Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le monde merveilleux de la musique libre

Je vous invite a decouvrir le monde merveilleux de la musique libre et legalement telechargeable. Plus exactement, je vous invite à la re-decouvrir car celle ci est souvent mal connue.


Apres un petit tour d'horizon sur ce qui se fait, ce que l'on croit faisable et ce que l'on peut réellement faire, j'essairai de vous convertir au monde des licences libre :)


Mises au point sur la sacem

En résumé, la SACEM est le moyen le plus connu pour convertir sa musique en monaie sonnante et trebuchante. Apres inscription (payante), vous lui livrez vos morceaux et vous lui confiez l'exercice de vos droits, et par la même occasion vous les perdez. Elle seule peut décider de l'administration de vos droits : à titre exclusif !
La où je suis personnellement géné, c'est que la SACEM est une pure société privée qui a su brillament s'implanter au sein de la loi française. Son statut d'organisme d'intérêt général lui confère notamment de (trop) grands pouvoirs.
Donc pour resumer :
- vous payer pour etre à la sacem
- vous cedez vos droits (impossible donc de disposer librement de vos propres creations : maman SACEM doit imperativement donner son accord)
- vous touchez un petit pourcentage lors de la vente / ecoute de vos morceaux (a titre informatif, pour un cd vendu 15€, moins de 2€ sont à partager entre les membres du groupe, puisque disquaires, distributeurs, producteurs et la Sacem touchent des sous)


L'alternative

En fait, il y en a deux : l'une illegale, actuellement tres mediatique. L'autre, moins connue mais parfaitement legale : les Licences Libres. Celles-ci sont des reglements qui definissent precisement les conditions de distributions, echange, modification des oeuvres. (certaines se limitent a la musique, mais d'autres s'etendent a l'art et la creation dans sa globalité). La où elles se distinguent significativement de la SACEM, c'est qu'elles sont gratuites et n'interferent pas dans la relation artiste<->oeuvre<->public. Le point commun majeur et de permettre une libre distribution (selon le choix du createur) tout en conservant ses droits.


Concretement

Un groupe diffuse ses morceaux sur le net. Si ceux-ci sont sous une licence libre, je pourrais legalement les recuperer : ils seront toujours la propriété du groupe, donc impossible de leur voler mais je peux en profiter librement.
La musique retrouve ici tous son sens, non ?


Exemples de licences libres

Celle que je connais le mieux : la LAL (comprendre Licence Art Libre)
En résumé, pour toute œuvre explicitement mise sous Licence Art Libre, vous pouvez :
* en réaliser des copies quel qu'en soit le nombre, la destination et la finalité (gratuite ou onéreuse),
* modifier ces copies, les traduire, les adapter, les intégrer à d'autres œuvres comme en utiliser tout ou partie,
* diffuser ou faire diffuser ces copies, ou le travail que vous avez réalisé à partir de ces copies, et ce à titre gratuit ou onéreux,
* vous ne devez aucune rémunération à l'auteur des copies, sauf accord préalable entre ce dernier et vous-même. Tout accord éventuel devra se faire en conformité avec les spécifications de la LAL.

Pour les autres licences, je vous invite a consulter : http://www.musique-libre.org/static.php?op=copyleftlicence.html&npds=-1
Vous y trouverez un tableau comparatif, plus clair qu'un long discours.


International

Aucune généralité n'est ici possible : tout depend de la loi appliquée dans chaque pays.


Liens

Tout d'abord, le site de la Federation Boxson France (association loi 1901 a but non lucratif) :
http://www.boxson.net
Sans inscription, vous y telechargerez plus de 650 morceaux sous licences libres, tous genres confondus (de la techno au rap en passant par le rock ou la chanson française).
Ensuite, un site sympa mais où l'inscription est obligatoire : http://www.jamendo.com
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Le monde merveilleux de la musique libre
Posté par beauf de france le 28/01/2006 21:00:10
Vive la dictature des droits d'auteurs de la Sacem, mais ou est la liberté?Je pensais que nous étions libres de nos créations dans le pays des droits de l'Homme?
Re: Le monde merveilleux de la musique libre
Posté par jojo0378 le 22/01/2006 19:22:02
c cool ton article, on appren pas mal de trucs.
merci :-)
Re: Le monde merveilleux de la musique libre
Posté par chandlermbiing le 22/01/2006 18:04:20
pas trop compris en fait? parce que qu'est ce qui empêche des grandes compagnies de vendre les cd en grande quantité et de faire conccurence aux artistes?
à moins que l'on mette en place une loi qui oblige les compagnies à dire s'ils travaillent pour le compte de l'artiste...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 22 janvier 2006
Modifié le 26 décembre 2005
Lu 2 302 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲