Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le nouveau rêve américain dans la "genetic valley"

Le reve américain devient il immortalité ? Le nouveau business des biotechnologies et du séquençage de l'ADN est en plein boom. Synthèse du reportage de "L'été Papillon", émission diffusé sur Canal + le 28 juin 2009.


Recherche d'origine, plaisir farfelu, ou reve d'immortalité. Décoder son ADN devient la nouvelle mode USA où les entreprises fleurissent comme des petits pains, notamment à Boston qualifié dans le reportage de "genetic valley". Le séquençage du génome est entré dans une ère de consommation de masse et a envahi internet où les offres se multiplient.

Première raison de cette ruée vers le génome: la recherche des origines. Les stars hollywoodiennes noires ont été les premiers à rechercher leur patrimoine génétique. Par exemple, Chris Tucker, Whoopi Coldberg, Oprah Winfrey, Quincy Jones. Maintenant ce marché touche le grand publique avec des campagnes de pub toujours plus nombreuses sur internet ou a la télévision.

Avec 1500 euros, l'entreprise Genetic Patterns à Boston vous propose un prélevement d'ADN sur le cordon ombilical de votre nouveau né. Prélèvement permettant de garder au frais un échantillon d'ADN pur et de soigner votre enfant en cas de maladie. le reportage désigne cela comme une sorte d'assurance génétique tout risque.
Cette entreprise connait un véritable succès puisque le nombre d'échantillons d'ADN stockés dans leur banque s'élève à 150 000. Tout parait beau car l'ADN stocké permettrait d'après le responsable du laboratoire de reconstituer les tissus, réparer un visage en cas d'un accident, de soigner des maladies...Mais le patrimoine génétique d'un individu n'est pas toujours utilisé pour de bonnes raisons et soulève des questions d'ordres morales.

La guerre contre le "tout génétique" a commencé. Genetics & Public policy est la police de la génétique. Dans son interview, la responsable avance que la démocratisation des patrimoines génétiques entrainerait des discriminations à l'embauche sachant qu'un individu a plus de chance de tomber malade qu'un autre. La comparaison des génomes serait dangereuse. Comme si on devrait mettre son génome dans son CV. Pourtant aux Etat Unis tout est possible et meme des soirées sont organisées pour inciter les gens à percer leur patrimoine génétique en échange de quelques billets, bien sûr.

Cette police n'a pas beaucoup d'influence devant l'avancée technologique des entreprises.
L'entreprise Knome propose à l'aide d'une machine à séquençage d'ADN de prédire la santé de ses patients et de mettre le tout sur clé USB. Clé qui s'autodétruit si elle tombe ou si quelqu 'un tente d'obtenir les informations du génome. Et vous avez ça pour la modique somme de 250 000 euros. Jorge Conde, président de Knome, donne la possibilité de reconnaitre un gène codant pour...la fidélité. C'est du délire commercial. Un gène codant pour un trait de personnalité, pour une valeur morale, ça n'existe pas. Avec des prix plus abordable, le grand publique serait visé. Les gens connaitrait leur santé futur et alors pouquoi pas faire des sites de rencontre où le génome devrait apparaitre avec des mentions comme "homme à femme", "cancer dans 5 ans", "rien à signaler"... Et ce n'est pas de la fiction cela pourrait arriver.

Encore plus effrayant, le président de Knome pense que dans la conjecture actuelle, la possibilité de cloner à partir du patrimoine génétique d'un individu est pour bientot. L' immortalité ne serait plus un rêve. On peut faire un parallèle avec le film "The island", scénario holliwoodien ou chaque personne a son clône.
Meme si les biotechnologies restent un grand espoir notamment dans la guérison des maladies génétiques, que pensée de cette folie du "tout génétique" qui s'installe aux USA ?

Le reportage est disponible sur le site de Canal + pour ceux que ça intéresse.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Le nouveau rêve américain dans la "genetic valley"
Posté par dianou76 le 08/08/2009 21:58:04
Avec ce concept, aucun malade n'est soigné.. D'ailleurs, les gens sont en parfaite santé.

Mais, de toute façon, je préfère que mes proches, les autres et moi mourons, tout naturellement ; je ne suis pas pour l'"immortalité" : chacun son tour! Et, pourquoi vivre si c'est dans un monde de robots, de technologies, et si même la diversité disparaît..

Je ne comprends pas le rapport que tu as fait avec Galilée, qui compris quelque chose, mais qui chercha pas à modifier quoi que ce soit, ni à moduler la vie ou son environnement. Aujourd'hui, la science va trop loin, contre l'éthique.
Re: le nouveau rêve américain dans la "genetic valley"
Posté par univers73 le 05/08/2009 11:42:03
Pourquoi les gens ont-ils autant peur de çà? On dirait qu'on retourne 400 ans en arrière quand Galilée a découvert que la terre tourne tourne autour du soleil et non l'inverse. Si un jour, on pourra soigner toutes les maladies, et quelqu'un de votre famille est atteint d'une maladie mortelle (ce que je ne vous souhaite pas bien évidement), ne seriez-vous pas content que la science est pu la sauver?
Re: le nouveau rêve américain dans la "genetic valley"
Posté par dianou76 le 04/08/2009 12:19:03
Sur ce thème : "bienvenue à Gattaca", film de sciences fiction sorti en 1997, aux États-Unis.. Son style "holliwoodien" peut repousser certains cinéphiles (..), mais l'histoire et la morale en valent la peine!

Comme tu le dis, faire connaître aux personnes leurs prédispositions à certaines maladies devient un nouveau business.

Il est vrai, grocake, qu'accepter de payer pour connaître ses séquences d'ADN est une bêtise mais que veux-tu que les riches États-Uniens fassent de leur argent.. Ce qui est grave n'est pas que les riches payent mais que les pauvres le feront bientôt ; la mode se développe, les prix baissent. Les tests proposés sur internet sont très vagues ( "heureusement" ) : le plus souvent, un résultat positif représente un risque de 5 à 10 % pour que la maladie se développe.. C'est une "arnaque" dans laquelle les plus faibles marchent.

Et contrairement à ce qu'a l'air d'affirmer grocake c'est une pratique très inquiétante. Les discriminations vont se multiplier. L'éventuelle pression des assurances ou employeurs est à prendre en compte. De plus, de tels tests peuvent facilement être faits à l'insu de la personne.. Il n'y a pas que les plus "bêtes" comme tu dis, qui en seront victimes!

Enfin l'autorisation de ce marché peut déboucher sur d'autres pratiques stupides. Par exemple, un réglementation plus tolérant en ce qui concerne le tri embryonnaire : les parents vont pouvoir choisir le sexe, la couleur des yeux, de leur poupée.
(Au Pays-Bas, 78% des citoyens sont pour cette pratique proposée par leur secrétaire d'État à la Santé publique : rejeter les fœtus en bonne santé mais "prédisposés au cancer du sein".....)

On arrête pas le progrès..

Modifié le 04/08/2009 12:19:42
Re: Le nouveau rêve américain dans la "genetic valley"
Posté par grocake le 15/07/2009 19:59:13
Et bien, ils ont bien raison ces américains. S'ils sont suffisamment bête pour craquer du pognon là dedans, qu'ils le fassent. Je vois pas pourquoi les gens n'auraient pas le droit de s'enrichir sur la bétise. On le fait depuis bien longtemps, on ne peut que continuer.
Re: Le nouveau rêve américain dans la "genetic valley"
Posté par fredy's le 11/07/2009 11:53:51
C'est au-delà de la folie; c'est défier DIEU, Le Créateur, qui, Lui, a formé l'homme de la poussière! Que la Science elle-même cherche ses origines et elle comprendra! (li) (li)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
L'auteur : A Tony
25 ans, Paris (France).
Publié le 07 juillet 2009
Modifié le 05 juillet 2009
Lu 2 438 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲