Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le setter irlandais rouge et blanc et le drathaar

Description de deux races de chiens de chasse, plus précisément de deux races de chiens d'arrêt. Anti-chasse s'abstenir, avis aux passionnés de chiens !


Bien moins connu que l'Irlandais Rouge, l'Irish Red and White Setter est néanmoins la plus ancienne race de setters.
Originaire d'Irlande, le Rouge et Blanc apparaît sur l'île dès le 16ème siècle. Son ancêtre était probablement un Spaniel à robe dominée par le blanc.

Très rapidement apparaissent dans les portées des chiots entièrement rouges qui donneront naissance à l'Irlandais Rouge au 17ème siècle.
Les deux races vont cohabiter pendant longtemps, les chasseurs préférant souvent utiliser les Rouges et Blancs car leur robe claire permettait de mieux les repérer en action de chasse. De plus nombre de chasseurs considéraient qu'ils étaient plus souples et plus faciles à dresser et à conduire que les Rouges. Ils restaient plus en contact avec leur conducteurs et un tempérament plus calme était souvent apprécié.



Les deux races furent donc élevées en parallèle pendant des siècles, avec très souvent des mélanges de sang.
Pourtant, les Rouges finirent par éclipser les Rouges et Blancs. Il fallut deux programmes d'élevage basés sur une stricte sélection génétique des meilleurs chiens de travail Rouges possédant un fort courant de sang Rouge et Blanc avec de purs Rouges et Blancs afin de redonner vie à la race et de lui permettre de retrouver un statut qu'elle n'aurait jamais dû perdre.

Actuellement, le Rouge et Blanc est très bien représenté en tant que chien de " compagnie " dans la plupart des pays européens, sauf en France, où il reste très rare. La race ne compterait que 60 à 80 sujets.
Malheureusement, les Rouges et Blancs ayant conservé de réelles qualités de chasse sont encore plus rares partout en Europe, et seules quelques lignées restent aptes au travail.


Le Drathaar

Le drahthaar est une race de création récente : elle voit le jour à la fin du 19éme siècle, par la volonté de quelques utilisateurs de chiens polyvalents très nationalistes qui souhaitèrent créer la race de chiens de chasse bonne à tout faire.

En 1902 fut créée la Verein Deutsch Drahthaar : la Société du " Poil dur " (traduction littérale de Drahthaar) Allemand. Bien que le nombre de races ayant été utilisées pour la création du Drahthaar ne soit pas exactement connu, cette société nous indique pourtant : " Prenons à l'Airedale ou au Stichelhaar son poil dur, au Caniche son sous-poil, son intelligence, sa fidélité, au Pointer son nez et son tempérament, au Braque allemand sa couleur brune, au Griffon son amour de la broussaille ; tout cela, dosé convenablement, donnera le chien rêvé. Nous, Verein Deutsch Drahthaar, nous avouerons tous ces croisements ; les pédigrées de nos chiens les indiqueront et on saura donc parfaitement à quoi s'en tenir sur les chiens que nous présenterons.  "



La multiplication des races entrant dans ce cocktail donnèrent rapidement de bons résultats concernant le travail, mais provoquèrent une grande instabilité génétique dans l'apparence du chien, en particulier au niveau de la qualité du poil. En effet, il était très fréquent de trouver dans une même portée des chiots à poil ras type braque, des chiots à poil type griffon et des chiots ayant le poil dur, assez court et dru qui constituaient les chiens recherchés. Une sélection impitoyable amena en un siècle une stabilité de la race beaucoup plus importante.

Actuellement, le Drahthaar est considéré en Allemagne comme la plus belle réussite cynophile de ce pays dans le domaine des chiens de chasse.
De part ses excellentes qualités cynégétiques particulièrement diversifiées (le Drahthhar peut être à la fois chien d'arrêt, chien courrant, chien de rouge, retriever et chien de garde !), il a supplanté le pourtant excellent Braque allemand dans son pays d'origine.

Si vous voulez plus d'ifos, à vos messages !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lucile Deprez
30 ans, Carcans (France).
Publié le 21 janvier 2005
Modifié le 29 décembre 2004
Lu 5 372 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲