FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le Sang des voyous

"Il les tua tous. Les pistolets sautaient dans ses mains comme des bêtes enragées et des fragments d'os volaient à travers la fumée. Les douilles de cuivre rebondissaient sur le carrelage et les jumelles hurlaient de terreur tandis que le sang des voyous éclaboussait leurs robes jaunes. Même quand ses armes furent vides, Louis continua de tirer... "


"Louis est un tueur. Truand, voyou, malfrat, il a fait mourir un grand nombre d'hommes, souvent sur commande, pour les besoin de ses coupables activités, tant en métropole que dans les colonies indochinoises de la France. Mais aujourd'hui, Louis est aussi tueur à l'agonie; Une maladie mortelle est en train de ronger ses dernières forces. Alors, avant de disparaître, Louis entreprend, titubant, de repartir sur les traces de sa propre histoire, pour régler ses comptes les armes à la main. C'est la dérive sanglante d'un moribond que raconte Le Sang des Voyous. Philippe Paringaux y retrouve la verve et la précision de ses plus grands récits, pour un Loustal impérial qui n'a peut-être jamais aussi bien dessiné." (Présentation Casterman)


Vous connaissez certainement Loustal, sans le connaître. Depuis des années, ses dessins se retrouvent dans la presse, sur des couvertures de romans, des affiches de films ou dans les albums qu'il signe avec Jean-Luc Coatalem, Charyn et Philippe Paringaux (ancien rédacteur en chef de Rock & Folk). Et c'est d'ailleurs avec ce dernier qu'il publie ce mois-ci Le Sang des voyous, alors que leur dernière collaboration remonte à une dizaine d'années.


Le Sang des voyous est à l'origine un projet de roman, sorti de l'imaginaire Philippe Paringaux, mais qui est resté inachevé des années durant : "Treize chapitres étaient achevés. Une sorte d'hommage au cinéma de mon enfance - Touchez pas au Grisbi ! , Razzia sur la Schnouff, et à la littérature française des années 50 – Auguste le Breton, Albert Simonin, Ange Bastiani, Antoirne-Louis Dominique, etc. [... ] Suite au vol de mon ordinateur portable où se trouvait ce projet, je n'ai pas eu la force de le réécrire puis de le finir. C'est seulement à la demande de Loustal que j'ai accepté de le réactiver." (Interview de Philippe Paringaux et de Loustal dans DBD) Profondément noir, ce polar nous plonge dans la cavale sanglante d'un personnage atypique. Mais les auteurs nous présentent deux faces de cet homme : sa sauvagerie meurtrière et sa déchéance via son agonie. Un scénario poignant qui ne laissera personne insensible. Les auteurs ne nous épargnent aucune dureté et le sang ne cesse de couler.


Comme à son habitude, Loustal excelle à restituer des atmosphères particulières avec son trait si fin et épuré. A travers cet album, il s'ingénie à créer des ambiances sordides et oppressantes. Il fait revivre l'univers des années 50 et représente parfaitement les retours en arrière avec des couleurs sépia. Particularité de cet album, les cases en pleine page pour rompre la linéarité des planches avec des bandeaux. Ces pleines pages favorisent la création d'ambiance. Enfin comme souvent dans les adaptations de romans par Loustal, un texte en voix off fait son apparition en dessous des cases, accentuant ainsi l'aspect littéraire de l'album.


Titre : Le Sang des voyous
Auteurs : Loustal - Philippe Paringaux
Editeur : Casterman
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 01 octobre 2006
Modifié le 05 octobre 2006
Lu 1 107 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143