Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le piercing

Le piercing est devenu un phénomène de mode, et c'est bien dommage...


Bonjour a tous les mordus de piercing, je suis clarisse, j'ai 17 ans et je me suis faite piercer la langue il y a 6 mois. Ca va faire plus de 5ans que la modification corporelle m'interresse et je me suis beaucoup documenter à ce sujet. Nous avons tous pu constanter que le piercing c'est devenu "la mode", et ça me déçois énormément.
La langue, grâce à l'une des space girls, le nombril encore très demandé grâce à britney, le nez, le dessus de la lèvre grâce a la copine de greg le millionnaire, ce sont des piercing que les gens ont pu voir à la télévision et qui sont devenu à la mode!
Grand nombre de personnes n'ont même pas idée de ce que représente le piercing qu'ils portent! Ce n'est pa seulement un byjoux, c'est aussi une démarquation qui nous vient de nos encetres.
Voici quelques significations: -le piercing au nombril date au moins du temps des pharaons, les jeunes Egyptiennes appartenant a une famille riche avaient le droit de posséder un byjoux au nombril ainsi que les jeunes filles ayant un beau ventre ( les danceuses par exemple).
-le piercing a la langue nous vient des mayas, ils se piercaient la langue pour prouver qu'ils se consacrent entièrement à leur religion.
Il ne faut pa croire que les pierceurs d'aujourd'hui percent pour l'argent, en général ils le font par plaisir, et n'acceptent pa les mineurs en dessous de 16 ans sans autorisation parentale écrite, avec une photocopie du tuteur légal. Si vous voulez vous faire piercer, renseignez vous au moins sur la signification de votre geste, ne laisser pas la mode nous envahir!!! et surtout visiter les locos de votre perceur, verifiez bien que son hygiène est nikel.
Ne vous faites pa percer sur un coup de tête.
Ciao a tous!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Le piercing
Posté par whitehevil le 20/08/2004 07:56:43
hey, VATH! de quel droit tu me juge comme ça? d'après toi je suis "une bimbo pas plus intelligente ni intéressante" ?? tu dis que ce site n'est pa interessant, alors que tu t'es trouver une occupation dessus a casser tout ceux que tu rencontre! viens passer une journée dans ma vie, tu va voir si je suis une bimbo pa plus intellIGENTE NI INTERESSANTE!!!
Re: Le piercing
Posté par la chips le 20/08/2004 07:56:43
slt ! j'ai voté ton article mauvais car je pense ke ceux ki se fon d piercing s'en foutent totalement ke ca vienne des ancétres ou non, moi méme j'ai un piercing au nombril et c pa parcke cété la mode, c juste pr mon plaisir, car je trouve ca super bo, et autan en profité maintenan car c pa a 50 ans ke tu va dir " ah beh nos ancetre faisai ca alor jvai le fair" keskon sen fou dou ca vien pourvu ke ce ke lon fé ca nou plai ! bye
Re: Le piercing
Posté par nek le 20/08/2004 07:56:43
ok alors passe moi les adresses de sites webs ou les gens PENSENT et DECOUVRENT !(rael.com)
"les gens parlent de ce qu'ils conaissent" oui vaut mieux quand meme sinon ca sera un peu illogique..

Donc j'attend tes sites webs UNDERGROUND et n'essaye pas de me refiler des conneries de sites anarchistes ou communistes hein ;)
Re: Le piercing
Posté par nek le 20/08/2004 07:56:43
Vath t'es pathétique ...Tu pense vraiment que le webmaster gagne de l'argent avec ce site??depuis quand internet est rentable? de plus comme tu le dis justement il doit payer l'hébergement donc arrete de dire des conneries ...

d'apres toi la quasi totalité des gens ici sont "inactifs"?ok donc je t'écoute y faut faire quoi?se révolter? les articles peuevnt etre noté et on peut laisser des commentaires qu'est ce qu'il te faut de plus?

bon j'arrete la je risque de t'insulter apres ..(et oui moi aussi je suis révolté :p )
Re: Le piercing
Posté par cherub le 20/08/2004 07:56:43
Phénomène de société, tatouages et piercings sont devenus en quelques années plus que de simples signes tribals : une véritable mode. Marginales puis starifiées, ces deux pratiques corporelles ont gravis les échelons de nos sociétés pour devenir des produits ou services de grande consommation : flashback sur le développement de ces pratiques en France.


Le tatouage est une coutume ancestrale, particulièrement répandue en Extrême-Orient (Japon surtout). On estime sa reconnaissance et sa propagation en Occident à la découverte de Tahiti par le Capitaine Cook en 1769. Le prince Omaï ramené de cette expédition fit de l'exhibition de ses tatouages tribals une attraction très prisée des salons Londoniens de la fin du 18ème siècle. Ainsi divers membres d'équipage de Cook se firent tatouer et la coutume se répandit dans les classes populaires.
En 1891, un certain Samuel O'Riley, invente la machine à tatouer électrique. Celle-ci permet de gagner en rapidité et en finesse d'exécution et de diminuer considérablement la douleur et les risques d'infection.
A partir des années 1970, avec la libéralisation de la société et les explosions rock et hippie, le tatouage se démocratise vraiment et devient un phénomène de mode touchant toutes les classes de la société, ce qui était jusqu'à présent l'apanage des marginaux va alors peu à peu séduire du cadre sup aux artistes.
Aujourd'hui des midinettes arborent des dauphins dans le creux des reins ou des roses sur l'épaule et on n'hésite plus à utiliser le tatouage pour réaliser des maquillages permanents.
Le piercing n'est pas en reste à cette fulgurante ascension. A l'origine on retrouve le piercing comme rite tribal : Papous de Nouvelle Guinée, Masaï du Kenya ou encore Dayak de Bornéo. On ne sait pas vraiment comment cette coutume est arrivée jusqu'à nos pays développés, beaucoup s'accordent à dire que, comme le tatouage, le piercing s'est répandu par les marins qui arboraient ces bijoux comme autant de souvenirs de missions à l'étranger.
Si on retrace l'ascension du piercing contemporain il faut remonter aux années 70, avec le mouvement punk. Dans un dossier spécial de l'Express on peut lire que les « punk des années 70 se considéraient comme des Indiens urbains et ont commencé à se mutiler les oreilles et les joues à coup d'épingle à nourrice »... pour choquer la vieille Angleterre !
Dans les années 80 ce sont les surfers américains qui sont gagnés par la vague, puis les gays et l'ensemble de la communauté underground.
Il faut attendre le milieu des années 90 pour que le piercing sorte de sa marginalité, on le retrouve dans des défilés de mode (JP Gaultier) et arboré par quelques célébrités (Rosanna Arquette dans Pulp Fiction).
Depuis 2000 le piercing a littéralement explosé... de Britney Spears à Marilyn Manson en passant par la pub (Absolut Vodka, Dior, Gaultier...) il est partout !

Alors pourquoi de tels engouements populaires ? La douleur ressentie serait elle le prix à payer pour faire passer un message ou entrer dans une communauté ? Etre tatoué ou percé en 2004 serait-il un signe de rébellion contre un système trop impersonnel ? Oser être autre et sortir du rang ? Mais en choisissant un anneau dans le nombril ne sort-on pas du rang pour en rejoindre un autre ?
Comme le dit Xavier Pommereau, psychiatre : « dans une société individualiste, le passage à l'âge adulte manque d'identifiants. Le piercing en est un, comme les cheveux longs à une autre époque ».

Pour moi la vraie question est de savoir si dans 20 ans nous aurons gardé nos clous ou s'ils seront relégués au grenier et ressortis histoire de raconter comment papa et maman ont été jeunes un jour il y a bien longtemps...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Publié le 05 juillet 2004
Modifié le 05 juillet 2004
Lu 3 684 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲