Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le service médical sur Londres

En regardant la télé ce soir, je me suis rendu compte que le docteur Shipman avait tué 250 personnes, le reportage se terminait par un "et si un autre docteur décidait d'en faire autant ?"


Le docteur Shipman, est le serial killer le plus connu d'Angleterre, a tué environ 250 personnes d'après les derniers chiffres. Dans un reportage télé, j'ai vu que l'avis de psychologues était de dire que le pouvoir de vie et de mort que lui conférait son métier sur les gens a fait de lui le plus grand assassin Britannique. Et le journaliste d'en conclure, et si un autre médecin décidait d'en faire autant.


Le danger viendrait donc des gens qui ont du pouvoir ?
Et si un professeur, se mettait à enseigner des conneries à ses élèves ? Et si les fonctionnaire arrêtait de travailler ? Et si au mac do ils introduisaient de la merde dans mon sandwich ? Et si les chauffeurs de Bus s'amusaient à écraser les passant ? Et si Zidane refusait de jouer pour la France ? Et si les vendeurs de téléphones portables se mettaient à être honnêtes ?
Imaginez : vous allez au bureau de tabac, vous achetez le journal : "Zidane ne jouera plus que pour le Real Madrid ! Pour compenser le choc, vous allez manger un bout au mac do. Intoxiqué par la merde, vous essayez d'appeler des secours, vous foncez vers une cabine téléphonique... Mais celle-ci ne marche pas car l'opérateur qui la dirige a pris sa pause. Par chance, vous vous trouvez devant un magasin de téléphone portable, mais celui ci, refuse de vous vendre quoi que ce soit –il est devenu honnête, vous suivez où pas ? - il ne vous reste plus qu'a vous réfugier au service médical le plus proche par vos propres moyens et là alors que vous ouvrez la portière de votre voiture garée à gauche, vous êtes fauché par un bus en furie. Vous y croyez à ça ? Non ! On sait très bien que personne ne se gare à gauche !
Les gens nous prennent vraiment pour des cons.

Mais le plus méprisant, c'est le journaliste qui a dit qu'un autre médecin, en angleterre, pourrait être le nouveau docteur Shipman : De qui se moque t'on ?
Tout le monde sait très bien que les médecins en Angleterre, ils ne servent à rien !
Leur unique pouvoir consiste à gagner 50 000 balles par mois pour te demander quel médicament tu veux.
Plus généralement, les services de santé sur Londres ont mis en place une rassurante politique qui saura empêcher nos médecins de devenir des docteur Shipman.

La politique sur les salaire est assez simple : leur verser un salaire phénoménal de façon à ce que l'envie ne leur prenne pas de tuer leurs patients pour les voler.

La politique de recrutement, quant à elle, est plus subtile : plutôt que d'employer des génies qui, à long terme, peuvent se transformer en docteur Shipman, on prend des buses qui même à long terme, restent des buses.
Le (s) critère (s) de sélection des médecins sont à la fois simple et efficaces : Soin d'une patte coupée à la guerre.
Attention ! Les critères de sélection ne doivent pas être jugés laxistes : récemment, nous avons eu un le cas d'une personne qui exerçait depuis 5 ans, avait traité plus de 2000 patients (ceci incluant des opération chirurgicales et des opérations de chirurgie esthétique) avec des faux diplômes, sans études, mais - et c'est la que le bas blesse - sans avoir soigné de patte coupée à la guerre... Et là-dessus le ministère de la santé publique est impitoyable ! Plusieurs années de prison et une amende d'1,5 millions de livres.


Le stress aurait lui aussi pu être une raison pour lesquelles le docteur Shipman est devenu un tueur. Pour éviter tout risque, l'état a créé un maximum de barrières administratives qui réduisent le flux de patients. Je les ai testées pour vous :
Ayant une inflammation croissante de l'oreille, je cherchais un médecin un vendredi soir (16h45 qui est assez fou pour appeler à une heure pareille). La première chose à faire a été de chercher le médecin local le plus proche dans l'annuaire. A peine trois refus plus tard, je tombe sur une très charmante jeune fille qui me dit Lundi matin 9h00 et s'il y a un problème voici le numéro d'urgence. Fort bien, me dis-je jusqu'à ce que, réveillé par la douleur à 2h00 du matin, je sois obligé d'appeler le numéro d'urgence, (au passage, discuter avec la moitié de mon visage rouge et paralysé rendait la situation des plus cocasses, surtout si l'on prend en compte qu'à l'autre bout du fil il y avait une indienne qui avait l'accent de l'Essex) Le numéro d'urgence me dit, oui c'est vrai il y a peut-être urgence, il faut aller à l'hôpital, j'appelle donc un taxi pour m'y emmener (aaah les taxi dans Londres et leur amabilité légendaire : "je te pose à 200 mètres sinon ça me fait faire un détour" ben voyons !)
Arrivé là-bas, on me dit... Ou la la ! Ce service ne traite pas les inflammations de l'oreille prenez donc cette tablette de paracétamol et revenez lundi l'hopital ouvre à 9h00.
Fort bien, je passe donc le weekend à conjuguer le verbe souffrir, mais je le conjugue dans ma tête parce que ma machoire est paralysée par la douleur, c'est ballot hein !
Le lundi j'arrive à mon médecin local à 9h00 : "qui vous a dit de venir ? Il faut que vous appelliez pour prendre un rendez vous pour vous inscrire et ensuite on pourra prendre rendez vous pour vous soigner"... Ah, c'est embêtant ça : travaillant comme serveur dans un grand restaurant, il serait dommage que quelque chose giclant de mon oreille droite tombe dans l'assiette d'un client.
J'explique alors qu'on m'a dit de passer à 9h00 vendredi dernier au téléphone. "je comprend, mais cette personne était bientôt en week end il fallait donc qu'elle raccroche le téléphone." oh c'est ballot pensais-je.
"Auriez vous l'amabilité de m'indiquer la démarche à suivre à partir de maintenant ? Le weekend est loin à présent." elle me dit d'aller à l'hôpital.
Fort bien, je vais donc à l'hôpital.
"- Ah non monsieur, il faut voir avec votre médecin local. Nous on ne peut rien faire.
- J'en viens il n'ont pas le temps de m'inscrire.
- alors nous n'avons pas le temps de vous soigner, ici c'est un service d'urgence
- Qu'est ce que vous me conseillez alors de me jeter sous une voiture ou de sauter de la station de train pour pouvoir être soigné ?
- Vous allez voir votre médecin local"
L'idée me vint à l'esprit de faire gicler mon oreille sur leur visage, mais c'eut été trop d'honneur. J'appelle donc un médecin de garde au hasard et j'ai la chance de tomber sur quelqu'un qui travaille pour de vrai ! Cette dame, dont je tairai le nom (elle casse la barrière administrative, ce qui est là-bas synonyme de faute professionnelle) m'inscrit directement et me dit : "reste là j'ai quelqu'un qui vient d'annuler tu vas prendre sa place... "


En 10 minutes, j'étais pris par un médecin, très TRES cool... à 8 patients par jour, il peut l'être en même temps.
Alors qu'on ne me dise pas qu'un autre docteur Shipman puisse naître en Angleterre !
Nous sommes en sécurité, enfin ! Soyons reconnaissant pour la politique appliquée au niveau de la santé publique.
La fainéantise qui règne dans leur service médical a la beauté d'une perle et leur inefficacité, la pureté d'une colonie de fourmis. Les cyroses du foie et les arrêts cardiaques, fierté de ce pays, ont encore de beaux jours devant eux.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: le service médical sur londres
Posté par jacquesv le 21/08/2005 15:20:54
En Belgique les antibiotiques sont de moins en moins remboursés et de plus en plus chers: chaque fois que je vais en Espagne, je fais mon stock de clamoxyl où il est à moitiéprix, non remboursé. En Tunisie, idem!

Modifié le 21/08/2005 15:21:41
Re: Le service médical sur Londres
Posté par jacquesv le 21/08/2005 15:17:36
Je connais des Anglais qui prennent l'Eurostar lorsqu'ils sont malades
Re: Le service médical sur Londres
Posté par jacquesv le 21/08/2005 15:15:53
en analogie avec la fameuse phrase de le guerre du Vietnam:
<In order to save the social security, we had to destroy it, pity for the citizens>
Re: Le service médical sur Londres
Posté par chandlermbiing le 27/06/2005 23:35:55
la sécu en angletaire sans déficit... comment dit t'on déja en français? ah oui!
MOUARF!
Les consultations sont gratuites mais pas les médicaments.

Et c'est pas un système qui marche très bien parce que les gens y vont tous parce que justement c'est gratuit: total, les médecins sont obligé de poser des barrières administratives (auxquelles je me suis retrouvé confronté) pour empêcher les faux malades de parasiter les cabinets.

Mais le truc c'est que ça empêche aussi les vrai malades d'être soignés immédiatement.
Re: Le service médical sur Londres
Posté par moontu le 27/06/2005 11:16:25
ben moi quand j'ai eu une otit e cet hiver en angleterre, je suis allé voir le medecin direct qui m'a traité gratuitement sous simple presentation de ma carte d'identité, plus m'a filé des antibiotiques... je trouve çça vraiment hallucinant les gens qui critique parce quils trouvent ça marrant. ils ont une mauvaise experience et apres ils se permettent de juger tout un systeme. Moi perso EN GENERAL quand je vais chez le medecin en angleterre ça se passe tres bien. Et quand on voit le deficit de la securité sociale en france on se dit qu'en angleterre c'est quand meme mieux: GRATUIT et SANS DEFICIT!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
L'auteur : Chandler Bing
34 ans, Rennes (France).
Publié le 24 février 2005
Modifié le 13 février 2005
Lu 3 129 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲