FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le Ragnarök ou le Crépuscule des Dieux

Voice la première partie et la genèse de la légende du Ragnarök (Ragnaroek) ou le Crépuscule des Dieux.


Chapitre 1 - Yggdras

Ce chapitre n'a que seule vocation de vous présenter vous présenter le monde dans lequel va évoluer cette histoire. Juste comme premier pas dans un monde imaginaire qui peut paraître complexe au premier abord, mais pourtant basique et central dans la mythologie Nordique ou plutôt Scandinave (Danemark, Norvège, Suède et Islande)
Donc, comment traiter d'une légende Scandinave sans traiter avant tout du mythique Yggdrasil. Ce terme peut paraître déconcertant mais celui-ci deviendra tout à fait commun par la suite.
Yggdrasil est un arbre. Rien de plus, certains disent que c'est un If, d'autres un Frêne. Oui Yggdrasil est un végétal, mais pas un simple arbre : il est celui que l'ont appelle "l'Arbre de l'Univers, de la vie et du Temps" et celui-ci ne meurt jamais.
Pour les vikings, les mondes est constitué de couches superposées maintenant ensemble par cet arbre gigantesque. Lerad, un aigle vit tout là haut dans l'arbre, dans les cieux, et sur ses branches est perché. Il est le "bras droit" du dieux Odin car celui-ci surveille le monde d'en haut et rend compte au grand dieu tout ce qu'il se passe. Mais dans les profondeurs du monde, là où plongent les racine d'Yggdrasil, des monstres démoniaques et malfaisant le rongent, car la mort d'Yggdrasil provoquerait la chute des Dieux.
Sa première racine vient puisser les mineraux dont Yggdrasil à besoin dans la source glacée de Hvergelmir, à Nibelheim (un des neuf monde que soutient l'arbre) ou le "Le Pays Des Brumes". De pays ont coulés jadis les fleuves empoisonnés (Elivagar) qui ont remplit le vide originel qui exister avant la rencontre du Feu du sud et les Glaces du Nord, avant la création de Ymir le géants et des premiers Dieux, connu sous le nom de Ginnugagap. Mais Nidhogg, le serpent mangeur de morts, ronge la racine de l'Arbre Universel pour se remettre des indigestions causées par trop de morts ingurgités.
La seconde racine, quant à elle arrive près du puit de Mime en Jotunheim, "Le Pays des Géants". Ce puit est gardé par la tête de Mime et est une source inépuisable de sagesse et de savoir, dont Mime s'abreuvait jadis grâce à la corne de Gjalar. Odin vint un jour s'abreuver à cette source pour acquérir la sagesse nécessaire à sa puissance divine, mais Mime lui demanda son œil gauche en gage. Odin devenir fameux dieu borgne, se pendit à la suite de ceci aux branches d'Yggdrasil durant neuf jours et neuf nuits et étudia en hurlant les runes gravées dans le seul avant de retomber au sol remplit d'un savoir ultime et infini.
Enfin, la troisième et dernière racine vient plonger dans le puit d'Urd à Idavoll, dans le domaine de Ases (une des deux races des dieux Scandinaves) ou les dieux tenaient conseil quotidiennement. À ce puits se tiennent les Nornes Urd, Verdande et Skuld qui filent inlassablement la tresse du destin de l'univers, la première connaissant le passé, la suivante observant le présent et la dernière distinguant l'avenir. Conscientes des périls qui menacent le monde et de l'importance du frêne qui seul assure sa stabilité, les Nornes sans trêve prennent de l'eau de la source et, l'ayant mélangée à de la terre, en appliquent la boue là où Nidhogg laisse les traces de sa morsure dans l'écorce. De cette eau qui est apportée sur le tronc et en retombe est issue la rosée du matin dont se nourrissent les abeilles dont le miel permet la confection de l'hydromel, boisson prisée des Dieux et de leurs servants. Rien pourtant ne peut arrêter les dommages causés par le serpent de Nibelheim, ni empêcher plus haut les quatre cerfs Dain, Dvalin, Duneyr et Durathror de brouter l'écorce de l'arbre sacré parmi les branches duquel ils courent.
Toujours plus haut, la ramure d'Yggdrasil est animée du va-et-vient perpétuel de l'écureuil Ratatosk qui voyage du pied aux frondaisons de l'arbre où vit l'être le plus élevé de l'univers, le suprême aigle entre les yeux duquel se tient le faucon Vedrfolnir. Amusé, l'écureuil sert de messager, colportant entre Nidhogg et l'aigle les invectives qu'ils s'échangent. Dans le feuillage du frêne universel vivent en outre deux humains discrets, Lif et Lifthrasir qui, quand se déchaîneront les forces cosmiques du Crépuscule des Dieux, échapperont à la destruction et peupleront un monde régénéré.

Ainsi sont les neuf mondes que soutient le grand frêne universel Yggdrasil : Muspellheim (pays du feu), Nibelheim (pays des brumes) Gottheim ou Asgard, (pays des Ases), Vanaheim, (pays des Vanes, secondes races de dieux), Jotunheim (pays des géants), Svartalfheim (pays des elfes noirs) Alfheim, (pays des elfes blancs), Helheim, (pays des morts) et Mannheim ou Midgard, (pays des hommes).


Chapitre 2 - Fenrir

Loge Le Géant du Feu, plus connu sous le nom de Loki, le Géant espiègle et maligne, s'accoupla avec une géante terrigle là bas en Jotunheim, nommée Angerboda. De cet accouplement démoniaque naquirent trois enfants, et pas des plus insignifiants concernant l'avenir du monde et des peuplants d'Asgard : les Ases.
Le premier fut Fenrir, un loup qui se révèlera comme puissant et agressif par la suite. Jormungand, le serpent immense fut quant à lui le second. L'horrible Hel au corps moitié sain, moitié pourri était la troisième.

Les Ases savaient dès lors que ces enfants leur feraient courir un grand danger et que par leur main leur destin était scellé; ce destin auquel les dieux ne pouvaient échappet et que l'on nommait "Ragnarök".
Ainsi, Odin exigeat qu'on lui présenta devant lui les trois enfants maudits de Loki. Et ceci fut fait. Par la main d'Odin, Jormungand fut jetté dans l'oéan en Midgard (monde des humains). Celui-ci tellement grand enroulerait la terre et se mangerait sa propre queue et ses mouvements seraient à l'origine des tremblements de terre. Hel, par son aspect horrible fut envoyée en Helheim (monde des mort) pour y étendre son reigne infernal et acquellir les âmes des femmes, des morts de vieillesse ou de maladie (car les âmes des braves morts au combat allaient en Walhalla, le grand Banquet des Dieux, mais cela sera traité un peu plus tard). Fenrir était suivit par la prophétie. Celle-ci disait qu'il serait l'adversaire futur d'Odin. Ainsi, le dieux borgne choisit de le garder auprès de lui pour mieux le contrôler.
Seul Tyr, le dieu du courage et de la guerre, osait s'en approcher. Fenrir était fort, trop fort, et grandit d'une façon inattendue. Pour cela, les dieux fabriquèrent Lödin, un lien si fort qu'il devait retenir Fenrir. Mais le loup de se laisserait pas mettre un lien si facilement. Les dieux lui lancèrent donc le défi de le mettre lui même pour tester sa force. Fenrir, sur de lui mit le lien et le brisa avec une facilité déconcertante. Ainsi Dromi fut forgée. Une chaîne deux fois plus forte. Le même défi fut lancé, mais les Dieux cette fois étaient sur de gagner et que Fenrir serait maintenu. Mais celui-ci se débattu tant que Dromi se rompit.
Les dieux ne perdirent pas espoir et demandère aux elfes noirs de forger un lien avec leur art de la forge. De l'alliance de six ingredients magiques (le bruit d'un pas de chat, la barbe des femmes, la racine des montagnes, le tendon d'un ours, la salive des oiseaux et le souffle des poissons), Gleipnir prit forme d'une bande de soie mais de d'une force immense.
Mais Fenrir ne se laisserait pas berner de la sorte par un lien à l'apparence si faible. Les Dieux sûrs d'eux lui prometèrent la liberté si celui-ci se liberait du lien. En effet ceci voudrait donc dire que rien ne pouvait défier la force du loup... Même pas les dieux. Fenrir n'y croiyait mot, mais pour ne pas paraitre faible et lâche il accepta le défi. Ainsin, plis il se debattait, plus le lien devenait fort. Enervé par le fait qu'il allait rester attacher le restant de ses jours, Fenrir arracha le bras jusqu'au coude de celui qui lui mit le lien : Tyr.
Les Dieux rassurés et satifaits, rièrent aux éclats et accrochèrent le lien à un rocher solide. Mais Fenrir déjà tentait de rompre le lien avec ses crocs asserés. Pour contrecarrer son plan, les Eternels, plantèrent un epée dans son palais et dont le pommeau reposait sur sa lèvre.

Fenrir resta ainsi, la gueule béante d'où sa bave coulante forme un fleuve empoisoné nommé Von.
Mais le loup sait ce qu'il adviendra par la suite et se contente de lancer des regard de haine aux dieux.


... A SUIVRE
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (90)
Re: Le Ragnarök ou le Crépuscule des Dieux
Posté par aganar le 09/09/2006 06:52:55
ouais... ca manque cruelement de clartée et les incoherences mythologiques sont tres nombreuses...mais ca part d'une bonne idée...
Re: Le Ragnarök ou le Crépuscule des Dieux
Posté par lolaaa le 28/03/2005 13:40:54
ooohhaaaa trop compliqué jai eté obliger de me faire un schéma pour comprendre maintenant je vais aller lire la suite .....mais c pas mal du tous genre scientifique ca pete de trop!!!!
Re: Le Ragnarök ou le Crépuscule des Dieux
Posté par nösgöth le 08/02/2005 09:33:17
hinhinhin je me marre doucement.....donc maintenant les vikings son des néo nazi....hohoho ca va gronder au valhalla...
C'est franchement débile, mais a un point....tant d'ignorance m'exaspere, n'est pas jacquesv. Sinon putain de bon article....la suite se fait attendre...
Allons donc Valkyrie, sert moi une choppe pour patienter...^^
Re: Le Ragnarök ou le Crépuscule des Dieux
Posté par ghost-lfdm le 08/02/2005 01:35:48
dire que tolkien a raviver l'amour des mythologie scandinave pour les facho revien a dire que Werber avec ses thanatonautes encourage le suicide pour les dépréssifs!!

faut pas abuser stp jacquesv.

se n'ets pas parceque 3 connards de fachos on lu le bouquin qu'il est un panflet nazi!!!

de plus dans Tolkien on ne trouve (si ce n'est les elfes et les runes) aucune références aux mythologie scandinave que se soit des parallèles entre les dieux/ entre les rythes/ le déroulement de l'histoire.

le monde de tolkien serait meme plus proche de la chrétientée:

Eru/Illuvatar=dieu
Valars=Anges/archanges
Valar déchu (morgorth)=Samaël/Lucifer
Maïars=anges de moindre importance...
Maïars déchus=démons

les enfant d'illuvatars "coincé" entre la lumiere de dieu et la noirceur corruptrice du pouvoir du mal.

des vierges elfes, dont les parents sont des anges (maiars)
des humains "élus" qui sortent du lot pour guider leur peuple sur le chemin de la lumiere malgré la mort la peur et la destruction....

bref ici je démontre que la base d'Arda est plus proche de la chrétienté que de la mythologie scandinave. juste quelques créatures issue du nords pour leurs caractères plus agréssif et Mystique" pour donner un monde magique s'ajoute a se monde.

voila. c'ets peut etre un peu compliqué mais pour les fans, c'est tres clair:

RIEN DANS TOLKIEN N'EST ISSUE D'UNE IDEOLOGIE EXTREMISTE.

si ce n'est l'amour de la vie et de la beauté de la nature sauvage.....mais ceci n'ets pas condamnable non?
Re: Le Ragnarök ou le Crépuscule des Dieux
Posté par jacquesv le 07/02/2005 21:11:31
rainbow,
Où aisje mis en doûte l'existence de l'esclavage? L'aisje défendu?:-o?? Relis mon texte...
Seulement, au prix des esclaves,
soit il y en avait quandmême un peu moins qu'on nous le dit,
soit ils étaient mieux traîtés qu'on nous le dit: logique pure.

Pour ce qui est de Suétone et ceux qui ont (souvent mal, semble-t-il) répété ce qu'il a écrit, je maintiens mes doutes... Moi aussi, j'ai traduit César, Ovide,Tacite et d'autres ;) (pas "Dion Cassius" en latin Cassius Dio Cocceianus, je l'avoue)
je viens de faire une petite recherche, lis bien:
http://ibelgique.ifrance.com/emp00/emp12.htm
il y a plus à trouver!
Je crains que beaucoup de cela a fini par appartenir à la légende chrétienne, qui au cours des siècles s'est forgé une vue "un peu biaisée" sur l'empire avant Constantin, en choisissant certains auteurs et en négligeant d'autres.

Pour ce qui est du culte de l'empire romain, Mussolini a fait un pas dans cette direction, ou non?

Le culte du nordique, pas d'un dieu nordique(!!) ne date pas d'hier(cfr plus haut), mais Tolkien a ravivé cela
et force est de constater qu'un nombre de groupes et personnes douteux tournent autour, d'où ma méfiance.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (90)
Publié le 05 février 2005
Modifié le 01 février 2005
Lu 2 586 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143