Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le préservatif

Après avoir lu cet article, le préservatif n'aura plus de secret pour toi.


A travers quelques questions, tu trouveras les réponses qui t'aideront à te sentir plus à l'aise avec lui. D'où vient-il ? Les bonnes raisons de l'utiliser ? Quels sont les véritables risques ? Comment utiliser le préservatif féminin ? Le préservatif se conserve t-il ?


D'où vient-il ?

Des scènes de peintures rupestres des grottes de Combarelles (France) datant de 100 après J-C sont les premières traces témoignant de l'utilisation du préservatif en Europe. Comme quoi il n'est pas tout jeune...
Mieux encore, il était utilisé dans l'Egypte Ancienne aux alentours de 1350 avant J-C ! Il protégeait déjà des maladies et des infections.
Au 16e siècle, l'Italien Gabrielle Fallopius prétendait avoir inventé une enveloppe en lin. Il testa cet objet sur 1100 hommes : aucun ne fut contaminé par la syphilis !
Le 19e siècle est celui du plus célèbre utilisateur de préservatifs : Casanova, le grand séducteur. Il appelait la capote la "redingote anglaise".
Mais c'est en 1843 que la production en masse du préservatif a lieu. Et c'est grâce au processus révolutionnaire de vulcanisation du caoutchouc (inventé par Goodyear et Hancock). Ce processus transforme le caoutchouc en une matière élastique résistante.
Enfin en 1930, la fabrication du latex liquide entre dans les moeurs. Aujourd'hui encore, il est à la base de fabrication des préservatifs.


Pourquoi doit-on l'utiliser (les bonnes raisons) ?

Tout d'abord parce que c'est le seul moyen pour se protéger des MST. C'est aussi un excellent moyen de contraception et, quand on l'utilise correctement, il ne doit pas craquer.
Ensuite parce qu'il est simple à utiliser. Et oui, pas besoin d'être contorsionniste ou fin enfileur de perles pour s'en servir. Avec un peu d'entraînement, on parvient très vite à prendre du plaisir en toute confiance.
Et puis pas question de dire qu'on ne le trouve nulle part. Les préservatifs sont largement disponibles dans les pharmacies, grandes surfaces, distributeurs, et autres.
Et arrêtez de le voir comme une contrainte, il peut être l'objet de fantaisies, d'amusements. On le trouve en effet de différentes couleurs, avec des goûts originaux, certains sont lumineux ou font de la musique. De plus certaines formes ou textures sont même là pour apporter de nouvelles sensations, prolonger l'érection voir même (mais là il faudra attendre encore un peu) retarder l'éjaculation...
Et n'oubliez pas qu'il faut l'utiliser dès le début de la pénétration, en effet le liquide émis pendant les préliminaires sexuels peut contenir des spermatozoïdes et des germes contaminants. Donc même s'il n'y a pas d'éjaculation, attention !!!


Sans capote quels sont les véritables risques ?

On peut dire qu'il y a danger dès qu'il y a des contacts entre du sperme (ou des sécrétions vaginales ou du sang) et une muqueuse (tout ce qui n'est pas recouvert par de la peau, c'est à dire la bouche, le gland, le vagin ou l'anus) ou une peau blessée. Il y a donc danger dans les situations suivantes :
- La fellation sans capote (voir la doc du site à la rubrique " amour et sexualité ").
- Le cunnilingus, surtout pendant la période des règles à cause du sang. Il est conseillé d'utiliser une digue dentaire, que l'on trouve en pharmacie, ou du film alimentaire ou un préservatif coupé dans le sens de la longueur.
- Ensuite, et ça coule de source, la pénétration vaginale ou anale sans capote.


Comment utiliser le préservatif féminin ?

On lui reproche souvent sa taille importante, la présence de deux anneaux intérieurs et la soi-disant difficulté qu'on peut avoir pour le mettre en place. Ce ne sont que des préjugés !
Un peu de pratique modifie ces jugements. Il suffit de l'utiliser une ou deux fois pour savoir s'il nous convient ou non. Car sa mise en place n'est pas plus difficile que celle d'un tampon.
Il peut être placé avant la pénétration, mais aussi bien avant (jusqu'à 6 heures avant).
Il faut déjà se mettre dans une position confortable : couchée, assise, ou debout avec un pied posé sur une chaise.
Ensuite il faut faire attention à ne pas déchirer le préservatif avec ses ongles ou ses bijoux (c'est la même histoire avec le préservatif masculin).
Pour savoir comment le placer (et voir un schéma), reporte toi à la doc du site rubrique " contraception ".


Le préservatif se conserve t-il ?

Oui et non.
Il peut se conserver normalement jusqu'à la date limite indiquée sur l'emballage. Mais sous certaines conditions.
Il est déconseillé par exemple de le garder dans la poche de son jean, dans son sac ou son porte-feuilles. Les mouvements du pantalon peuvent déformer le préservatif voire le déchirer, même si ça ne se voit pas à l'oeil nu.
Il faut également toujours le garder à température ambiante.
En fait, pour le conserver, il faut le placer dans une boîte ou un tiroir. Bref un endroit où il ne sera pas abîmé.
L'idéal est donc de l'utiliser le plus vite possible.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Le préservatif
Posté par marquis le 20/08/2004 07:53:24
En plus certains préservatifs peuvent être beau...

Pour m part, mon modèle préféré est le préservatif en dentelles... Doux et superbe...

Comment ça pas efficace ?
Re: Le préservatif
Posté par guijlhelmus le 20/08/2004 07:53:24
si ca interesse d gens le musée du preservatif est ds la ville de Condom dans le Gers ou le Lot et Garonne il me semble... (le nom de la ville a bien sur un rapport avec la traduction anglaise puisque les anglais ont pendant un bon petit bout de temps occuper la ville dans les siecles anciens... lol...) bonne amusade a tous les utilisateurs ca fait du bien... :-)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Publié le 20 novembre 2003
Modifié le 20 novembre 2003
Lu 3 191 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲