Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le Tango : un art de vivre

Le Tango est une danse où s'exprime le désir, la passion, le soupçon, la jalousie, la colère et la trahison. Il raconte une histoire d'amour qui tourne au malheur, et dont la fin est souvent la mort de l'un ou des deux protagonistes. Une façon de vivre une vie que nous ne disposons pas hors des ces pas de danse.


Le Tango est une danse exprimant l'évolution des sentiments humains, et une certaine mélancolie en même temps. Au début de la danse, nous pouvons percevoir les danseurs commes deux être amoureux, mais au fil du temps, nous ne savons plus s'ils s'aiment ou se détestent. Le passage du désir à la trahison est interprété par les rythmes qui se différencient tout au long de la danse, et c'est dès lors que nous ne savons plus où ont sont leurs sentiments réciproques. Généralement, nous pouvons remarquer chez les danseurs un rythme en quatres temps qui comprend, un lent, deux vite, une pose. Les mains se positionnent de façon à ce que la main droite du cavalier soit sur le dos, et la main gauche, à hauteur des yeux de sa cavalière. Les regards sont confondus, mais doivent évolués selon les sentiments qu'ils interprètent. Les jambes des danseurs doivent être légèrement fléchies, et une vrille du buste vers la droite doit se faire un tantinet. Durant la progression, les danseurs peuvent entreprendre des figures stationnaires pour marquer un changement de sentiment, ou insister sur un sentiment qu'ils essaient de défendre à tout prix.



Histoire du tango

Le Tango a vu le jour à la fin du dix-neuvième siècle, avec le débarquement en Argentine d'immigrants Espagnoles et Italiens, s'étant mélangés à la population Argentine. De par ce fait, leurs divers genres de musiques et de danses se sont mélangés, et ont résultés le Tango Argentin. La majorité des immigrants Espagnoles et Italiens étaient des jeunes hommes, comme la majorité des habitants d'Argentine. Se disant qu'il fallait être bon danseur pour attirer la gente féminine, ils louaient la companie des serveuses dans certains établissement pour apprendre et inventer de nouvelle techniques de danse. C'est ainsi que le Tango naquit et évolua grâce à ses jeunes personnes désireuses de devenir de bons danseurs. Ils s'échangèrent techniques et figures dans ces établissements, du fait de l'abscence d'école de danse.


Remerciement aux pères fondateurs du tango

Nous, les danseurs de Tango, remercions les Pères Fondateurs de cette danse, sans laquelle nous ne serions pas ce que nous sommes à présent. Merci.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Le Tango : un art de vivre
Posté par myrabelle le 06/12/2006 17:14:55
Voilà comment je vois le tango version poésie :

Tango passion,
Enroulement puis déroulement des corps
Jusqu’au frisson,
Qui parcourt l’échine de ceux qui le pratiquent et le vivent intensément.
C’est le langage de l’amour et de la mort
A son point le plus fort.
Danseurs, hommes et femmes de chair et de sang
Tournoyez, tournoyez encore,
Vous qui véhiculez des gestes, des sentiments,
Qui restent au plus profond de mon être,
Et me donnez envie de danser, d’être...
Et de séduire toute la planète !


Amitiés à tous
Myrabelle (http://myrabelle.chez-alice.fr)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Luciano di Vilardino
29 ans, Corleone (Italie).
Publié le 06 décembre 2006
Modifié le 05 novembre 2006
Lu 1 217 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲