Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le Moloche

Attention histoire gore déconseillée aux personnes sensibles...


Horace a vingt ans et n'en peu plus, oui Horace est fatigué et malheureux car ces dernières années ont étés très durs pour lui. Depuis son plus jeune âge, il travail a la casse de son père sans personne pour l'aider. Sa mère est morte à sa naissance en le mettant au monde car il est né difforme avec un poids anormal cinq kilos neuf-cent et mesurai près de quatre-vingts centimètres. Son père lui est mort à la casse écraser par une vieille voiture qui lui est tomber dessus il y avait du sang partout et le pire c'est que Horace était la quand ça s'est passé depuis il en est traumatiser. A partir de ce jour il travailla seul à la casse, à porter de vieille voiture lui déformant les membres.

Ce soir, coup de folie il n'en peut plus il part faire un tour avec sa voiture. Sur la route il aperçoit deux autos stoppeuses, il s'arrête et leur fit signe de monter "Aller monter" dit Horace "Que vous arrivent-ils ?" "Nous nous sommes perdues" "Ha ou voulez vous aller ?" "A Limbridge c'est à environ dix kilomètres d'ici" "Ok alors je vous emmène mais par contre moi je m'arrête à la casse alors je vous y déposerais après c'est pas loin d'accord ?" "Bien sur répondèrent-elles. "

Arrivez à la casse ne voulant pas les abandonner en si bon chemin, les invita à boire un coup. Les deux filles refusèrent (pour leur malheur). Horace se mit dans une telle colère qu'il en devint fou.
D'un coup de poing il les assumât puis les tréna jusqu'à un poteau ou la il les enchaîna toutes les deux. Il attendit quelques instant qu'elles se réveillent toutes les deux pour après leur réserver un traitement qu'elles n'auraient jamais imaginées. Horace attrapa le coup à une des filles et commença à enfoncer sa main dans sa chaire elle mourut sur le coup car après il en arracha tout ce qu'il y avait trachée, oesophage, veine, artère; Pour les sortir a l'air libre. L'autre fille s'était mi à hurlé et à pleurer pendant qu'il commençait à arracher coeur, foi, intestin. Il les enlevait d'une telle rage qu'il y avait du sang partout sur lui, par terre, sur les vielle voiture il y en avait tellement que le corps de la fille en était vidé.
Ce qui restait de la fille c'est a dire les os et des morceaux de chaire il les donna a ses chiens. Les organes qu'il avait arracher par contre les gardas.
Maintenant il se dirigea vers l'autre fille une masse a la main. Il commença par lui briser les jambes jusqu'a presque les lui couper. La jeune fille tomba des les pommes. Horace en profita, il lui réserva le même traitement qu'il a fait subir à l'autre fille.

Plus tard après avoir donner les os au chien il prit les organes et les cacha entre les piles de voiture dans un sac, il en prit une partit pour les dévorer cru sans même les faire cuir. Le lendemain fut une journée plus tranquille pour Horace car c'était son jours de repos. Tout la journée il repensait au fille, au Hurlement, au sang... E c'est ça qui la rendu accro comme une drogue la mort, la souffrance...
Alors il décida de s'engager comme remorqueur, le soir même il acquit d'un superbe camion noir avec écrit dessus remorqueuse Il était tellement presser de l'essayer qu'il partit tout de suit. Sur la route Horace regarde de tout coter pour voir s'il n'y a pas d'automobiliste arrêter. Puis quelques heures plus tard vers une heure du matin il aperçoit un véhicule arrêter sur une aire de repos. Il alla jeter un coup d'oeil et demanda Bonsoir je peux vous aider ? Oui je suis tomber en panne répondit un jeune homme d'environs une trentaine d'années pouvez vous me remorquer s'il vous plait ? Bien sur montez dans votre voiture et je fais le reste.
Après avoir attacher et déposer la voiture sur le camion il rentra à la casse. Arriver là-bas il déposa la voiture et le jeune homme s'étonna pourquoi m'avez vous emmenez ici ? tu le verras assez tôt répondit Horace d'une voix machiavélique.


Horace l'assomma et l'attacha au poteau ou il avait tué les deux femmes la nuit dernière. Il attendit quelques minutes qu'il se réveille. Horace de plus en plus machiavélique un tourne vis a la main commença par lui enlever les yeux ou plutôt les déchiquetés comme un animal enrager la pauvre homme hurlai. Il hurlai tellement fort que Horace prit une tige en métal flexible et lui enfonça dans la gorge jusqu'a la lui transpercer le pauvre soufrai car son sang commençait à lui remplir l'estomac et à ressortir par la bouche. Puis il mourut dans une souffrance inimaginable. Mais Horace n'en avait pas finit avec lui il prit un marteau et le tournevis pour lui ouvrir le crane et lui dévorer la cervelle encore chaude. Il lui ouvrit le torse de ses main et lui en arracha tout ses organes, pour les mettre avec les autre qui avait déjà commencer à pourrir. Alors il préféra les donner au chien sauf le coeur sa partit du corps préférer il le trouve tendre et bon à manger.
Cette foi Horace était combler il trouvait qu'il ne c'était pas mal débrouiller pour son premier remorquage il s'en félicitait. Après s'être coucher il pensait déjà a la prochaine personne qu'il allait disons remorquer. Le lendemain il se leva tôt car il devait travailler à découper les voitures et surtout a broyer les restes du jeune et de sa voiture. Dés la fin ses heures vers dix-neuf heures Horace prit la remorqueuse et parti à a recherche d'une proie.

Histoire à suivre si vous voulez connaître la suite attendez le prochaine article.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (34)
Re: Le Moloche
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:50:53
sache just a craey girl, que pour ma part, j'ai regardé jusqu'à la fin en espérant que la fin serait meilleure que le milieu et le début.
Ou tout simplement, parce que je n'aime pas commencer qulque chose et ne pas le finir !

Et justement, ce qu'on critique c'est que cet article (ce texte) se veut répugnant, repoussant, alors qu'il ne suscite que la pitié envers l'auteur qui s'acharne à mettre des trucs "gores" pour faire peur, alors que l'ambiance générale de l'histoire ne fait pas peur !
Re: Le Moloche
Posté par just a crazy girl le 20/08/2004 07:50:53
j adore les gens qui critiquent alors qu ils ont lu jusqu au bout! les gens ont une partie d eux meme qui est ignoble...qui les pousse a regarder ce qui le degoute et ils ne peuvent en eloigner leur regzard ou dans ce cas ci arreter de lire..et puis ils critiquent..laprochaine fois que vus ralentirez en passant a coté de quelque chose qui vous repugne pensez y
Re: Le Moloche
Posté par meg bloom le 20/08/2004 07:50:53
Je n'ai lu que le premier paragraphe, cette histoire est vraiment sans aucun intérêt désolée... c'est pourri...
Ah, aussi, elle est pas gore ton histoire... si c'est pcq il lui arrache ses boyaux, "ah! j'ai peur!"
Re: Le Moloche
Posté par neela le 20/08/2004 07:50:53
c'est bien essayé mais malheureusement ce n'est pas vraiment poussé comme histoire, je pense que n'importe qui pourrait écrire cette histoire, ce n'est pas très vivant, il n'y a pas de style, on dirait que c'est écrit d'un point de vue neutre, comme aux nouvelles. Il n'Y a rien à comprendre là dedans et je pense que le fait de vouloir dégouter n'est pas suffisant pour prétendre écrire une histoire, parce que je considère plus cet article comme un paquet de déguelasseries. un peu de profondeur s.v.p. Comme les autres commentaires, si c'était bien écrit on se casserait pas la tête a lire, et sa manque de sentiments. Purquoi tu ne retaperai pas un peu ton texte? C'est pas si difficile et on apprécirait mieux.

amicalement,
val
Re: Le Moloche
Posté par azzala le 20/08/2004 07:50:53
mais.....c a chié!cette histoire est catastrophique je ne vois pas d'autre mots!
pk donc a tu voulu ecrire ça?
et en plus tu qualifie ça de gore!!!! tout ça pask ya ecrit deux fois "il y avait du sang partout" c'est vraiment sans interet et digne de gamin de 10ans!c'est vraiment très mal ecrit et alors qu'au moins meme si l'histoire est a chié on pourré prendre du plaisir a ecrire ,ça n'est meme pas le cas!meme pas ça! en effet la redaction ne semble pas non plus ton point fort alors donc pour résumé :
ce n'est pas gore ,l'histoire est sans interet ,c'est mal écrit,y'a des fautes et...euh non je vais arreter la .
je voudrai juste avoir l'opinion de l'auteur de cet article (pk france jeune la accepté dailleur?) qui est pire que ceux sur avril lavigne (on ne croyai pas que c'etait possible)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (34)
Publié le 23 juin 2003
Modifié le 23 juin 2003
Lu 2 067 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲