FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le Québec, c'est mon pays ?

Tous les Québécois connaissent le désire de certains d'avoir leur pays. Les Européens n'en savent presque rien. Mais il est bien qu'ils connaissent la guerre silencieuse qui sévit au Québec


La politique québécoise se compose de trois partis politiques différents: le Parti Québécois (PQ) qui souhaite obtenir un référendum pour obtenir l'indépendance du Québec, le Parti Libéral (PLQ) qui tissent des liens avec les autres provinces et le gouvernement fédéral, et l'Action Démocratique (ADQ), qui a connu un élan de sympathie dernièrement mais qui est vite retombé dans le fond des sondages.

Voilà donc pourquoi le Québec est 'séparé' entre deux clans. Premièrement, ceux qui veulant garder le Québec comme une province (et qui ne s'intéressent pas de l'issue du débat), puis il y a les souverainistes (indépendantistes, séparatistes) qui foeraient tout pour avoir un pays. C'est d'ailleurs à cause de leurs manifestations que la Reine d'Angleterre n'a pas touché terre au Québec lors de sa plus récente visite.

Je suis donc allé faire un tour sur le site officiel du Conseil de la Souveraineté du Québec un des nombreux groupes séparatistes. Voilà donc les principales raisons que ceux ci évoquent.

1 - On parle de la superficie et l'on dit que sur 200 pays reconnus, seuls 18 sont plus étendus que le Québec, qui le serait 5 fois plus que le Japon et 3 fois plus que la France.

2 - On parle aussi de la population. On dit qu'avec ses 7,4 millions d'habitants, le Québec est plus habité que 120 pays de l'ONU.

3 - L'économie est aussi argumentative, par rapport à la situation géographique du Québec.

4 - On raconte que la seule façon d'être pleinement épanouie, c'est en obtenant la liberté politique.

5 - On dit également que la seule façon d'atteindre le plein potentiel, c'est de pouvoir tout gérer.

6 - Et, finalement, le Québec serait le seul État Nord-Américain où l'on parle français.

Mais ne croyez surtout pas que le gouvernement du Canada va laisser le Québec devenir indépendant. Premièrement, parce que cela produirait un trou sur les cartes, c'est-à-dir que le Canada serait coupé en deux par le Québec. Le Québec permet aussi au Canada d'être le deuxième pays le plus étendu au monde ! Mais aussi parce que les Québécois représentent 25 % de la population du pays !

Selon moi, c'est et ce sera toujours une guerre à finir, mais sait-on ?

« Veillez par tous les moyens sur cette souveraineté fondamentale que possède chaque nation en vertu de sa propre culture. Protégez-là comme la prunelle de vos yeux pour l'avenir de la grande famille humaine. »

Pape depuis 1978 [ Jean-Paul II ]

Sources: http://www.souverainete.info/
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: Le Québec, c'est mon pays ?
Posté par marich le 09/12/2004 03:16:16
Bonjour,

je suis québécoise, et parfaitement bilingue. J'ai nombreux amis anglophones venant de différentes communautés (ethnoculturelles).

Je suis indépendantistes, ou souverainiste si certains préfèrent le terme, à la fin cela revient à la même chose. La création d'une nation qu'est le Québec.

Je suis de cette nouvelle génération du Québec qui ne fait aucune différence entre les Québécois qui habite la province, et qui crois en la liberté économique dans une sociale-démocratie. On prône l'environnement, on comprend qu'il faut bien manger (même si on continue de manger de la mal-bouffe), et on veut financer l'éducation et la santé (avec des politiques de préventions!)

Je commencerai mon argumentation en disant que lors des dernières élections canadiennes fédérales, le Bloc Québécois a remporté 54 sièges des 75 au Québec, et un sondage a dit que 49 pourcent de la population a voté pour ce parti. Bon, je vais vous metre en situation. Le Bloc Québécois est un parti politique qui est la pour faire des revendications positives pour le Québec. Oui, il est au Fédéral, mais il présente des candidats seulement au Québec; des candidats qui sont tous souverainistes. Bien entendu ils savent très bien que la Souveraineté se fera au Québec et pas au Canada, mais le Bloc Québécois (parti souverainiste) est d'abord le "chien de garde" des revendications québécoises. Le fait que 54 députés est été élu démontre que les Québécois font confience malgré tout aux souverainistes. (il faut mettre en contexte le Scandal du Programme des commendites - oui ici aussi il y a des scandales d'argent), qui n'a pas aidé le Parti Libéral qui se retrouve mainteant minoritaire à Ottawa (capitale du Canada où se trouve le Parlement canadien).

Bon, il faut se comprendre, oui on est capable économiquement de survivre! "En terme de capacité économique, le Québec se compare également de façon très favorable à plusieurs pays européens prospères, tels la Finlande, la Norvège, le Danemark, la Suisse, l'Autriche et la Suède. Son produit intérieur brut dépasse les 188 milliards $ et son PIB par habitant surpasse de 6% la moyenne des pays de l'OCDE. Très bien situé géographiquement, le Québec se trouve à proximité du plus grand marché mondial. Dans un rayon de 1000 km de Montréal, on peut compter sur un marché de plus de 100 millions de consommateurs."

De plus, nous payons annuellement plus de 33 milliards de dollars au Canada en impots, alors que ce montant ne nous est pas tout rendu. Voilà ce qu'on appelle le "déséquilibre fiscal", qui est reconnu dans toutes les provinces, mais que le Gouvernement du Canada ne reconnaît pas du tout (et ce depuis le début des années 90 facilement - mais surtout depuis que Paul Martin est premier ministre). Au Québec, il y a une crise du logement, il y a une crise dans la santé (engorgements dans les salles d'attentes, pénurie d'infrimière, le manque de médecins, attente pour les chirurgie, des coupures en recherche, et des coupures de services à domicile pour les personnes qui ne peuvent de rendre à l'hopital, et en plus, on doit faire face à la venue futur de milliers de personnes agés dans les 10 prochaines années, et la hausse du tarif des médicaments), en éducation aussi il y a des problèmes, au parle du dégel des frais de scolarité, etc. Comment ce fait-il que le Fédéral ne nous remet pas l'argent afin de règler ces problèmes qui existent. Vous me direz sûrement que dans les autres provinces le problème survient aussi, mais les autres procinces reconnaissent beaucoup plus le Parlement canadien comme étant leur État, alors qu'au Québec, l'Assemblée nationale est reconnue par la très grande pajorité des québécois (ce qu'on ne retrouve pas souvent dans les autres provinces).
Au Québec on revandique les principes de la confédération canadienne qui stipule que la Santé et l'éducation (entre autre) sont de juridiction Provinciale. Il nous manque de l'argent, et le problème ne se règlera pas de si tôt.

Les Québécois ont une tendance vers la Social démocratie, tout en voulant faire de l'argent. Pourquoi ne développons-nous pas une réseau ferrovière entre Montréal et Boston, et New-York afin d'améliorer notre économie en achetant et en vendant des produits ? Parce que le Canada a fait le choix de créer des voix ferrés entre l'ouest et l'est (à travers le Canada), et pas entre le Nord et le Sud. Nous avons des entretiens trop près des Américains à leur goût. Lorsque je dis qu'on s'entend bien avec les Américains, je tiens à dire que cela ne veut pas dire que nous sommes d'accord avec tout ce qu'ils font. Au Québec, nous avons été les plus nombreux du Canada à aller dans la rue pour manifester contre la guerre en Irak. De plus, nous avons su développer notre propre électricité "l'Hydro-électricité", que nous avons nationalisée, et nous entrons bientôt dans la création d'énergie éolienne. L'argent que nous envoyons au fédéral en plus de l'argent que nous envoyons à notre province resteras dans notre Pays le Québec. Oui, nous saurons créer une économie. Certainement, dans les 5 premières années, notre économie sera chambranlante, mais sera tellement plus épanouie à long terme!

C'est un choix qu'on a à faire, et c'est un choix que j'ai fait. Je veux que mes enfants aient une belle vie. Dans un Québec souverain, nous accepteront tout le monde, et j'espère bien que ceux qui se sentent Canadien-français décideront de rester parmis nous, parce qu'il auront toujours quelque chose à apporter à notre société, autant que j'aurai quelque chose à y apporter. Être Québécois, c'est toute personne qui y habite.

J'aurais beaucoup plus à vous dire, mais je trouve mon texte assez long, merci de lire ces dernières lignes, cela voudra dire que vous avez lu mon texte en entier (ou presque ;) ) c'est lourd pour une personne qui ne comprend pas tout. Je comprend que des personnes à ce jour sentent une appartenance au Canada, mais qu'il n'en ait pas pour le Québec est peu probable. J'attend des commentaires,

avec amitié,

Marie-Michèle
Re: Le Québec, c'est mon pays ?
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:53:45
Salut,
je suis française et je suis allée au Québec qu'une seule fois, mais je me suis rendue compte que les Québecquois se sentais plus quebecquois justement que canadien. Et on a l'impression qu'ils se sentent bcp plus proches des autres francophones (français...) que de leurs compatriotes.
Cependant, je ne connais pas assez bien la situation et comme je ne suis pas quebcquoise, je n'ai pas d'opinion. Mais franchement, ça doit être horrible d'être entourés que par des anglophones, non ?!!! :(
Re: Le Québec, c'est mon pays ?
Posté par jimbeluba le 20/08/2004 07:53:45
''on serait pas capable de survivre seul.''kimy cela est faut faux il est prouvé que le Québec peux très bien se séparer sans subir aucun domage économique. De plus les séparatiste sont toujours aussi présent qu'avant d'aiklle c'est vrai que le référendum a failli gagner en 1995 a 49,4% oui cela est près de la séparation et pour ceux qui se demande qui vote non se sont les anglais crotté qui control certaine compagnie et tous les paresseux de fonctionnaire en outaouis qui vive au Québec pour avoir moin d'impot mais vont travailler a Ottawa en Ontario.
Et pour le texte il est très interressant quoique pour le systeme politique il y a 3 partie plus important mais il y a plus de 15 partie différent au Québec.
Re: Le Québec, c'est mon pays ?
Posté par kimy_moi le 20/08/2004 07:53:45
Salut,
moi, j'suis québécoise, et c'est article est à moitié faux. Il y a beaucoup moins d'indépendantiste au québec depuis quelques années. On ne parle presque plus de séparation. Moi-même je suis contre la séparation du québec, pcq on serait pas capable de survivre seul. Je crois que les seules personnes qui ont le droit de poser une jugement et qui sont concernées par rapport à l'indépendance du québec, ce sont les québécois. Désolé, mais les français n'ont aucun rapport dans cette histoire et je ne vois meme pas pourquoi il s'en occuperait. Ce que ce jeune garcon de 13 ans dit est faux, nous ne faisons meme pas de manifestations et tous les québécois sont très pacifiques. J'attends vos réponses avec impatience!
Re: Le Québec, c'est mon pays ?
Posté par michmich le 20/08/2004 07:53:45
mouais, mais est-ce que c'est vraiment d'indépendantisme fort, où est-ce qu'il s'agit comme en corses de trois clampins qui font chier tout le monde alors que personne en corse n'a jamais vu à koi pourrait ressembler l'indépendance? quand on voit que cela fait deux cent ans à peu près, enfin je crois, que la situation est comme ca, si c'était tellement gênant, ca aurait sqûrement déjà plus bougé!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Publié le 10 décembre 2003
Modifié le 10 décembre 2003
Lu 1 140 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143