FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le Papalagui (1)

Extrait commenté du livre "le Papalagui : les étonnants propos de Touiavii, chef de tribu, sur les hommes blancs" Présence Image Editions, 2001. Le sage Touiavii instruit son peuple pour qu'il ne copie pas le Papalagui, cet étrange homme blanc qui vit en Europe.


Parle à un Européen du Dieu de l'amour, il fait la moue et sourit. Il sourit de la naïveté de ta pensée. Mais tends-lui un morceau de métal rond et brillant ou un grand papier pesant, aussitôt ses yeux s'éclairent et beaucoup de salive se pose sur ses lèvres. L'argent est son amour, l'argent est son idole. Tous les Blancs y pensent, même quand ils dorment.
Mais aux pays des Blancs, il n'est pas possible de vivre sans argent du lever au coucher du soleil, même pas une seule fois. Sans argent du tout, tu ne pourrais pas apaiser ta faim ni ta soif, tu ne trouverais pas de natte pour la nuit. On te mettrait au fadé poui poui (prison) et on clamerait ton nom dans les nombreux papiers (journaux) parce que tu n'aurais pas d'argent. Tu dois payer, ça veut dire donner de l'argent, pour le sol où tu te promènes, pour l'emplacement où se trouve ta hutte, pour ta natte de nuit, pour la lumière qui éclaire ta hutte. Et pour avoir le droit d'abattre un pigeon ou de plonger ton corps dans le fleuve. Si tu veux te rendre là où les hommes ont du plaisir, où ils chantent et dansent, ou si tu veux demander un conseil à ton frère, il faut que tu remettes beaucoup de métal rond et de papier lourd... Et il te faut même payer pour naître et pour mourir, pour donner ton corps à la terre et pour la grande pierre que l'on roule sur ta tombe en mémoire de toi.

Je n'ai trouvé qu'une chose pour laquelle en Europe, on ne prélève pas encore d'argent, une chose que chacun peut commander comme il veut : l'aspiration de l'air. Pourtant, je croirais presque que ce n'est qu'un oubli, et je ne suis pas loin d'affirmer que si on pouvait entendre mes paroles en Europe, on prélèverait aussitôt le métal rond et le papier lourd aussi pour cette action-là. Parce que tous les Européens cherchent toujours de nouvelles raisons de réclamer de l'argent. Sans argent en Europe, tu es un homme sans tête, un homme sans membres. Tu n'es rien.


Pas mal ! N'est-ce pas ?

On pourrait croire que le dealer de drogue est une exception au sein de nos sociétés modernes de l'argent roi. En fait, il en est l'archétype, le modèle.
Comme l'explique Touiavii, lorsqu'on est "possédé" par le "démon" de l'argent, on ne regarde plus ses semblables avec un regard bienveillant mais simplement comme des moyens de se faire de l'argent. Le rapport aux autres change fondamentalement. Chacun recherche sans cesse le moyen d'enchaîner ses semblables en trouvant leurs points faibles sur base desquels faire profit. Un point faible est appelé besoin : le besoin, c'est le moyen d'enchaîner les autres pour son propre profit. Ce mécanisme de "mise en dépendance" des autres est endémique à la société marchande; tout indépendant qui se lance vit ses semblables sur ce mode : le mode de l'assujettissement, de la subordination. Comment voulez-vous dans ce contexte encore instaurer des rapports de partenariat, de générosité, d'amour ? Lorsqu'on parle à un européen de générosité et d'amour, il fait la moue et sourit !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Le Papalagui (1)
Posté par petiteplume le 31/01/2005 15:31:32
Ps c'est qui l'auteur de se livre?j'ai envi de me le procurer
Merci de me repondre
Ciao
Re: Le Papalagui (1)
Posté par petiteplume le 31/01/2005 15:29:38
Comme ton article est vrai.On se bouffe la vie avec se fichu pognons,comme quoi l'argent ne fait pas le bonheur.ET merci à la societée de nous faire vivre se genre de train de vie.....L'homme blancs c'est toujours sentie surperrieur aux autre races de couleur,alors que bien des fois elles se sont averaient plus sages que nous les blancs.On a encore rien compris à la vie........
Re: Le Papalagui (1)
Posté par galth le 27/01/2005 15:32:16
Touiavii a bien compris l'Europe... Bien meiux que les occidentaux eux-même...
C'est malheureux, pour beaucoup, mais c'est aussi un signe d'espoir...

Le vrai problème est que chaque lecteur de cet article va y rélféchir 5 minutes, ou, quelques-uns, un peu plus... Puis il va penser à autre chose, l'oublier et reprendre sa vie où il l'avait arrêtée...
Cet article est superbe, Mais je crains fort qu'il ne serve pas à grand chose... par notre faute à tous...

Il est important d'être conscient des problèmes, mais en être conscient et ne pas lutter contre, c'est ridicule...

Enfin, c'est que mon point de vue, un brin désespéré ces derniers jours, je comprendrais que personne ne soit d'accord avec...

(PS : Un énorme merci, tout de mêm, à poisson-rouge, car cet article devait être écrit...)
Re: Le Papalagui (1)
Posté par chandlermbiing le 25/01/2005 16:59:00
impressionnant, tout le monde à beau y penser, personne ne l'a encore écrit... et c'est important de le faire pour qu'on soit plus conscient de cette idée.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 25 janvier 2005
Modifié le 06 janvier 2005
Lu 966 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143