Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le roots

On me demandait dernierement ce qu'était un roots. Et bien le roots, Mesdames et Messieurs, est un personnage complexe et étrange, une espèce en voie d'expansion. Pour lutter contre ce fléau, apprenons a les reconnaitre.


Ce qui frappe tout d'abord chez le roots, c'est le cannabis.
En effet, ou qu'il aille, le roots se debrouille pour montrer au monde entier qu'il est un fumeur de joints. Ce qui se manifeste essentiellement par des patchs et des badges representant des feuilles de "la Plante", des lacets verts jaune rouge (le roots étant un fameux admirateur du rastafarisme. Qu'est ce que le rastafarisme ? Il sait pas, mais il trouve que c'est un joli mot, et, evidemment, une odeur persistante de joints.
Eventuellement, le roots peut se composer une "rootsattitiude" a base d'épaules voutées, de colonne vertebrale flasque, d'yeux a moitié fermés et d'une voix trainante. Trés trainante. C'en est même ennuyeux tellement c'est trainant...

En même temps, le roots n'a pas grand chose a dire, alors forcément, on s'ennuie vite. Comme pour son apparene physique, le roots va, dans son discours, vous montrer par tout les moyens qu'il... Fume des joints, toujours les fameux joints qui sont la fierté du roots. Ce qui donne des coversations basée sur : le prix du shit, les sortes de shit, son dernier bout de shit... Parfois, si vous avez de la chance, il vous parlera aussi de son PROJET (en majuscule, oui oui !), a savoir : planter du cannabis dans les jardiniéres de son balcon, car, et oui "moi le roots, je suis un fou".


Le roots est fan de Bob Marley "ouais, ce mec c'est un Dieu". Il le venére. Pourquoi ? Il ne sait pas. Mais il aime bien le dire, et il le dit souvent. Le roots de base aime le reggae, tres fort, d'ailleurs plus tard, il veut aller vivre en Nouvelle Zelande (le rapport ? Je ne sais pas, c'est au roots qu'il faut demander...). Seulement la bas, ils parlent Anglais, alors le roots ne sait pas, ça voudrait dire qu'il doit bosser au moins en cours d'anglais. Et ca, le roots ne veut pas, car pour etre un vrai roots, il faut SURTOUT ne jamais travailler. Sinon on est mal vu.
Alors le roots se dit qu'il va aller en Ethiopie pour aider les petits noirs, par ce que lui, le confort, il s'en fout. C'est pour ça qu'il se lave pas et que ses fringues ressemblent a des sacs degueulasses. Nan nan, les cheveux non plus, il les lave pas, par ce que il veut se faire des dreads (mais sa maman elle veut pas, alors il hésite). Normal, si il fache sa Maman, elle lui achetera pas son lecteur mp3 (pour ecouter Bob marley...), et puis elle lui donnera plus son argent de poche (pour acheter son shit...).



En soirée, le roots joue du djembe sur la plage. Mais il joue mal, parce que il a jamais appris. Il fait ausi des bolas, ou du baton du diable, ou tout autre chose du genre. Mais mal aussi, par ce que ça non plus il n'a jamais appris. Mais le roots en est fier. Parfois, il y en a un qui joue de la guitare, toujours la même chanson, celle deNirvana qui fait cool et qu'on apprend en premier. Pendant ce temps, d'autres roulent... Eh oui, des joints, et tout les roots sont contents.
Quand le roots est content, ça se manifeste par de grands eclats de rire bête et des yeux encore plus fermés que d'habitude.

Demain, le roots rentrera au lycée et racontera a tout ses copains le nombre de joints qu'il a fumé, par ce que c'est tout ce qu'il a retenu de la soirée.
Et encore une fois, le roots sera content.



Je sens deja les commentaires arriver"oui, c'est pas vrai, on n'est pas comme ca ! "
Et bien, juste pour le plaisir de les lire, je ne preciserais pas qu'il faut prendre tout ça au second degré.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (52)
Re: Le roots
Posté par jacquesv le 06/04/2014 02:08:20
Lefone,
Retour sur image, tant d'années après.... (la nostalgie n'est plus ce qu'elle était!)

J'aime toujours autant ton style incisif.

Bises
Re: Le roots
Posté par lmklik le 31/12/2013 03:42:51
Pour moi roots c'est un peu une sorte d anar qui aime l homme et tout se qui l entoure.(touriste pauvre XD)
Je ne parle que pour moi et parce ce que le sujet m'inspire...
J'ai 24 ans bientôt, une femme, une fille de 2 ans et un appart .
J'ai toujours " voulus tout savoir sans rien payer "( un leitmotiv presque )et eu des parent pas très riche et quelque peu sévère en plus d'un problème osseux (beaucoup de fracture et d hopital)
Un peu avant mes 17 ans grosse dispute avec ma mère et l'imminent retour de mon père s'annonce sanglant ( j'ai ce jour là luxer l'épaule de ma soeur volontairement car elle avait salit le sol que je venais de laver) je décide de partir "comme un voleur".
Il ya beaucoup de détail qui serai assez long a écrire mais j'ai dormis a droite a gauche pendant quelque jour puis ma tante puis un foyer dont j'ai "fugué définitivement" et je me suis dit quitte a dormir dehors pourquoi pas changer chaque fois de "chambre" et je me suis baladé en France et en Europe pendant 3 ans et demi plus un petit voyage pour aider en Afrique (je faisait la manche a paris et 48 h et 2 avions plus tard on me disait blanc=riche mdr)
On voit tout quant on est dans la rue clochard ou pas on apprend beaucoup des autre et vadrouiller en apprend encore plus ya des truc monstrueux a voir loin de chez toi je sais pas trop si c'est moi mais l éléphant qui bouge a Nantes ,la place Stanislas a Nancy , les lutteur sénégalais , la fête de la bière a Munich ,la Tour Eiffel ou la maison des esclave a goree... enfin tout sa c bon de savoir que je les aient vu autrement qu'a la télé, sa me donnais le sentiment d'être vivant en quelque sorte, libre de tout sans réelle contrainte autre que trouver a manger a fumer et a boire pour la journée
Puis femme puis appart puis enfant.
Aujourd'hui je ne bouge plus, ma femme a besoin de sa famille et notre fille aussi, moi non . Mais j'ai besoin d eux 2 alors le choix est assez vite fait . Mais mon envie d apprendre ,elle, continue a faire son chemin j'ai repris des etudes est espère avoir mon bac s en 2015 .
Roots c'est a mon sens l'amour de la vie la vrai pas celle où t'as la routine mais celle où justement elle n existe pas, où lundi paris mardi babelwoued mercredi outuveuland enfin voilà quoi sa n'est que mon avis
Re: Le roots
Posté par rootsnatty le 15/07/2010 20:59:48
yo, jsuis un peu en retard, mais je reviens au premier article et premier commentaire, qui n'atteignent que le superficiel,roots au depart ca veux dire racine, on est tous roots, seulement on pousse tous differament, il faut juste se remettre sur le bon chemin,je ne pense pas qu,on puisse decrire les roots seulemt par les couleurs qu'ils portent, le son qu'ils ecoutent, ou par dred ou non, on ne decrit pas ces personnes , on se reconnait pas nos maniere de vivre , nos facon d'agir et de pensees! bobby certe est notre sage mais il n'est pas dieu, il a su par la musique rassembler les hommes, nous rappeler ce qu'etais la fraternite et sont importance pour mener un bon chemin de vie! les roots c'est des personnes commes les autres, seulement ils voient la vie sous un regard totalement different, ils portes beaucoup plus d'importance a ce qui etait la au depart, ils aiment sentir la terre vivante sous leurs pieds et fuient la jungle humaine! ils porte je pense moins d"importance a leur apparence, ils cherchent seulement a etre bien dans leur tete et dans leur corp, pas forcement besoin de fumer pour atteindre les hauteurs, si tu laisse le son danser en toi, si tu fait attention et croit les paroles que tu ecoutes , la musique t'emportera si haut, que tu mettra toute ta vie a redescendre sur terre! ca c'est la defonce naturelle, et la musique rend l'homme libre, elle peut rendre les gens meilleurs, il suffit de la leur injecter constamment, et qui a dit ca a votre avis?c'est une drogue qui ne tue pas. Juge toi toi meme mais ne touche pas aux autre , seulement si c'est pour les aider a evoluer ils sont tes freres,ils te devisagent peutetre parce que tu porte de gros chapeau des futes larges ou aussi car tu ne porte pas les couleurs de ton pays mais celle de celui en qui tu a espoir, au fin fond d'eux meme, il t'admire car tu as compris la vie!

et tout ca mon pote, si tu comprends tout ca frere, et ba tout ca c'est du roots!

one love
Re: Le roots
Posté par locuras de noe le 09/02/2007 19:09:31
lut!
Franchement, j'ai trouvé cet article génial, parce que si vous avez un minimum d'autocritique, vous comprenez le fameux second degré. Et oui, je suis une de ces "Roots" que tu décris. Et j'ai rie parce que... je me suis reconnue! Dans certains points bien sûr... Par exemple, j'ai des lacets tricolores (vert jaune rouge) au pied, j'ai une dred, je fume des joints quand j'en ai l'occasion, et accessoirement, j'apprends la gratte.
Ce n'est pas pour autant que je suis une droguée, délincante, que j'expose mon style ou même l'impose aux autres et à leurs regards. Je préfère sincèrement une fille roots à une lolita, parce que je trouve que c'est moins génant d'avoir une tête pleine de dred devant moi qu'un pantalon trop petit dont le string dépasse volontairement.
C'est vrai, qu'on peut paraître ridicule, pour ceux qui n'adhèrent pas à notre façon de penser. Et encore, je dis notre, mais chaque être humain est différent, même au sein de groupes plus ou moins restreints tels que les roots, skatteurs, gothiques, fashion, ect ect.
Moi j'ai des amis très différents, et je m'adapte à chaque personne tout en restant moi-même. Je ne cherche pas mon identitée. Je ne cherche pas non-plus à faire partis d'un clan. Simplement, je me sens plus à l'aise dans cette façon d'être, que j'ai choisis petit à petit. Je n'ai pas décidé ridiculement du jour au lendemain "tiens, je suis une roots!"
Bref tout ça pour dire que je pense que c'est important d'apporter un point de vue autre que: "je suis roots c'que tu dis c'est d'la merde", ou "je suis anti-roots, ton article est exelent."
Par ailleur, certains roots sont plus ou moins engagés, religieusement. Moi je suis athée, je ne crois en aucune religion, mais je comprends les rastafaristes, comme je comprends les catholiques, musulmans, juifs, boudhistes, indhouistes et jean passe.^^
Musicalement parlant, je n'ai jamais rencontré de roots ou 'faux' roots qui ne sache pas qui est Bob Marley. Mais ça dois surement exister. Dans ce cas, c'est vraiment des ados en manque de personnalité, ou tout simplement inculte. ;)
Je réagis aussi à ce que quelqu'un à dis (ché plus qui, désolé) "arretez de croire que vous êtes les seuls a vous interressés a la politique." ou quelque chose dans le genre.
Peut-être que les Roots ou la plusparts sont écolos. C'est mon cas. Il se sentent concernés, et pensent que c'est en militant et en s'interressant à la politique actuelle qu'on peux faire bouger les choses. Je ne parle pas de La Revolution, ça c'est une utopie, mais bien d'améliorer la vie, notre vie, qui est déjà très bien avouons-le. Mais on cherche tous le bonheur, non?
C'est déjà une preuve qu'on est pas aussi mous qu'on en à l'air!
Je suis sûre que beaucoup d'autres personnes militent comme ça, mais va savoir pourquoi, c'est toujours ridicule quand c'est les roots qui le font.^^
Ah oui, je voulais revenir sur le joint aussi. C'est vrai que c'est un sujet de conversation courant, comme d'autre parlent sans arrêt de fringues, skate, sexe, cours, mecs, sucide. C'est parce qu'il fait partie de notre quotidien. Moi perso, j'en fume pas tous les jours et je pense que ce serais mal de le faire trop souvent. J'ai toujours peur de perdre mon idépendance.
Finalement qu'estce qu'on retient de tout ça? Les roots ne sont pas si nuls à chier, si? Faut avoué que tu as étée un ptit peu vache sur les bords, et même au second degré, mais ça ne nous fait pas de mal de nous confronter à la réalité.
Oula, j'ai écris un roman! désolé!^^j'étais lancée et je vous ai carément fait une dissert'.
Bref, biz à tous, et puis soyez heureux, roots ou pas on a qu'une vie!
Re: le roots
Posté par juloots le 16/08/2006 01:31:44
Mdr mais t'es ridicule ma pauvre fille!!!Mdr!!! Tu es LE stéréotype de la babylonienne par excellence et ça vaut le coup d'oeil quand même c'est trop ouf d'être aussi con pour généraliser sur une façon d'être,de pensée que tu côtoie même pas que tu cultives pas c'est une philosophie qui a son mérite, son histoire, sa culture et qui ne mérite en aucun cas d'être "descendu" par une petite, toute mignonne fille qui a fait sa toute premiere analyse sur la vie, les gens et qui en conclusion a décidé de "descendre" ce qui pour elle est tout l'opposé de son monde. Félicitation tu as justement la mentalité d'un vrai FAUX roots : le jugement et se croire au-dessus des autres ne pas être ouvert aux différentes idéologies philosophies, être fermé inaccessible. C'est une mentalité à la bonne française si mon analyse est juste(je ne généralise pas)!Vla le mouton que tu seras plutard à suivre le troupeau des gens qui juge et qui ne vivent que sur ce qu'ils appellent "la connerie des autres"mais ouvrent les yeux petite fille et grandit... Bob a dit « Le Rastafari ce n’est pas une culture, c’est une réalité. »
Mdr... et enlève moi ce texte qui est quand même risible.
(Seule l'unité en JAH RASTAFARI nous donnera la victoire face à babylone, pour tous les VRAIS RoOtsaiiiiiiis!)

Modifié le 16/08/2006 02:11:31
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (52)
L'auteur : La fille à la paire de Testicules dans le cerveau...
30 ans, Detroit rock city (France).
Publié le 20 avril 2005
Modifié le 16 avril 2005
Lu 13 601 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲