Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le nucléaire

La première centrale nucléaire en France a été construite en 1956, mais c'est à partir du choc pétrolier des années 70 que le nucléaire occupe une place importante dans le secteur énergétique français. Depuis la deuxième catastrophe au Japon (Fukushima) les français se posent des questions, la France peut-elle sortir du nucléaire ?


NON, pas aujourd'hui

Dépendances et enjeux énergétiques
La France est le premier producteur d'énergie nucléaire au monde, ce qui permet une indépendance énergétique à la France. Le nucléaire permet de
produire facilement de l'électricité, sans emmètre de gaz à effets de serre. La France à une grande dépendance pour l'instant au nucléaire, car il
représente une grande partie de notre consommation. Toute l'énergie d'origine nucléaire produite remplace avantageusement le pétrole ou le gaz que
l'on aurait dû importer (ce qui aurait couté beaucoup d'argent). Les centrales créent également des salaires et des revenus pour la France.
Ensuite le nucléaire serait dur à remplacer, il faudrait beaucoup plus d'infrastructures pour produire la même quantité d'énergie en énergie
renouvelable.
Dans les années à venir, nous essayerons de limiter la fabrication d'énergies fossiles pour limité les émissions de gaz à effet de serre donc il sera
nécessaire de trouver des façons efficaces de produire de l'énergie. Le nucléaire peut être une de ces solutions car contrairement aux énergies fossiles,
le nucléaire émet très peu de gaz. De plus, le problème du réchauffement climatique, à cause de nos émissions de gaz et bien plus important pour la
biosphère qu'une éventuelle explosion d'une centrale.
Pour finir le nucléaire de représente que 3% de l'énergie totale consommée par la planète, mais il évite des émissions de gaz toujours plus élevées. Le
nucléaire à une réelle efficacité énergétique.

Le déficit commercial sous le cout de la consommation d'énergies
En France, nous consommons beaucoup d'énergie. C'est sous le coup de la facture d'énergie que le déficit commercial français à débuté en 2009 avec
un total de 20 milliards d'euros. Celui-ci augmente et atteint 24,5 milliard en 2010.
Aujourd'hui, en France, la consommation d'énergie nucléaire s'élève à 75 %. Le gouvernement a déclaré que la France ne renoncera pas à l'énergie
nucléaire. Il laissera ses centrales ouvertes mais sous des contrôles de résistance sismique.
La France connait une dépendance énergétique au nucléaire. En effet, plus de la moitié des logements français sont alimentés en électricité d'origine
nucléaire. Ainsi si le gouvernement décidait de fermer les centrales, nous verrions nos logements avec une inefficacité énergétique et nous devrions
attendre de trouver d'autres moyens d'alimentation en électricité Et ceci pourrait prendre beaucoup de temps.


Le nucléaire, une énergie d'avenir

Energies renouvelables ?
Le nucléaire peut entraîner des dommages pour la santé ou l'environnement, mais par contre, ce n'est pas une menace comme c'est le cas pour les gaz
à effet de serre. Car cette énergie ne rejette aucun gaz à effet de serre. Aujourd'hui, 86 % de l'énergie produite dans le monde provient du gaz, pétrole
ou encore du charbon. Mais l'utilisation de ces hydrocarbures produit des gaz à effet de serre Les centrales nucléaire actuelles devront être démantelées
en une vingtaine d'années à partir de 2020. Le défi est de diminuer au maximum les émissions de CO2 induites par la production d'énergie, donc le
nucléaire pourrait être une solution, car elle émet peu de C02. Ainsi, l'énergie nucléaire permet d'économiser entre 2,2 à 2,6 gigatonnes de CO2 par an
par rapport à une production issue du charbon. Cette énergie est une source quasi-inépuisable, peut-être au bout des recherches actuelles. L'énergie
nucléaire fournit aujourd'hui 16 % de la production mondiale d'électricité. Les recherches visant à totalement maitriser la réaction produite devrait
aboutir d'ici 40-50 ans. Mais dans dix ans, les énergies utilisées seront différentes de celui d'aujourd'hui. Le pétrole et le gaz naturel seront épuisés bien
avant 2050, peut-être d'ici 2030.
Vu l'épuisement des ressources énergétiques non renouvelables et les problèmes du à la pollution et les déchets, il faudra développer des sources
d'énergie alternatives. Celle-ci devra satisfaire trois critères (les trois " E ") : Energie, Economie, Ecologie. Elles devront être suffisantes en quantité,
être économiquement rentables ainsi que respectueuses de l'environnement. Aujourd'hui, aucune source d'énergie ne peut prétendre respecter ces
trois critères à la fois. Le nucléaire est une énergie suffisante en quantité. C'est une énergie relativement peu coûteuse (moins coûteuse que les autres
énergies classiques (pétrole, gaz, charbon...). Mais elle n'est pas tout à fait écologique, bien sûr les rejets toxiques directs sont quasi inexistants mais
elle réchauffe certaines rivières, fleuves, certains lacs ; et de plus, le plus gros problème, c'est qu'elle produit des déchets radioactifs restant
dangereux, pour certains, pendant des dizaines de milliers d'années. L'énergie nucléaire n'est pas une énergie parfaite, mais, pour l'instant, il n'y a pas,
d'énergie vraiment meilleure et qui réponde aux " 3 E ". Pour le moment nous ne pouvons pas nous passer de cette énergie. En attendant de trouver
une source d'énergie satisfaisant.

Budget du replacement du nucléaire
Si le remplacement du nucléaire par les énergies renouvelables est une partie de la solution à la déspécialisation nucléaire française, elle doit avant tout
passer par un changement radical de notre modèle économique dont la consommation d'énergie a doublé en 25 ans. La consommation d'énergie ne
cesse de s'accroitre.
Mais sortir du nucléaire est certainement possible, l'Allemagne est en train de le faire, et a mis toutes ses forces pour réussir. Ce pays est maintenant
exportateur net d'électricité ! La France peut faire de même, mais cela prendra plusieurs décennies. C'est un choix politique et industriel.
Mais pour sortir du nucléaire il faut de la recherche, des chercheurs, de la main-d'œuvre et donc de l'argent.
Sortir de l'énergie nucléaire est possible mais pas rapidement.


Conclusion

Nous remarquons que la France est dépendante de l'énergie nucléaire. Cependant, celle-ci est dangereuse et pollueuse. Bien que les énergies
renouvelables -tel que l'éolien, les panneaux solaires, l'hydroélectricité- soient développées, celles-ci ne suffiraient pas à alimenter nos logements pour
notre confort. La France pourrait sortir de cette dépendance au nucléaire en remplaçant cette énergie par une autre, mais le coût serait très élevé.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Le nucléaire
Posté par mikapop le 20/11/2011 09:46:42
ça manque quand même de recherche cet article, il, fallait lire différents articles sur le sujet pour approfondir, étayer tes points de vue.

Sinon je dirais que l'accord de sortie partielle du nucléaire entre François Hollande et les verts est totalement irresponsable et utopique. Une sortie totale du nucléaire en France a été chiffrée à plus de 750 milliards d'euros ! Fermer 24 réacteurs aurait un coût de plus 350 milliards d'euros, à l'heure de la crise de la dette c'est totalement absurde. Cela serait aussi une destruction importante d'emplois. Sans compter que la production nucléaire permet de diminuer considérablement notre dépendance énergétique vis à vis du reste du monde.

Ce qui ne veut pas dire toutefois qu'il ne faut pas commencer dès maintenant la transition vers des énergies propres alternatives tel le photovoltaïque ou encore la 3ème génération de bio-carburants à base de micro-algues, des énergies productibles en France et donc permettant de réduire encore plus la dépendance énergétique. Mais cette transition devra se faire en douceur et nécessite de poursuivre le développement de ces énergies alternatives pour en améliorer le rendement et la faisabilité question coût. Car l'abandon brutal du nucléaire à l'heure actuel entrainerait aussi une douloureuse hausse des factures énergétiques des citoyens français...
Re: Le nucléaire
Posté par xray le 11/07/2011 15:33:48
Énergies

Nucléaire ou autres, le véritable problème se situe dans la croissance démographique imposée par les curés.

D’ailleurs, les curés sont optimistes ! Ils affirment que 20 milliards d’habitants sur la planète, c’est possible. (Les curés vivent de la misère qu’ils produisent.)

L’hypocrisie religieuse
http://echo-athees.over-blog.com/

L’EUROPE des curés
http://mondehypocrite.midiblogs.com/

DEPUIS 5 000 ANS ! QUOI DE NEUF ?
http://echo-agnostiques.over-blog.com/article-depuis-5-000-ans- quoi-de-neuf-55838469.html
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Jeanne Leroy
21 ans, Strasbourg (France).
Publié le 05 juillet 2011
Modifié le 03 juillet 2011
Lu 1 118 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲