FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le Stade Français en pole position pour les Play-Offs du TOP16

Première journée de Play-Off. Après le match remporté par le Stade Français sur le terrain de Lesdiguières de Grenoble sur le score de 07-28, les hommes de Nick Mallet ont pris un bol d'air pour la suite de la compétition.


Première journée de Play-Off

Les hommes de Nick Mallet se sont déplacés à Grenoble dans la ferme intention de remporter une victoire, très significative pour la suite de la compétition, les play-offs du TOP16.

En premier lieu, il fallait se souvenir du match de la première phase aucours duquel les parisiens l'avaient emporté sur le score de 03-09, grace à une inneficacité du buteurs de l'Isère, le néo-zelandais Mark Beale, revenu à Grenoble après etre passé par l'Aviron Bayonnais. 7 pénalités manquées, ce qui a eu le don de changer les roles au sein de l'équipe de Jacques Delmas.
Mais ne pas manquer non plus de se souvenir que Biarritz avait perdu à Lesdiguières lors de la première confrontation cette saison, ce qui confirmait que Grenoble pouvait jouer les trouble fete. La victoire à Montferrand, dans le stade Marcel Michelin de Clermont-Ferrand, n'etait donc pas usurpée.

Mais la compétition reprend, avec un nouveau pallier à gravir. Et si l'euphorie grenobloise a su etre a la hauteur depuis la qualification en play off, il n'en demeure pas moins que l'équipe n'a pas encore assez de calme pour maitriser son adversaire, soit-il de la taille du Stade Français.


Trop de fautes

Ainsi pourra t'on résumer le match. L'envie était grenobloise, mais la maitrise des parisiens à contenir le jeu de leurs adversaires a été la clé du match, ainsi que l'adresse du buteur italo-argentin, Diego Dominguez.

En première mi-temps, les touches étaient mal maitrisées de part et d'autre. August, le talonneur du Stade Français, se blesse après 15min. De jeu et est remplacé par Matthieu Blin. Les fautes se succèdent, et légitimement, Dominguez fait parler la poudre. Après 25min. De jeu, déjà 0-6 pour les parisiens. Le reveil des grenoblois, qui bousculent parfois les visiteurs, est initié par Julien Frier, le capitaine des isérois. Un maul écroulé à 2mètres de la ligne d'en-but, et l'arbitre de décider d'un essai de pénalité. Les blancs prennent l'avantage après la transformation (07-06).
Dans une phase suivante, la position de hors-jeu de Mike James, le seconde ligne canadien du Stade, est sanctionnée d'un carton jaune par Mr L'arbitre, permettant au joueur d'aller se reposer 10min. au bord du terrain. La pénalité consécutive à cette faute n'a pas été tentée. Bizarrement. Et les pertes de balles des grenoblois n'ont fait que s'accentuer dans les minutes suivantes.
A 15 contre 14, les locaux n'ont pas su gérer leur maigre avance, et bien au contraire, se sont mis à la faute. Et quand en face, le maitre artificier fait résonner un 100% au niveau de ses tentatives, on est inquiet dans les travées de Lesdiguières et devant son petit écran (le match était diffusé sur Sport+). Et Dominguez ne se fait pas prier pour glaner 3 pts supplementaires (07-09).
Avec la mi-temps en point de mire, fort du retour de leur 2eme ligne, les bleus se mettent à espérer accroitre leur avance. Touches et mélées se succedent à 5mètres de la ligne grenobloise, mais les defenseurs de l'Isère gardent le cap et endiguent les attaques adverses.

La mi-temps est donc sifflée sur le score de 07-09 en faveur du Stade Français.

De retour des vestiaires, les fautes restent la propriété des locaux, tandis que les visiteurs se voient attribuér des ballons qu'ils n'espéraient pas trop jouer. De la, Fillol mène à la baguette son pack, les mauls se succèdent, la patte de Diego Dominguez et le détonant Brian Liebenberg arrivent à insufler à l'équipe des véléités offensives, bien soutenues par le pack et les lignes arrières.
Logiquement, les récupérations de balle vont profiter aux hommes de Max Guazzini et Liebenberg s'empare réellement de la balle pour aplatir entre les poteaux suite à une perte de balle au sein d'un regroupement. Il sera également auteur d'un drop (avec l'aide de la barre). Diego Dominguez en profitera pour améliorer le goal average par son drop avant la fin du match.


Score final : Grenoble 07-28 Stade Français

Les espoirs du Stade Français de se qualifier pour les demi-finales peuvent bien aboutir, mais il faudra pour cela améliorer les problèmes de lancer en touche, domaine dans lequel l'équipe est perfectible, et surtout savoir contrer l'équipe finaliste de l'an passé, le SU Agen.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Le Stade Français en pole position pour les Play-Offs du TOP16
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:50:46
moi je trouve qu'on parle pas assez de biscot... nannnnnnnnn ! ne me tapez pas, c tait pour rireeeeeee ! aieuhhhhhhhh
Re: Le Stade Français en pole position pour les Play-Offs du TOP16
Posté par fred38 le 20/08/2004 07:50:46
ALLEZ GRENOBLE !!!
Re: Le Stade Français en pole position pour les Play-Offs du TOP16
Posté par kloo64 le 20/08/2004 07:50:46
Allez le S.U.A. , et le B.O. aux chiottes le stade français et aux chiottes le C.A.B. rugby
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 15 mars 2003
Modifié le 15 mars 2003
Lu 634 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143