Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le Seigneur des Anneaux (8)

Suite et fin de l'analyse de l'oeuvre de Tolkien . Personnages du tome 3, et analyse des thèmes principaux de la trilogie...


Arwen : C'est une Elfe . Elle est la fille d'Elrond et de Celebrian . Elle a pour frères les geurriers Elladan et Elrohir . Elle passa une partie de son enfance et de sa jeunesse (si on peut dire cela chez les Elfes) chez sa grand-mère, Galadriel, dans la Lorien . Quand elle retourna à Fondcombe, elle y rencontra Aragorn, dont elle tomba amoureuse . Mais pour rester vivre auprès de lui, elle dut choisir entre une vie mortelle et une vie immortelle . Son choix fut vite fait, et en l'an 3019 du Troisième Age, ils se marièrent .
Voici comment Frodon voit Arwen lors de leur première rencontre, chez Elrond : « Elle était jeune et en même temps pas . Les tresses de ses cheveux sombres n'étaient touchées d'aucun givre, ses bras blancs et son clair visage étaient lisses et sans défauts, et la lumière des étoiles brillait dans ses yeux, gris comme une nuit sans nuage ; elle avait de plus un port de reine, la pensée et le savoir se révélaient dans son regard comme dans celui qui a connu maintes choses qu'apportent les années . Au-dessus de son front, sa tête était couverte d'un bonnet de dentelle d'argent, entrelacée de petites gemmes d'un blanc scintillant ; mais ses vêtements doux et gris n'avaient d'autre ornement qu'une ceinture de feuilles ouvrées en argent . »La beauté d'Arwen lui a gagné les surnoms d'Undomiel ou Etoile du Soir .
On sait très peu de choses sur le caractère de l'Elfe car elle n'apparaît que quatre fois dans la trilogie . Elle est douce, aime Aragorn avec passion . Leur mariage est bien vu par tout l monde et même par le ciel : « ... Elrond rendit le sceptre et mit la main de sa fille dans celle du Roi ; ils montèrent ensemble à la cité haute, et toutes les étoiles fleurirent dans le ciel . Aragorn, roi Elessar, épousa Arwen Undomiel dans la Cité des Rois, le jour du solstice d'été, et l'histoire de leurs longues peines se trouva achevée . »La dernière chose qu'on devine d'elle, c'est qu'elle aime profondément son père . Elrond, à la fin, part aux Havres et doit quitter sa fille après son mariage : « Nul ne vit sa dernière rencontre avec Elrond son père, car ils montèrent dans les collines ; ils s'y entretinrent longuement, et cruelle fut leur séparation qui devait durer au-delà des fins du monde . »Dans un des appendices, on voit comment elle meurt, après la mort d'Aragorn, longtemps après lui avoir donné un fils et héritier, Eldarion . Arwen, en effet, ne pouvait mourir qu'après avoir perdu tout ce qu'elle avait acquis ; lorsque le roi exprime son désir de mort, elle essaie de le convaincre de rester : « Elle n'était pas encore lassée de la vie et elle éprouvait ainsi l'amertume de la condition mortelle qu'elle avait assumé . »Néanmoins, elle reste fidèle à son choix, et demeure auprès d'Aragorn jusqu'à ce qu'il s'éteigne . Alors, elle sort de Minas Tirith et va en Lorien où elle vit seule jusqu'à l'hiver : « Là, enfin, tandis que les feuilles de malhorne tombaient mais que le printemps n'était pas encore venu, elle s'étendit pour le repos sur Cerin Amroth et là est sa tombe verdoyante jusqu'à ce que le monde change et que tous les jours de sa vie soient totalement oubliés des hommes qui suivront et que l'Elanor et le Niphridil ne fleurissent plus à l'est de la mer . »

Galadriel : C'est une Elfe du peuple des Noldor . Elle a de nombreux surnoms : Artanis, Alàtariel, Nerwen, la Dame de Lorien, la Dame des Galadhrim . Elle est née avant les âges de père Finarfin et de mère Eärwen . Mariée à Celeborn, ils eurent une fille, Celebrian, dont ils donnèrent la main à Elrond . Elle est la détentrice de l'anneau elfique Nenya . Après avoir marié sa fille, elle devint membre du Conseil Blanc . Lors de la quête de l'Anneau, elle refusa l'Unique alors que Frodon le lui offrait et ce malgré son envie de toujours : régner sur les Terres du Milieu . A la fin de la guerre de l'Anneau, elle participa à la dernière chevauchée des Porteurs de l'Anneau où elle partit rejoindre son pays d'origine, Valinor .
Voici comment la Compagnie voit Galadriel lors de leur première rencontre dans la Lorien : « Ils étaient très grands, la Dame non moins que le Seigneur ; et ils étaient graves et beaux . Ils étaient entièrement vêtus de blanc ; et les cheveux de la Dame étaient d'or foncé (...) mais il n'y avait en eux aucun signe de l'âge sinon dans l'intensité de leur regard ; car leurs yeux étaient aussi pénétrants que des lances à la lumière des étoiles, et cependant profonds, puits de souvenirs enfouis . »
Tout comme Arwen, on sait peu de choses sur son caractère . Galadriel est très puissante, et, pour bien des aspects, dangereuse . Aucun de ceux qui l'ont rencontrée n'est resté inchangé car elle peut voir dans le coeur des êtres, lire dans leur esprit leurs forces et leurs faiblesses, et leurs pensées les plus secrètes : « Elle semblait regarder à l'intérieur de moi et me demander ce que je ferais si elle me donnait la chance de m'envoler chez nous ... »Frodon dit à Galadriel qu'elle est « sage, intrépide et belle . »A la fin, elle partira donc de la Lorien pour aller aux Havres . C'était elle et son pouvoir qui maintenaient la Lorien belle . Dans un appendice, il est dit, à propos de son départ : « ... sous les arbres qui se flétrissaient . Galadriel avait disparu et Celeborn était partit lui aussi, et le pays était silencieux . »Et, avant qu'elle n'arrivât à l'embarquement, il est dit : « Alors Elrond et Galadriel poursuivirent leur route ; car le Tiers Age était fini, les Jours de l'Anneau étaient passés, et la fin était venue de l'histoire et du chant de ces temps . »

Bilbo (Bilbon en français) : C'est un Hobbit . Fils unique de Bungo Baggins (Sacquet en français) et de Belladonna Took, Bilbo naquit le 22 septembre 2890 . De retour du périple dans lequel il fut entraîné par treize Nains et durant lequel il trouva l'Anneau, Bilbo passa des jours tranquilles dans son confortable trou jusqu'à ce qu'il décide de partir pour Fondcombe où il fut accueilli par Elrond . Avant de partir, Bilbo arriva à se séparer de l'Anneau et le confia à Frodon qu'il avait choisi quelques années plus tôt comme héritier .
On sait de Bilbo que, grâce à l'Anneau, « A quatre-vingt-dix ans, il était tout semblable à ce qu'il était à cinquante . A quatre-vingt-dix-neuf ans, on commença à le qualifier de bien conservé mais inchangé aurait été plus près de la vérité . »Mais Bilbo sent qu'il se fait vieux, malgré l'Anneau (ou à cause ?) il se sent « maigre et détiré » .Bien qu'il eut du mal à se séparer de l'Anneau, il le fit, mais son influence maléfique revint lorsqu'il vit l'Anneau au cou de Frodon, à Fondcombe : «Bilbo tendit la main . Mais Frodon ramena vivement l'Anneau . »Bilbo est courageux : malgré son grand âge, il se propose pour la quête : « C'est bon, c'est bon maître Elrond ! Dit soudain Bilbo . N'en dites pas davantage ! Le but de votre discours est clair . Le stupide Hobbit Bilbo a commencé cette affaire et Bilbo ferait bien de l'achever _ l'affaire ou lui-même . (...) Quand dois-je me mettre en route ? »Le vieux Hobbit est très attaché à Frodon et très affectueux avec lui : « Je ne puis te remercier assez de cela Bilbo, comme de toutes tes bontés passées, dit Frodon .
_ N'essaie pas ! Dit le vieux Hobbit, se retournant et lui donnant une claque dans le dos » ; « Je ne pense pas que tu pourras tenir un journal, Frodon, mon garçon ; mais je m'attends à un récit détaillé à ton retour . Et ne reste pas trop longtemps absent ! »
Ainsi, lorsqu'il partit aux Havres gris, il fut bien heureux que son neveu s'embarquât avec lui .

Sauron : Le grand ennemi de la Terre du Milieu est une énigme . Il demeura sous la servitude de Morgoth mais, à la chute de celui-ci, il devint le terrible Seigneur Ténébreux de Mordor et tenta de conquérir la Terre du Milieu . Il fut deux fois repoussé mais réapparut . Ce fut lui qui forgea l'Unique dans les flammes de la Montagne Interdite, et il y mit une grande partie de ses pouvoirs . A la tête d'une immense armées de millions d'Orques et de centaines de milliers d'hommes noirs, de trolls et d'autres méprisables engeances, il voulut récupérer l'Anneau et faire tomber le monde libre qui vacilla seulement . Tout son royaume et ses armées, le Mordor et lui-même sombrèrent avec la destruction de l'Anneau, le 25 mars de l'an 3019 . Ce fut la fin de la guerre de l'Anneau et du Tiers Age . ( il 'ya pas bcp de choses sur Sauron j'en sui désolée, n'hésitez pas à apportez des infos sur lui, ses origines, son "parcours" merci !)

Ébauche de l'étude des thèmes :

L'opposition du bien et du mal est, bien sûr, le pilier central de la trilogie . Sauron bien entendu, est la personnification du mal (bien qu'il ne soit pas le mal lui-même) mais pour définir la représentation du bien, c'est plus difficile . En y réfléchissant bien, ce pourrait être Gandalf . Cette opposition du bien et du mal se retrouve à plusieurs degrés . Saroumane, par rapport à Gandalf, représente le mal, mais un mal qui contre le mal (en trahissant Sauron ) .
Lors du débat de Gollum, les deux êtres qu'il y a en lui représentent les deux hémisphères : Sméagol le sournois pourrait, dans un certain sens être le bien (bien qu'il soit assez mauvais), par rapport à Gollum le puant, traître et méchant .
Galadriel aussi subit un combat entre sa partie sombre et sa partie claire, cela montre bien que le mal et le bien sont en chacun des personnages, à des doses plus ou moins fortes .
Mais chaque personnage, même Saroumane et excepté Sauron qui l'a forgé, représente le bien par rapport à l'Anneau . L'Unique est la source même du mal . Il corrompt tous ceux qui le touchent et le possèdent . Sans l'Anneau, Sauron ne serait pas, même si c'est lui qui l'a forgé, et la guerre de l'Anneau, l'histoire même de la trilogie ne serait pas . L'Anneau et le mal qu'il engendre sont le moteur du livre : « L'Anneau ! N'est-ce pas un étrange destin que nous devions endurer tant de peur et de doutes pour une si petite chose ? »

L'amitié est très présente dans la trilogie . Les amitiés entre les différents personnages sont toujours basées sur un principe : c'est de la pure amitié, sans hypocrisie, c'est « je fais cela pour toi sans rien attendre en retour » .
Les bases de la Communauté de l'Anneau reposent surtout sur les liens d'amitiés tissés entre les « communautaires » . Entre Frodon et Sam, c'est à la vie à la mort, encore plus qu'avec Gimli, Legolas, Pippin, Merry, Gandalf et Aragorn .
La réussite de la quête n'est due qu'à l'amitié, au dévouement et à la fidélité de Sam envers Frodon . C'est l'amitié qui unit chacun des personnages entre eux qui les poussent à accomplir des exploits, à aller au bout de leurs forces, à combattre .

Le dévouement et l'engagement sont, eux, à la base de l'amitié . Toutes les batailles gagnées sont dues à cela . La victoire de Sam et Frodon sur l'Anneau, Merry qui aide à abattre le Seigneur des Nazgùls, tous ces guerriers totalement dévoués corps et âme à leurs seigneurs, tout cela a participé à la Victoire contre le mal .
La servitude fait aussi partie de ce thème : Langue-de-serpent est le serviteur, l'esclave, le souffre-douleur de Saroumane . Celui-ci le rabaisse, l'humilie, et Grima, par crainte de lui, se dévoue entièrement à lui .
D'autres exemples flagrants de servitude : les Cavaliers Noirs . Entièrement sous l'emprise de Sauron, ce sont ses limiers, ses serviteurs dévoués . Il y a aussi Gollum, esclave inconscient de l'Anneau .

L'amour, même s'il est peu développé, existe dans la trilogie . Aragorn et Arwen sont le meilleur exemple que l'on puisse donner . Même loin l'un de l'autre, chacun pense à l'autre . Par exemple, la seule pensée d'Arwen redonne du courage à Aragorn, et l'étendard tissé par l'Elfe a le même effet .
Sam et Rose vivent aussi une histoire d'amour, qu'ils n'osent s'avouer au début, mais qui finira en mariage .
Eowyn est elle-aussi la cible de l'amour, mais il la délaisse une fois pour mieux la favoriser ensuite . En effet, Eowyn s'éprend d'Aragorn, mais cet amour n'est pas réciproque, Grandpas étant fidèle à Arwen . Puis Faramir avoue sa flamme à la jeune femme, et celle-ci voit enfin l'amour véritable naître en elle, un amour comme celui qui unit Aragorn et Arwen .
Par amour pour ses fils, Boromi mort et Faramir qu'il croit décédé, Denethor se suicide . C'est un tout autre amour, mais cela en reste . Et l'amour, comme le montre Langue-de-serpent avec ses refus essuyés, est source de haines et de trahisons .

La trahison est aussi évoquée, mais ce thème est minoritaire, car il se traduit par des exemples éparses : la trahison de Saroumane envers le Conseil Blanc pour passer du côté de Sauron, puis sa trahison envers ce dernier ; la trahison de Langue-de-serpent envers son pays puis envers Saroumane ; la trahison de Gollum dans le tunnel...

Beaucoup de choses pourraient être ainsi étudiées, telles que la place des femmes dans la trilogie (il n'y a pas énormément de place réservée aux femmes mais avouez qu'Eowyn tient le beau rôle !), la trilogie dans le contexte historique, etc... mais pour cela je vous conseille de lire le Sciences et Vie Junior du mois de ??? Je ne sais plus mais il est très bien fait . De même si des intéressés veulent débattre sur les thèmes abordés dans le Seigneur des Annaux, n'hésitez pas, les commentaires sont là !
Les différentes parties de "l'analyse" :
http://www.france-jeunes.net/article.php?artid=13355
http://www.france-jeunes.net/article.php?artid=13357
http://www.france-jeunes.net/article.php?artid=13380
http://www.france-jeunes.net/article.php?artid=13405
http://www.france-jeunes.net/article.php?artid=13447
http://www.france-jeunes.net/article.php?artid=13579
http://www.france-jeunes.net/article.php?artid=13625
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Le Seigneur des Anneaux (8)
Posté par mey le 20/08/2004 07:56:00
Oui dire "vive legolas" c'est vraiment stupide car il n'est ni un héros ni le porteur de l'anneau il est passif et dans le livre il n'ya pas beaucoup de choses sur lui alors si tu m son physik (dan le film) ba c vré qoi ta qa dire "vive orlando" mais va le dire sur un article de orlando!
Re: Le Seigneur des Anneaux (8)
Posté par efw28 le 20/08/2004 07:56:00
"vive legolas", c'est tout ce que tu trouve à dire ? ca c un truc qui m'énerve, avec ces films (qui par ailleurs sont très bien), tout le monde se met à crier ce genre de conneries . Dans ce cas la, on dit pas vive legolas, mais vive orlando bloom . tu pourras crier vive legolas quand tu sauras réellement qui il est .
Re: Le Seigneur des Anneaux (8)
Posté par appelez-moi-jadka le 20/08/2004 07:56:00
SAURON N'A PAS FORGE L'ANNEAU
C'EST CELEBRIBOR DE HOLLIN QUI L'A FAIT
c'est d'ailleurs ce meme Celebribor qui forgea en Gondolin l'Elessar, qui le donna à Galadriel car il l'aimait. Elle le donna à Celebrian, qui le donna à Arwen, que le remi à Galadriel pour qu'elle le donne à Aragorn, qui pris à ce moment le nom qui lui avait ete prévu, cad Elessar
Re: Le Seigneur des Anneaux (8)
Posté par efw28 le 20/08/2004 07:56:00
j'aurais du l'aborder mais je laisse libre place au débat, de meme que j'aurais pu aborder la question "ya-t-il un rapport avec les événements historiques contemporains de JRR Tolkien ?", il y a tellement de choses à aborder dans la trilogie, mais aussi dans ses oeuvres en général que c'est impossible de tout dire en un article . Je n'ai donné qu'un apercu . De plus, il me semble que les noms de Maiar ou istari ne sont pas abordables pour des "débutants" (j'entends par là des fans récents ou des pseudos fans qui découvrent juste l'univers de Tlokien, personnes auxquelles s'adressent plus ces articles (mais si on peut leur apporter quelque connaissance que ce soit, n'hésitons pas qd meme !))
Je ne résume pas et ne catalogue pas l'univers de Tolkien (va falloir me dire comment on fait) . Et je ne présente pas du tout ma version des faits comme la version juste, c'est ouvert à tt les commentaires, à tous les points de vue...
je fini enfin par le fameux "alors ne croyez aps tout savoir de Galadriel, d'Arwen ou des autres personnages" : je ne prétends absolument pas connaitre les personnages enprofondeur, dans leur analyse, je me contente de décrire ce qui saute aux yeux après quelques lectures des tomes .
Re: Le Seigneur des Anneaux (8)
Posté par mithraw le 20/08/2004 07:56:00
euh... gandalf et Saruman en tant que tel ne sont aps des Maiar... ce sont des istari... ils n'ont plus leurs pouvoir de Maia sous cette condition...

bon ok je chipotte ...

bon... je le redis... je deteste les Articles qui se contentent de résumer ou de cataloguer l'unives de Tolkien... si vous voulez en apprendre plus lisez els livres 2 ou 3 fois... si vous voulez partager votre savoir sur els terres du milieu faite le sur des forums ou irl... car personne n'a de savoir ultime donc on ne peut pas donner sa version comme la version juste... aucun spécialiste ne dira qu'il connais tout de Tolkien... alors ne croyez aps tout savoir de Galadriel, d'Arwen ou des autres personnages... de plus il est evident que le theme de l'écologie prépondérante dans tout le texte et qui tenait a coeur Tolkien aurais du etre abordé dans cet article...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
L'auteur : Lucile Deprez
30 ans, Carcans (France).
Publié le 21 janvier 2004
Modifié le 21 janvier 2004
Lu 1 757 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲