Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le retour des guerriers

Le retour des français a fait grand bruit. Il est maintenant l'heure de s'eparpiller dans leur club respectif


Depuis juin dernier, les joueurs du XV de France ne pensait qu'à une seule chose : la coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Maintenant, c'est terminé et retour au top 14. Nous avons suivi Imanol Harinordoquy, Fabien Barcella, Dimitri Yachvili, Damien Traille et Raphael Lakafia. Ils retrouvaient leur bon vieux pays basque. Sur la route, Dimitri Yachvili nous confiait " je ne sais pas comment ça va se passer, je suis heureux et triste a la fois. L'ovation que l'on a connu mercredi restera gravée". Sur ce sujet, c'est incontestablement Fabien Barcella qui en parle le mieux " c'était extraordinaire, la foule, les drapeaux français qui volaient. Je me suis pris pour une rock-star, pendant dix minutes, j'etais Mike Jagger. Déjà, à l'aeroport, on s'est regardé entre nous, on n'était tellement surpris ! ". Les retrouvailles avec les coequipiers furent très festives. Ils ont reçu une veritable haie d'honneur. D'ailleurs, Raphael Lakafia s'inquietait " on a vecu un truc tellement extraordinaire, c'etait unique et je redoute la routine, le Top 14. Il faut savoir se relancer ". Quant au guerrier Harinordoquy, il nous parut serein, comme heureux de revenir au bercaille. Il nous disait " nous sommes des professionnels et ce n'est pas ma premiere coupe du monde. En 2003, j'étais content de revenir, on revenait avec le sentiment d'avoir fait un truc super. Les anglais nous étaient superieurs. En 2007, la deception d'avoir perdu a domicile était enorme sur le coup mais je m'en suis bien remi. Je ne sais pas si ça va être différent cette fois là. On était si près, on se doit de tourner la page. Biarritz est en facheuse posture et c'est un enorme challenge qui peut nous aider a oublier le frustration". A Biarritz, tout le monde est heureux du retour des cadres. Ce sont six titulaires qui reviennent. Partice Lagisquet nous avouait "on ne se cachait pas derriere cette excuse mais on espère que le retour de ces joueurs va permettre a Biarritz de se relever. Il faudrait quand même trouver une solution les années de coupe du monde. Cette année, c'est un tiers de la saison qui est fossée ". Ei il n'est pas le seul a être de cet avis. Guy Noves également fustige le fait de devoir aligner Romain Millo-Chluski dès samedi contre le Stade francais Paris. Cedric Heymans aussi pourrait etre oblige de jouer des ce week-end avec Bayonne. L'aillier francais dit hier " si le club a besoin de moi, je le ferai même si j'ai encore besoin de récupérer de cette coupe du monde".
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Fruitier Manu
21 ans, Paris (France).
Publié le 16 novembre 2011
Modifié le 06 novembre 2011
Lu 636 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲