FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le rugby du Sud en Perte de Vitesse ?

Les meilleurs clubs francais sont regroupés dans l'hexagone malgré l'hégémonie Toulousaine, les clubs au passé glorieux sont en proie à de sévères difficultés...


Les clubs qui dominent le Top14

Evidemment, l'exemple du Stade Toulousain est inévitable, cette équipe dotée de nombreux Internationaux détient le plus gros palmarès Français depuis l'entrée dans le professionnalisme. De plus, Toulouse représente l'esprit même du rugby avec la volonté de vouloir "faire du jeu" et son effectif complet lui permet de faire des changements et de faire reposer certains joueurs.
Mais c'est vraiment depuis l'arrivée des moyens financiers que le fossé s'est creusé face aux anciennes gloires qu'était Lourdes, Béziers, ou Encore Auch.
Alors Montpellier soutenu financièrement par le conseil général et le député Georges Frêche, a pu développer sa formation avec les 4 fantastiques (trinh-Duc, Picamoles, Ouedragogo et Tomas) et renforcer son effectif avec notamment la star des All Blacks, Justin Marshall. Et ainsi avoir un effectif homogène. Le club est rentré dans une phase nouvelle de son développement avec la construction de son stade et souhaite intégrer les plus grands clubs Francais d'ici quelques années comme la déclarait son président.
Les Catalans ne sont pas dépourvus de moyens toutefois avec Perpignan et l'arrivée de la Star Internationale Dan Carter qui malgré sa blessure a influé psychologiquement sur l'effectif qui caracolle en tête du championnat, et sa victoire sur Clermont ce week-end montre que c'est un potentiel vainqueur du Bouclier de Brennus. Mais dans une ère ou le businness a intégré ce sport, trop de clubs dans la même région serait t-il néfaste ?


Les anciennes gloires face aux difficultés

Beziers réprésente le club qui domina le rugby francais dans les années 80 ou le rugby n'était que amateur où la vertu principale était l'envie et la bravoure avec des joueurs comme Armand Vaquerin, Palmié ou encore Richard Astre. Aujourd'hui, le club n'est pas soutenu financièrement et a de fortes chances de rejoindre la Fédérale 1, le recrutement plutot approximatif basé sur des paris qui n'ont pas réussi est une des raisons de cette probable rétrogradation. Mais le problème est bien plus important alors que Béziers forme les plus grands joueurs Francais tel que Swarsewski ou Nyanga, il ne peut les retenir financièrement et vont s'offrir aux plus offrants. Au delà de la perte de l'esprit Biterrois, ce sont le manque de moyens financiers qui sont la cause de tous ces problèmes.
Et comment ne pas parler de Auch dans la région du Gers ou la charcuterie est de rigueur, cette région marqué par le rugby de clocher réprésentant les valeurs du rugby d'en temps. Mais ce club est en proie à de nombreuses difficultés financières car il ne bénéficie pas de sponsors suffisants.
Alors la Solution serait t'elle de faire une fusion entre certains Clubs tel que Béziers et Narbonne ? Malgré leur rivalité les opposant depuis des lustres ou bien la possibilité de drafter comme en Nba au basket afin de récupérér les meilleurs joueurs et ansi rétablir un équilibre.
Dans un monde ou le rugby est devenu professionnel, les moyens financiers sont primordials; le rugby à l'ancienne ou la mélée relevée paraissait indissociable de sport est donc fini dans le rugby d'aujourd'hui.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Romain Taillefer
26 ans, Beziers (France).
Publié le 13 juin 2009
Modifié le 03 mai 2009
Lu 712 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143