FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le renouveau du SLUC

Après une série noire en 2008, le SLUC vient de réaliser une performance de haut vol face au leader Manceau. Avant un mois d'avril qui s'annonce capital en vue des playoffs, attardons-nous sur la fin de saison qui attend l'équipe coaché par Jean-Luc Monschau.


Les Cougars n'aiment pas le champagne, et ça, l'équipe du président Fra peut vous le confirmer. Avec cinq défaites après le nouvel an 2008, le SLUC à concédé plus de défaite que lors de tous les matchs allers.
Avec une lourde défaite à Strasbourg lors de son troisième match en 2008, le SLUC venait d'entamer une série noire qui durera plus d'un moi et demi. Cinq victoires pour cinq défaites, le triple finaliste du championnat de France à connu des débuts d'année bien meilleurs. Les blessures à répétitions du double MVP en titre Cyril Julian, un faible rendement des deux meneurs titulaires, à savoir Dowdell et Amagou, conjugués à un jeu collectif complétement désarsonné, ont lourdement contribués à la dégringollade du SLUC au classement.
Une défaite restera également dans les annales, celle concédée face à la JDA Dijon, à Gentilly, après plus d'un an d'invicibilité en Pro A. Mais les coéquipiers de Laurent Sciarra ne seront pas les seuls à faire tomber l'ogre Nancéin dans son antre, car Gravelines a également créé l'exploit, face à une équipe du SLUC en plein désaroi.
Se retrouvant troisième au classement, à trois victoires de son homologue Manceau, et dépacé par l'ASVEL, le SLUC doute, avant d'entamer un mois d'Avril et un début Mai monstrueux, avec des confrontations contre tous les ténors du championnat, à savoir Le Mans, Roanne, Villeurbanne, Cholet et Vichy. Des sommets que le SLUC devra impérativement gravir pour croire encore à une première place au classement qui leur fera aborder en position favorable les playoffs du mois de Mai.


La victoire de l'espoir

Un jeu collectif retrouvé, un Cyril Julian productif, une paire de meneurs des grands soirs, un Victor Samnick euphorique, une réussite à trois points fantastique et surtout, surtout, l'envi de faire du beau jeu, et de montrer au public de Gentilly ce qu'est vraiment le SLUC Nacy Basket. Voila les ingrédients de l'écrasante victoire des Nancéins sur le leader Manceau, relançant le suspens pour la fin du championnat quant à l'équipe qui obtiendra la première place.
L'utilisation de nombreux superlatifs n'est pas vaine, tant la supériorité des Nancéins à été autant écrasante, autant étonnante, notamment lors de la seconde mi-temps. Le futur joueur NBA Nicolas Batum, bien maitrisé par un Ricardo Greer travailleur de l'ombre, ne se limitera qu'à dix petits points et un faible trois sur sept aux shoots. A par un Philip Ricci réussissant un de ses meilleurs match de sa saison, aucun joueur coaché par Vincent Collet n'a réussi à s'extraire du piège tendu par la défense du SLUC.
Du côté du SLUC, quatre joueurs se sont notamment illustré. Jeff Greer, montrant une réussite diabolique aux shoots primés, Cyril Julian, toujours en excellent finisseur en bout de chaine, Pape Phillippe Amagou, avec une agréssivité retrouvée face à son club formateur, et Victor Samnick, qui après une passe difficile a su rebondir comme il le faut.
Une victoire qui ne doit bien évidemment pas rester seule en ce mois d'Avril qui s'annonce plus que crucial pour les Cougars.


Un sprint final qui s'annonce très difficile

Avec encore cinq match de haute vollée à disputer, le SLUC n'est pas du tout exclu de la course à la première place.
Même si le MSB possède encore un joker, car il possède une défaite de moins que le SLUC et l'ASVEL, ces deux derniers vont tout faire pour venir titiller le leader. Après sa lourde défaite concéder face au SLUC, le MSB va-t-il pouvoir résister au retour des Cougars morts de faim ? L'ASVEL va-t-il venir chipper la première place sur le poteau à l'issue de ce sprint final ? Personne ne peut encore savoir ce qu'il va se passer, et même les meilleurs Bookmakers anglais ne risquerait pas à miser une Livre quant à l'issue du championnat.
En tout cas, avec le retour en forme de ses joueurs, le SLUC devra confirmer ce week end face à une équipe Roannaise qui fera tout pour rester dans la course aux meilleurs places, et pourquoi pas, qui sait, à la première place du championnat de Pro A. Qui saît, après un début de saison mitigé, le club coaché par Jean-Denis Choulet à peut être bien lu le proverbe de La Fontaine, "Rien ne sert de courir, il faut partir à point".
Affaire à suivre...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Le renouveau du SLUC
Posté par ferrand61 le 23/04/2008 15:02:31
Précisons, poussés par un zèle pointilleux, que SLUC signifie Stade Lorrain Université Club.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Clément Chenu
25 ans, Lanfroicourt (France).
Publié le 22 avril 2008
Modifié le 19 avril 2008
Lu 510 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143