FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le passoirasol

Je me suis caché l'evidencs durant des années... Je ne peux plus desormais... Mais je l'aime encore...


C'est bizarre que ce mot n'existe pas, pourtant il devrait.
Le passoirasol est ce qui me berce d'illusions depuis des années, c'est ce que j'utilise a chaque coup de blues mour remonter la pente sur des bases fausses ouy arrangés a la sauce de chez moi.
U passoirasol C'est une sorte de passoire-parasol, enfait tout commence par un diston algerien :
"Se cacher le soleil avec une passoire (un tamis) "
Ce qui veut dire eviter d'admettre une réalité evidente afin de se menager, maintenant je crois que je n'ai plus assez de force dans les bras pour tenir mon passoirasol, il est trop lourd et ce que je vis renforce la luminosité du soleil que j'essaye de cacher.
Aujourd'hui je suis plus mal que jamais.
Sans doute, mais je n'arrive pas a pleurer ni à créer, aucun moyen d'exterioriser cette peine immense qui me consume, je sens que je vais exploser.
Il l'aime, c'est une evidence, et vu l'incapacité d'un coeur à aimer plus d'unne personne je n'aurais sans doute jamais ce que je merite, enfin, ce qui devrait me recompenser de tant de privations et de souffrences.
Je ne dis pas que je merite plus que ce qu'on veut bien me donner, je remercie la vie au contraire, elle a toujours été plus ou moins cool envers moi, mais comme tout le monde j'éspere plus, et comme presque tout le monde je n'arrive pas à plus. Et aujourd'hui plus que jamais j'en prends concsience.
Je suis triste, j'ai braiment l'impression de n'etre bonne a rien sur terre...


Et dire que j'esperais être la femme de sa vie

Comment ai-je pu etre aussi naive, pour penser qu'aprés la gentille amité ambigue, ça aurait pu depasser les petits regards hypocrites, aprés tant de problemes.
Je dois etre la plus grande imbecile de la planete, ou la plus reveuse.
Je devrais chanter : "elle, tu l'aime si fort, et moi sans toi, en plein soleil j'ai froid" ou plutot le le couplet qui dit " plus j'enferme ma vie dans ton silence, plus tu l'aime, c'est toute la difference"
Je ne peux pas m'empecher de me blamer, je suis trop conne de m'etre laissé prendre dans cette toile de mensonges, quelle conne !!!
Finalement, c'est moi la sombre petite sotte qui est a pleindre, et en aucun cas elle, qui est aimée, protégée et super bien avec lui.
Moi, pauvre de moi, je me confine dans une solitude glacée et suffoquante qui me faiblit chaque jour qui passe.
Je ma nourrit d'espoirs alléges, d'illusions à 0%, de reves sans surce, sans sel, et sans aucun gout.
Il me regarde, je me fais des films.
Il se dispute avec elles, et je me construit des montagnes.
Je me dis qu'il doit vouloir plus, et elle non, alors qu'ils doivent surement vouloir la même chose en vetité, etre ensemble, et heureux tout simplement.
S'ils se disputent, c'est sans doute pour mieux se reconciler, a la fin.
Je dois etre trop bonne, on me l'a souvent dit : " trop bonne, trop conne"
Maintenent je me dis que le probleme vient de moi...


Ma force, ma plus grande faiblesse

Comment es-ce qe que le force peut etre une faiblesse ???
C'est tout simplement impossible, mais voyez vous, arrivé à mon point de desespoir, tout peut arriver, et la force peut devenir votre plus grande faiblesse.
Je developpe, la petite"seloppe" si il l'aime tellement mon amour c'est qu'elle lui donne l'illusion d'etre grand, fort, importent,
elle pauvre petite chose fragile, incapable de se defendre comme une grande fille, pauvre fille qui fait pitié, parcequ'elle est beeeeelle, et que plein de gens ne l'aiment pas pour ça, la pauvre elle est toujours victime de toute ces personnes qui sont jalouses d'elle et là son beau prince arrive sur son cheval blanc pour la sauver des mechants qui lui veulent du mal pauvre petite.
Si un jour elle s'affirmait, si elle devenait enfin une fille qui a du caractere, il aura tot fait de la laisser tomber, parcequ'elle ne lui permettera d'avoir l'impression d'etre un grand.
En pensant a ça je ne veux pas dire que je le deteste, ou que c'est un salaud je veux juste dire que c'est comme a dit Benebar un " petit homme des cavernes"
et malgré tout le mal qu'il m'a fait, malgré six ans de poisse, malgré la privation, malgré la tristesse, malgré le degout, malgré la colere qu'il m'inspire, malgré tout ça je l'aime encore.
Il est comme ça et quand je l'ai aimé il avait tout ça en lui et je l'ai aimé quand meme.
vient un autre, puis un autre, puis un autre, puis un autre, mais l'amour jamais ne revient...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 16 avril 2005
Modifié le 22 mars 2005
Lu 733 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143