implique non seulement le corps, mais aussi le coeur. Tu connais certainement ce dicton qui dit : "dans un coeur où il y a place pour plusieurs, il n'y a pas place pour une seule".


Le verset concernant le mariage est le seule que l'on retrouve à 4 endroits différents de la Bible. Il s'agit premièrement de l'histoire de la création dans le chapitre 2 de la Genèse, ensuite Jésus Christ cite ce verset dans l'Evangile de Matthieu (19 : 5) et Marc (10 : 7), et enfin l'Apôtre Paul le met en rapport avec Jésus Christ lui même dans l'Epître aux Ephesiens (5 : 31).

Le chapitre 2 du livre de Genèse au verset 24 nous dit ceci : "c'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme et les 2 deviendront une seule chaire".

Ce verset est composé de 3 grandes parties : Quitter, s'attacher et devenir une seule chaire.


Quitter

Il ne peut y avoir de mariage sans une séparation, ce terme "Quitter" implique que, pour qu'un mariage en soit un, il faut un acte publique et légal.

Autre fois quand la jeune fiancée quittait son village pour se rendre au village de son fiancé, c'était une cérémonie publique (acte publique).
Aujourd'hui, en bien des pays ce simple fait d'une départ légale est remplacée par une publication avant le mariage et par un acte de mariage officiel ; la forma extérieure n'a pas grande importance, c'est qu'il importe, c'est qu'il y ait un geste public et légal.

Le mariage n'intéresse pas uniquement deux personnes qui se marient, père et mère représentent ici la famille entière. Le mariage n'est jamais une affaire privée, il n'y a pas de mariage sans noces ; c'est pour quoi les noces sont souvent des grandes fêtes.

On ne peut se marier sans séparer. S'il n'y a pas eu une vrai séparation, la vie conjugale sera troublée si la jeune couple ne peut fonder son propre foyer complètement à part de deux familles, l'ingérence continuelle de beaux-parents est à redouter. Il est toujours difficile de partir réellement, et difficile de laisser partir réellement du fond du coeur.

Tous deux non seulement l'homme, mais la femme aussi, ont à quitter, et de la même façon tous deux ont à s'attacher.


S'attacher

Quitter et s'attacher font partie de la même réalité ; le premier terme décrit davantage l'aspect publique, légal du mariage, tandis que l'autre décrit davantage l'aspect personnel du mariage. Il ne vont pas l'un sans l'autre. On ne peut s'attacher si on a d'abord quitter et on ne peut quitter vraiment que si on est décidé à s'attacher.

Il est fréquent que l'adultère pénètre dans un jeune ménage après la naissance du premier bébé. C'est que la jeune femme a commis l'erreur de s'occuper de son bébé plus que son mari, le bébé est devenu le centre de son univers, et le mari a l'impression d'en être exclu.

S'attacher en ce sens profond, l'un à l'autre n'est possible évidemment qu'entre deux personnes de sexe opposé.


Devenir une seule chaire

Ces mots décrivent l'aspect physique du mariage. Cet aspect physique est aussi essentiel au mariage que l'aspect légal et personnel. L'union physique entre mari et femme est dans le plan de Dieu sur le mariage, tout autant que le fait de quitter ses parents et s'attacher l'un à l'autre.

Naturellement, quand la Bible parle de "devenir une seule chaire", cela implique davantage l'union physique. C'est à dire que deux humains (de sexe opposé) partagent tout ce qu'ils ont, non seulement leurs corps ; leurs bien matériels, mais aussi leurs pensées et leurs sentiments ; leurs joies et leur souffrance ; leurs espoirs et leurs craintes ; leur réussite et leurs échecs.

Devenir une seule chaire veut dire que deux deviennent une dans leur corps, leur âme, leur intelligence, tout en demeurant deux personnes distinctes. C'est là le mystère profond du mariage. Il est difficile à comprendre, peut être que nous ne pouvons pas le comprendre du tout et que nous pouvons seulement le vivre.

Voici à présent ce que notre verset Biblique dit de plus important. Nous avons étudié ces trois grandes parties : quitter, s'attacher et devenir une seule chaire. La Bible nous dit que ces trois parties (éléments) sont inséparablement ; si l'une d'elles manque, le mariage n'est pas parfait.

Ceux-là qui ont quitté sans inquiéter des conséquences ; ceux-là qui se sont attachés exclusivement l'un à l'autre ; ceux-là seuls peuvent devenir une seule chaire. Ces trois éléments dépendent l'un de l'autre comme les trois angles d'un triangle dont l'angle supérieur décrit l'acte public et légal ou le mariage ou encore lien conjugal ; l'angle gauche décrit l'amour ou la fidélité ; et l'angle droit décrit l'union physique ou sexualité.

Si vous voulez vivre un vrai mariage (mariage heureux) il faut que ces trois éléments coexistent.

Le jardin ou le triangle

Il y a une autre conception du mariage. Elle est en tout point l'opposée de cette conception Biblique du mariage. C'est une conception très répandu, qui existe dans de nombreux pays. C'est la conception du jardin. Dans cette conception qui se fonde sur une erreur en biologie, on se représente un semeur, qui est l'homme et un terrain ou un jardin qui est la femme. L'homme répand sa semence dans une femme. Le corps de la femme nourrit la graine, tout comme la terre nourrit le grain de riz. L'enfant grandit de la semence du mâle, il est celui de l'homme, son esprit qui se transmet, sa vie qui se continue. Les conséquence de cette façon de penser sont désastreuses.

La conception du jardin met la femme en état'infériorité or la conception Biblique voit la femme, non comme un être inférieur, mais comme la partenaire de son mari, égale à lui, non comme l'objet, mais comme une personne ayant son droit propre.

Comment vivre une vie conjugale ?

Le mariage a besoin de l'amour. Il reçoit de l'amour son accomplissement et sa joie. L'amour est un don fait au mariage. Il introduit dans le mariage un esprit d'aventure, d'attente. C'est le sang qui bat les veines du mariage qui lui donne la vie.

Le mariage est aussi comparé à une tente où les amoureux, pour s'unir dans leurs corps se sentent protéger et à l'abri. Comme ils n'ont pas de crainte à avoir, ils sont pleinement heureux, ils se sentent en paix. Ce sentiment de paix à son tour se repend sur l'amour. Dans les fructuations des sentiments, des émotions, c'est la fondation solide.

Non seulement l'amour est renforcé par l'union physique, mai il renforce aussi l'union physique. L'amour aspire à l'expression charnelle, il l'approfondit, il lui donne sa signification et sa valeur. Le geste de l'amour uni par le mariage, le "devenir une seule chaire" est un acte d'amour au plein sens du terme.

Dans cette affirmation toujours renouvelée, le mariage est au service de l'amour. C'est pour quoi l'amour a besoin du mariage, tout comme le mariage a besoin de l'amour. Dans les heures lourdes où l'amour court le risque de se refroidir, le mari et la femme se raccrochent au fait qu'ils sont mariés et se rappellent mutuellement leur promesse : "Quoi qu'il en soit, je t'ai épousé (e)" disent-ils. Ainsi le mariage devient le protecteur, la gardien de l'amour.

Il règne actuellement une grand confusion dans les esprits sur les notions d'amour, de sexualité et du mariage. Notre passage clé contient précisément ces trois éléments :

Avant le mariage, vous devez vous demander : "ce que nous allons faire, nous prépare-t-il pour l'interaction, le peu de forces plus tard dans notre mariage ?" ;
Une fois marié, vous devez vous demander : "est-ce que ceci va favoriser le peu de force ou l'entraver ?".

N. B. : Une vie conjugale parfaite n'existe pas. La meilleur façon d'avoir une idée modeste de ses qualités set de se marier.

Sorte de mariage

Il existe de façon générale, le mariage vide, volé et non satisfait.


Le mariage vide

On parle d'un mariage vide lorsque le couple est légalement marié, il y a aussi des relations sexuelles ; mais, il n'y a plus d'amour. Il peut y avoir des raisons : peut être que dès le début, il n'y avait pas d'amour ; peut être qu'ils se sont mariés trop jeunes ou trop vite,... et que ce qu'ils ont appelé autrefois "AMOUR" n'a été pas capable de devenir "ATTACHEMENT" ou leur mariage n'a été fondé que par un attrait physique et qu'avec les années l'attrait physique s'est affaibli ou encore ils ont négligé d'entretenir le feu de leur amour, ils se sont laissés absorber par le travail ménager, la profession, ou les enfants. Ils ont eu chacun à privilèger ses intérêts propres. La situation est dangereuse si elle se prolonge, le mariage tombera sérieusement malade.

Dans ce genre de mariage, l'acte sexuel est vécu comme un devoir et une corvée. Un fossé se creuse entre la sexualité et le lien conjugal.


Le mariage volé

En voici les symptômes ; tous les deux (les époux) pensent qu'ils aiment. Ils ont de relations sexualités, mais ils ne sont pas légalement mariés. C'est là une des plus grande tentation de notre temps. Considérer que l'acte légal du mariage n'est qu'une formalité, qu'un bout de papier sans importance qu'on peut se procurer un jour ou pas du tout. Je confirme que les angles de l'amour et de la sexualité constitue le tout de la vie conjugale.


Le mariage non satisfait

on parle d'un mariage non satisfait lorsque le couple est marié légalement, les époux s'aiment, ils n'auraient jamais l'idée de divorcé. Mais malgré cet amour, leur union physique reste insatisfait, incomplète. Je pense à ces rapports sexuels superficiels, menés à la hâte entre des partenaires plus au moins indifférents. Ces rapports qui intéressent le corps mais non le coeur, ni la personne entière.

Je finis en disant : l'amour par sa nature implique qu'on ne donne pas à l'union charnelle un rôle de vérification et qu'on attende pour accomplir cette union qu'elle puisse s'insérer dans la dynamique de la vie conjugale.

Le mariage implique toujours une certaine charge, une responsabilité qu'on assure même dans les circonstances les plus courantes. Il se peut que les différentes cultures rendent plus la charge trop lourde.

Quand on prend une fille comme femme, ou future femme, on ne la prend toute seule, sans lien avec les autres. On la prend avec son éducation, ses goûts, ce qu'elle aime ou n'aime pas, avec ses habitudes et es coutumes, bref, avec sa culture.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Le mariage selon la Bible
Posté par rija le 01/07/2008 18:00:42
Bonjour a tous, je suis passé ici et j'ajoute un commentaire sur le sujet, meme si je suis en retard de 4ans...

Pour Marquis, tu disais, je cite, "comment un parent pourrait faire pour aimer tous ses enfants, si l'amour ne pouvait être destiné qu'à un seul être ?"
La vraie réponse se trouve dans l'Amour. Les enfants doivent et devraient etre le fruit de l'amour veritable. Imagine toi un enfant conçu sans amour... exemple, il a été conçu par un viol: parfois la tendance d'une femme est l'envie de l'avorter, cela parait evident. Un enfant conçu sans amour vivra comme un enfant mal aimé parce que l'amour ne lui a pas été transmi par ses parents. Donc, par conséquent, tout revient au départ: on ne peut aimer qu'une seule personne. Et d'autres amours naissent à la suite des fruits de l'amour. Aimer est un pouvoir divin. Il faut vraiment le vivre pour le comprendre. Et Dieu nous a donné cette faculté d'aimer. A nous donc de le vivre pleinement pour savoir le vrai bonheur sans faille.
Re: Le mariage selon la Bible
Posté par marquis le 25/08/2004 06:38:12
La bible a été écrite par des Hommes...
Donc le mariage est une conception purement morale...

Par contre, on peut tout à fait aimer plusieurs personnes en même temps, mais pour des raisons différentes...
C'est notre éducation qui fait qu'il nous parait inconcevable d'aimer simultanément plusieurs personnes...
Sinon, comment un parent pourrait faire pour aimer tous ses enfants, si l'amour ne pouvait être destiné qu'à un seul être ?
Re: Le mariage selon la Bible
Posté par magamila le 20/08/2004 07:57:08
chrétienne,c'est vague....je suis pas d'accord avec toi EINSTEIN,la bible est un livre comme un autre(bon peut étre un peu plus vieux)et c'est le plus diffusé au monde,le plus traduis,l'annalyser,ou même n'en lire qu'une infime partie c'est faire preuve d'ouverture d'espris!alors je ne pense pas que se soit "ennuyeux!"
Re: Le mariage selon la Bible
Posté par professeur_einstein le 20/08/2004 07:57:08
A mon humble avis, elle doit être chrétienne...
PCQ lire la Bible et l'analyser si tu y crois pas, ça doit être vachement hum comment dire ennuyeux...
On ouvre les paris ?
Re: Le mariage selon la Bible
Posté par magamila le 20/08/2004 07:57:08
tu es de quelle religion?je te trouve trés informée sur le sujet,et c'est rare de voir des jeunes qui connaissent aussi bien la bible de nos jours!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
L'auteur : Liliane préçilia La princesse
31 ans, ???.
Publié le 08 août 2004
Modifié le 08 août 2004
Lu 17 621 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲