FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le prix d'une gifle

Pendant qu'en France, des parents (peut-on encore appeller "ça" des parents ? ) tuent leurs enfants sous les coups, en Allemagne, une mère a eu une amende pour avoir giflé sa fille...


Le 17 octobre, en Allemagne, une mère ayant giflé sa petite fille à un arrêt de bus s'est vue infliger une amende de 75 euros par un tribunal de Cologne qui a estimé que ce genre de correction était particulièrement inapproprié de la part de parents.

Pour sa défense, elle a dit que c'était un "geste-réflexe" parce qu'elle craignait de voir sa fille courir sur la chaussée.

Des témoins l'avaient dénoncée en estimant que la gifle avait été particulièrement "violente".

75 euros, n'est-ce pas exagéré pour une simple gifle ?

Pendant ce temps, en France 18 500 mauvais traitements ont été recensé en 2002 dont : 2000 de violences psychologiques, 5000 de négligences lourdes, 5600 de viloences physiques et 5900 de viloences sexuelles.

Récemment, Prescillia, 13 mois et Dylan, 4 ans, sont morts à Strasbourg sous les coups de leur parents.

Selon Patrice Blanc, secrétaire général de la Défenseure des enfants affirme, qu'en France, 8 enfants décèdent par semaine suite aux maltraitances commises par leurs parents !

La bonne solution serait-elle d'interdire comme en Allemagne ou en Angleterre, les fessées, les gifles et autres "formes d'éducation" ?

En attendant, le Sénat a adopté jeudi en séance de nuit le projet de loi du ministre délégué à la Famille Christian Jacob sur la protection des mineurs maltraités, dont le dispositif phare est la création d'un "observatoire national de l'enfance en danger".

"Même les enfants
qui se taisent ont
quelque chose à dire"

Pour finir, voici quelques sites pour l'aide aux enfants :
http://www.allo119.gouv.fr
http://www.fondation-enfance.org/final/
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (19)
Re: Le prix d'une gifle
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:54:46
elodelu, je pense qu'il faut quand même pas tout agraver, ça se trouve le père il était déjà vénère avant, ça se trouve, la gamine fait chier son père depuis 3 heures, ou tout simplement ben pour son éducation le père trouve qu'il faut qu'elle fasse attention (ok c'est bizarre mais j'en connais des comme ça).

Quoi qu'il en soit, je pense pas qu'elle en ressortira traumatisée..... surtout si c'est occasionnel.
Re: Le prix d'une gifle
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:54:46
Personellement, j'ai du recevoir dans ma vie en tout et pour tou une fessée et deux claques, d'accord, je n'en suis pas morte, mais je m'en souviens encore plus de dix ans après.
je travaille avec des enfants depuis deux ans et demie, et il va sans dire que je n'ai jamais levé la main sur aucun d'entre eux, et pourtant, ils sont gentils, respectueux, ect.
Dernièrement j'ai vu un père mettre une fessée à sa fille parce qu'elle avait renversé un verre d'eau.
Réflechissons deux minutes, est ce que nous adultes, accepterions de nous faire gifler par quelqu'un de trois fois plus grand et plus fort que nous, à chaque fois qu'on fait une connerie, je ne crois pas.
Re: Le prix d'une gifle
Posté par s.c.h.e.v.a le 20/08/2004 07:54:46
Tres bon article, ainsi que des commentaires constructifs (pour une fois)...
N'oublions pas que cet arret de la justice etais exceptionnel, c'est une scantion pour l'exemple.
Rapellons également que ce temoin a etait assez choqué par la "violence" de la giffle qu'il a apeller les autorités. Dans ce cas ou ce temoin est un puritain qui n'a aucun sens commun ou il est comme vous et moi... A méditer.
Re: Le prix d'une gifle
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:54:46
L'enfant est programmé pour nouer des relations indispensables à sa survie.Son entourage constitue un "nouvel oeuf",et si ce dernier devient source de menace et de danger,l'enfant est empoisonné.Il s'autodétruit physiquement et psychologiquement.Son système central de sauvegarde est endommagé.La violence parentale est une arme à tête chercheuse qui atteint l'enfant au centre de lui-même.


Aucun animal n'est soumis à un tel traitement par ses parents.
Re: Le prix d'une gifle
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:54:46
Je ne parlais pas que de quelques fessées ou gifles occasionnelles, je parlais de vraie mal-traitance:
obligation de finir un plat préparé expres pour la simple raison qu'on aimait pas CE plat (on allait vomir et on retournait à table)...
D'autre part il suffit de regarder un enfant qui fait n'importe quoi dans un magasin par exemple pour qu il cesse immédiatement de le faire, mais ce sont des choses qui s'apprennent et que les parents inculquent dès le plus jeune âge.
Je ne suis pas pour la fessée en regle générale , c'est un manque de respect! l'enfant est une personne, pas un adulte en reduction, l'enfant n'est pas stupide et comprend quand on lui explique les dangers qui existent ...
Bien sur il faut être vigilant on est responsable de sa vie à lui.
Il y a des fois ou je suis fatiguée et j'ai encore deux enfants petits avec moi 6 et 8 ans, je ne râle pas sur eux , j'explique que j'ai envie de calme ,que j ai eu une mauvaise journée et ils respectent cette envie parce que moi même je respecte les leurs.
Ce ne sont pas des enfants rois , ni des angelots...
Les valeurs que je leur donne , et qui sont incontournables:
respecte l autre et tu seras respecté. Ne pas voler, et en regle générale je leur demande de vivre la situation qu'ils infligent aux autres quand ils font du mal...
Et si c'etait à toi qu'on l avait fait ?
Mais bon chacun voit midi à sa porte !!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (19)
Publié le 26 février 2004
Modifié le 26 février 2004
Lu 2 124 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143