Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le Tombeau des Hommes

Nous y sommes. En fait nous y sommes depuis toujours... Ce qui se corse avec nos capacités actuelles c'est que les risques ont été multipliés. Le monde se meurt, à part pour les ignorants, je ne vous apprend rien n'est ce pas ?


La guerre en Irak et une partie de ses conséquences

Les pertes humaines du côté civil Irakien
Il n'existe pas de décompte précis des morts civiles et seules des estimations sont disponibles, basées selon différentes méthodes. En octobre 2006, la revue médicale The Lancet estime le nombre de décès irakiens imputables à la guerre à 655 000.
Comparant les taux de mortalité dans les foyers de 1982 individus en 2006 (certificats de décès à l'appui) à des chiffres officiels de 2003, l'étude montre que la mortalité aurait doublé pendant la guerre, passant de 5,5 à 13,3 pour mille. Cette étude est néanmoins fortement critiquée par de nombreuses associations et organisations internationales, y compris par l'Iraq Body Count. L'une des critiques porte sur la sur-représentation des grands axes de circulation dans leur échantillonage.
L'Iraq Body Count Project ne compte que les morts civils répertoriés officiellement et dénombre entre 80 000 et 90 000 décès début 2008. Une autre estimation basée sur un échantillonnage plus important montre que le chiffre avoisinerait les 150 000 décès entre Mars 2003 et Juin 2006.
L'institut de sondage britannique opinion research business a estimé à plus de 1 000 000 le nombre de victimes irakiennes entre mars 2003 et Août 2007.

Voici maintenant les pertes humaines du côté de la Coalition
Le bilan annuel se décompose ainsi :
- En 2003 : 486 morts et 2416 blessés
- En 2004 : 849 morts et 8002 blessés
- En 2005 : 846 morts et 5947 blessés
- En 2006 : 822 morts et 6400 blessés
- En 2007 : 902 morts et 6084 blessés (une étude a démontré que 2007 fut l'année la plus meurtrière pour les forces américaines mais que les derniers mois de l'année montrent une très nette baisse des pertes)
Aux États-Unis, 25% des sans abris sont d'anciens militaires.

Extrait de l'encyclopédie Wikipédia "Guerre en Irak"


Tous ces morts pour quelle réelle raison plausible ET HUMAINE ?

Que vallait la vie de cet enfant ?







Les OGM (Organismes génétiquement modifiés)

En Italie et en Grande Bretagne des tests ont démontré que les souris utilisées pour le test des OGM avaient subi des modifications de leurs organes. Le chercheur Britannique Arpad Puszlai aurait aussi découvert un autre problème : Leur défense immunitaires sont affaiblies.
Comment peut-on de nos jours accepter ce genre de résultat en criant haut et fort que les OGM ne sont pas dangereux ? Le monde serais-t-il devenu assez abrutis pour nier des tests scientifiques au profit d'autres peut-être moins scrupuleux ?
Ce scientifique a ensuite été licencié quelque mois après sa découverte.
Des moutons et des chèvres sont mort après avoir goutté à leur pâture où était cultivé du coton génétiquement modifié.

Voici un lien menant sur un site vous exposant les risques de Pollution OGM dans le pays Français :
Risques OGM

Voici un lien menant à un site ou sont traduit des articles du Dr. Mae-Wan Ho (docteur mondialement reconnu) : OGM


Sont ils tous des menteurs ? Pour quelles raisons mentiraient-ils ?

Pour quelles raisons parlent-t-on de la faim dans le monde à cause d'un soi disant manque de production alors que nous avons réellement de quoi nourrir actuellement toute la population mondiale ? (voir extrait suivant)


Pendant que vous lisez, les OGM continuent, eux, de se disperser dans votre nourriture...








La faim dans le monde

D'après la FAO (Food and Agriculture Organization), 16500 enfants meurent de faim chaque jours dans le Monde (sur environ 26000 personnes tout age confondu et sans compter ceux qui continuent de souffrir) soit 9 490 000 personnes par an.
Cella pourrais être évité en arrêtant le gaspillage de la nourriture et cella n'est pas utopique !
A titre d'exemple, aux Etats-Unis, d'après la FAO pas moins de 30% de la nourriture du pays finit dans les ordures !
Leur population était en 2007 d'environ 300 000 000 d'habitants ce qui veut dire que ce qu'ils jettent à la poubelle chaque année correspond à environ l'équivalent d'une population de 90 000 000 d'habitants (soit 10 fois plus que le nombre de personnes qui meurent de faim chaque année) !
Cet exemple concerne les Etats-Unis mais le gaspillage existe aussi partout dans le monde.

Si la faim dans le monde existe, c'est uniquement parce que nous ne nous préoccupons pas réellement de ces 16 500 enfants qui meurent chaque jour, OUI SEIZE MILLE CIND CENT ENFANTS QUI MEURENT CHAQUE JOURS DE LA FAIM...


Cella n'est qu'un début...

Ne pensez vous pas que si le monde était fait de gens bien nous n'en serions pas là ?

Ne pensez vous pas que les sois disant "gentils" qui s'occupent soit disant de nous à travers le monde pourraient faire mieux s'ils le voulaient réellement ?

Ne pensez vous pas que si, nous tous, serions moins égoïstes et un peu plus courageux d'affronter chaque jours les réalités du monde au lieu de jouer les juges sur des opinions que nous sommes parfois incapable de sérieusement défendre en raison de notre refus de nous renseigner sur ce qu'il se passe réellement, nous n'en serions pas là ?

L'humanité doit-elle se rabaisser à des commentaires du genre "on ne peux pas tout changer" "ce n'est pas aussi facile" "chacun ses problèmes" "les scientifiques racontent n'importe quoi et nous inquiètent pour rien" ? Dois-t-elle s'incliner devant les mêmes horreurs où parfois, dans notre histoire, une poignée de nos ancêtres se sont battus contre elles pour un monde meilleur ?

Moi pas...

Mais seul on ne fait pas grand-chose et si tout le monde attend que les héros du passé refassent surface, nous allons tous y passer...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Re: Le Tombeau des Hommes
Posté par cdizen le 03/07/2008 15:58:10
Commençons, comme la plupart, par nous réjouir de la libération d’Ingrid Bétancourt (une sorte d’héroïne du 21ième siècle, à l’inverse de Bécassine Ségolène !)
(D’autres, par un système de défense psychologique indispensable pour eux ou elles, sont demeuré(e)s indifférent(e)s, froid(e)s …Le masculin neutre, dorénavant, sera employé)

Si j’étais le créateur du Jeu, je soulignerais que, quelle que soit l’opinion d’une personne, il n’y a pas beaucoup de problèmes : il suffit pour que le jeu fonctionne bien que :
-les joueurs aient envie de jouer, s’activent, réagissent (et non pas le contraire) ;
-un désir de compétitivité, voire une certaine animosité, mène la danse.

Impossible de s’écarter de ce schéma ! Chaque chose en son temps !

En fonction du vécu, des expériences, de leurs interprétations, du tempérament, etc., on a envie de t. p. jouer ou encore jouer ou crois avoir fait le tour de la question !

Quant à l’expression : « Avoir peur ou ne pas avoir peur de mourir », ne serait-elle pas plus claire si elle commençait par « Croire que …… » ? !

Les h. s. ne font-ils pas que croire que … en toute inconscience ? !
Comme ils ne se connaissent pas mais croient se connaître (v. les trois parties du cerveau …), les pataquès ne se succèdent-ils et s’empilent-ils sans fin ? !
Sauf que les anciennes lois, principes moraux, qui s’imprégnaient automatiquement via une éducation très catégorique, sont en train de perdre leurs auras, leurs valeurs ; de montrer leurs soubassements iniques, stupides, basés sur des sortes de racisme (élus de Dieu rassemblés dans la Noblesse, ecclésiastiques de pères en fils) et sexisme, etc. !

(Je viens de survoler tout ce que j’ai déjà noté et qui répond aux remarques mais …)

La vie d’Ingrid Bétancourt était
« passionnante ».
-Le destin ou le Jeu lui a attribué 6 ans de prise de recul.
-La fin de cette expérience aurait pu être autre.
-La suite de son séjour terrestre sera encore plus riche.
-Et comme elle croit en Dieu, elle savait qu’elle n’avait rien à perdre (dans tous les cas).

D’autres, sûrs d’eux, tels les papes, les rationalistes, pour des motifs leur semblant fondamentaux, ont déclenché
-les croisades,
-l’Inquisition,
-l’utilisation des découvertes scientifiques en négligeant le principe de précaution, la déforestation à grande échelle dans le mépris de la biodiversité, etc..
-D’autres fanatiques ont même réussi à installer le nazisme ! (Adolphe devait croire !)

La personne qui ne veut pas mourir est en fait attachée à un contexte qu’elle connaît. En tant que conservatrice, il lui est impossible de se « détacher » (V le Bouddhisme plaçant en exergue le détachement, la souffrance de l’attachement, …). En bref, c’est une droguée (de la vie) ! (Ou une dépendante de l’instinct de survie …)
Cela n’évoque-t-il pas aussi l’ « enfer du jeu » (notamment celui de la vie !) ? !

*Les h. s. qui ont voyagé dans les pays pauvres ont été surpris par l’accueil hospitalier des habitants n’ayant presque rien et prêts à tout offrir (nourriture et case)
Comme ils sont habitués à vivre au jour le jour, obligés de se contenter de profiter de l’instant, ils offrent volontiers pour communier, honorer le présent.
Les Occidentaux, qui ont pu échafauder des tactiques ou stratégies pour « gagner » de la sécurité, ont amassé des provisions ou de l’équivalent en argent avant de devenir parfois des drogués, c. à d. des capitalistes !

**Beaucoup déclarent « Si tout le monde était solidaire » ou « Si chacun faisait un effort », comme l’enfant peut imaginer qu’en rassemblant beaucoup d’échelles on peut monter sur la Lune
QU’EST QUE LE SENS DU MOT
« SOLIDAIRE » ?
-N’exige-t-il pas une capacité d’abstraction dépassant le seuil habituel, donc « anormale » ? !
-N’est-il pas irréfutable que l’h. s. n’a pas compris le sens de la vie, notamment sa caractéristique « cyclique » ? !
-N’est-il pas incontestable qu’il ne connaît pas le mode de fonctionnement du cerveau ? ! (V. les textes précédents)

-* * * Au nom de quelle « cohérence » (puisque les h. s. tournent comme les bambins dans une sorte de grand parc avec barreaux les empêchant de s’échapper de l’enfer du jeu de la vie, en s’agitant, se battant, etc., comme tous les gosses …), pourraient-ils devenir soudainement « responsables » ? !
Des « hommes » ? !

Pas besoin d’être le héros de la saga chrétienne pour conclure « Pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font » !

Une autre preuve inutile : Si Freud a très bien explicité le rôle primordial de l’Inconscient dès le début du 20ième siècle, notre irresponsabilité latente, quels sont les h. s. qui ont pris conscience de cet état et ne l’ont pas refoulé ? ! Qui ont cherché à analyser (personnellement) leurs comportements, leurs tendances ? !

Un supplément amusant !
Que penseraient les gens de la politique d’un fabricant d’automobiles axée sur la conservation d’un modèle initial donné (de manière à économiser des frais de recherche …) et son amélioration perpétuelle par la substitution épisodique de quelques pièces ? !
Ne l’opposeraient-elle pas aux observations de Darwin sur l’évolution de l’Univers ? !
Re: Le Tombeau des Hommes
Posté par diurnambule le 03/07/2008 09:39:40
Je doit être un extra terrestre alors...
Avant je n'avais pas peur de mourrir. Maintenant je n'ai pas envi de mourrir car c'est bête, il n'y à rien à faire aprés. De plus, ma vie est tellement passionnante que ça m'énerve de me dire qu'aprés je ne ferais plus rien. Comment améliorer le monde une fois qu'on est mort?
L'on à beau tenter d'expliquer en détail la psychologie mondiale, au fond, nous sommes tous pareil sur certains points mais en même temps tellement différents...
Quant au fait d'aider les autres, ce sont ceux qui en n'ont plus qui doivent aider ceux qui en n'ont moins.
Concernant cette loi implicite qui nous gouvernerais, ou est tu allé chercher ça? :-D Si tout le monde était si solidaire, il n'y aurais pas tant de mort chaque jours, c'est un fait.
Re: Le Tombeau des Hommes
Posté par cdizen le 02/07/2008 19:47:52
J’ai décomposé ton texte en questions …

-1 Au nom de quoi un être vivant devrait faire des efforts ?
-2 Tout le monde peut-il changer ?
-3 Pourquoi aurait-il un idéal ?

Biologiquement, la motivation n’est-elle pas le carburant de la vie ?
Cette énergie n’est-elle pas composée de manques et de déséquilibres ?
Chez la cellule, le « principe d’homéostasie » assure sa survie, C’est l’esquisse de l’instinct de survie. (Des renseignements intéressants se trouvent dans des bouquins de Henri Laborit, biologiste philosophe à ses heures, connu en particulier via le film « Mon oncle d’Amérique » où sa théorie était illustrée, « Eloge de la fuite » et « Biologie et structure »)

Chez les animaux non dotés de néocortex, ni de cerveau des émotions ou limbique ou mammalien, non capables d’abstraire beaucoup, l’orientation des efforts est basique et géré par le « cerveau dit reptilien ou primitif »

Chez les mammifères, l’apport du cerveau des émotions est celui que tout le monde a pu observer …
L’abstraction est-elle remarquable ? ! Non puisque le cerveau des émotions est analogique et non pas analytique. Il gère la recherche des divers plaisirs ou moments de bien-être.

Si le néocortex est le privilège des homo sapiens (h. s.), il n’en reste pas moins que la différence entre son génome et celui du chimpanzé est inférieure à 2 %.

Il me semble que l’h. s. n’ait toujours pas réussi ni été encouragé à utiliser au mieux et à entraîner ce « plus ».

Symétriquement, plus l’on recule dans le temps, plus les structures hiérarchiques n’évoquent-elles pas l’organisation du monde animal ?
Les religions ne sont pas apparues soudainement mais ne sont que le prolongement de coutumes plus vieilles …

4 Si cet idéal existait, pourrait-il être commun ?

Cette hypothèse ne suppose-t-elle pas l’existence de règles générales ?

Dans le « jeu d’échecs », par ex., tout est clair et le gagnant (Le masculin neutre est employé !) est le plus méritant ou plutôt doué.

La vie sous cette perspective serait-elle « mieux » ou plutôt un enfer apparemment monstrueux (pour nos petits cerveaux) ?

De plus, ce scénario n’est pas une fiction puisqu’il se retrouve précisément dans le règne animal où la régulation est assurée par la « loi de la jungle » ou du plus fort.

Excepté que la lecture de ce synopsis n’est pas remise en question par les acteurs !

Au contraire, ce principe de rapport de force se rapproche de celui du monde matériel et donc est « naturel »

Les « humanistes », les rationalistes », les « progressistes », en toute inconscience parce que totalement imprégnés par la culture de la civilisation judéo-chrétienne, notamment par la parabole « L’Homme a été créé à l’image de Dieu » (avec un D), puis par l’image symétrique « L’Homme est un dieu en devenir » (avec un d !), ne restent pas moins persuadés que l’Homme est le chef-d’œuvre de l’Univers alors qu’ils prouvent à tout instant, et maintenant de manière « toujours plus » (t. p.) délétère qu’ils ne sont assurément pas ce qu’ils croient être mais seulement des h. s. !

Ce passage qui a dû être noté dans les mails précédents, ne fait que souligner une évidence : le monde de fonctionnement de l’Univers est quasiment cyclique, épisodiquement interrompu par des moments de rupture, de complexification suite à des mutations.
La vie ne peut être que cyclique, donc avec un début et une fin.

* * * Tout être muni d’un néocortex actif ne peut que constater ce fait et donc réagir en conséquence :
-considérer et aménager le plus intelligemment possible chaque séquence du cycle !
–Surtout, ne pas privilégier la naissance et rejeter (ou avoir peur de) la vieillesse et la mort ! ! !

5 Tout est dit !

Plus schématiquement :
-le cerveau reptilien de h. s. est toujours prédominant.
-L’h. s. ne deviendra « homme vrai » que le jour où le néocortex prendra l’ascendant et aménagera sa vie de manière « humaine » et non plus sur le système d’exploitation des
h. s. par les h. s.
-Comment se produira ce processus de complexification ?

6 Mon hypothèse.

-L’h. s. n’a pas su déchiffrer le spectacle quotidien de la Terre, perturbé par la peur, le refoulement de la mort (V. Freud).
Il n’a donc pas analysé –à froid- sa situation.

-Il devrait arriver à dépasser ce blocage vital avant qu’il ne soit trop tard, c. à d. que sa politique ou fuite en avant « T. P. » (vite vers le paradis terrestre de par la grâce des progrès scientifiques t. p. puissants !) rende inhabitable la planète.

-Comment ? Le plus simplement possible, comme pour des gosses (ou des adulescents), par « la preuve par neuf » !

Quand le climat, l’environnement, le tissu social mondial, seront suffisamment dégradés, les h. s. se retrouveront absolument démunis, presque nus, sans futur, en voulant « à mort !» aux décideurs, aux nantis, aux riches, prêts à tout pour survivre ou au contraire ayant envie de jouer les kamikazes. Et il adviendra pour une majorité que survivre dans de telles conditions, au risque de mourir dans la barbarie, la torture de « sauvages », apparaîtra plus horrible que mourir en se suicidant dans le calme.

Les quelques survivants (pour une raison ou une autre), au milieu des ruines, auront alors toutes les possibilités de concevoir la future vie « humaine » !

7 IL Y A JEU ET JEU !

Dans tous les cas, le créateur du jeu n’est pas nécessairement de la même dimension néocorticale ou intellectuelle que les joueurs. V. les espaces vectoriels où on démontre que le sens et la solution d’un problème dépend parfois des dimensions des espaces retenus.

L’h. s. crée des jeux pour les chiens, singes, etc., sans que ceux-ci soient conscients de leurs structures …

Il est clair que si le Jeu de la vie était compréhensible et basé sur l’intellect, il y aurait discrimination totalement illogique !

A noter que les paysans bergers ayant constitué le recueil de conte et légendes ne se sont pas laissés piégés : Voir le « Sermon de la montagne » : Ev. s. st.-Matt. Ch. 5-3 : « Bienheureux les pauvres d’esprit, parce que le royaume des cieux est à eux » et autres « Bienheureux … »

D’un autre côté le « principe de Pareto » appliqué aux jeux (v. les mails précédents et Internet) montre qu’il faut environ 20 % de gagnants et 80 % de perdants, quels que soient leurs talents ! V. sur Internet « Les mathématiques de la fortune. Mettez 500 singes dans une salle des marchés » ! ! !
Et lorsque le déséquilibre s’accentue trop, tout explose !

8 « Pourquoi serait-ce un jeu de compétition ? »

La réponse n’est-elle pas évidente ? ! La peur de la mort n’incite-t-elle pas à être dominant ? ! Chez les animaux, ne se combat-on pas pour devenir chef ? ! Et chez les plus évolués, cette supériorité n’est-elle pas remise en cause à chaque occasion favorable ? !

9 Le mot « héros » a été utilisé puisqu’il fait partie du vocabulaire des romans ou sagas.

10 Si on pose comme définition de l’homme :
« L’être qui fait des choses au-delà de ses pulsions animales, qui met de l’honneur dans ce qu’il fait, qui est capable de s’améliorer … par raisonnement …pour le monde qui l’entoure », peut-on ne pas répondre que cet « homme » n’existe pas encore ? !

-N’est-il pas agi, la plupart du temps, dans les cas de danger, par son cerveau reptilien sous la pression de la peur de la mort ? !

-Qu’est-ce que l’honneur ? Sinon sous-entendre l’existence du libre-arbitre ou liberté (qui n’est qu’un leurre parmi d’autres) (Et si elle existait, Sartre racontait « Jamais nous n'avons été plus libres que sous l'occupation allemande. » Mais il est resté vivant !)

-Ne passons-nous pas, tous, notre existence à aider les autres, et encore plus les 4 milliards de démunis sur 6 ? !

-Les colonnes d’attente dans toutes les villes de gens venant verser de l’argent pour les plus défavorisés, les refus d’acheter des articles luxueux ou non indispensables de manière à augmenter les dons ne sont-ils pas la loi implicite qui nous gouverne ? !
C. Q. F. D. !
Re: le tombeau des hommes
Posté par diurnambule le 02/07/2008 09:25:43
cdizen

Concernant le fait qu'un homme "est ce qu'il est", sachant ce que je suis (en mal) et ce que je m'éforce d'être (en bien), je pense que beaucoup de monde pourrais faire des efforts... Tout le monde peut changer, même avec les pires pulsions, s'il possède un idéal. Reste à savoir si cet idéal est positif pour moi, pour toi, pour les autres...
La vie est un jeu? C'est bien un mot humain "jeu", si on peut considérer que vivre et souffrir en est un. Mais cella est d'un point de vue externe. Si l'on considère la vie comme un jeu, c'est comme dire d'une pierre qu'elle joue à "1 2 3 soleil".
La vie peut etre certe considérée comme un jeu, mais le côté "jeu de compétition" n'est pas inévitable pour la vie. C'est, a mon avis, ce qui pose problème aujourd'hui. Une partie des hommes est incapable (ou s'en fou éperdument) d'avoir un idéal de société égalitaire ou la conccurence ne se fait que par honneur et mérite. L'homme veux manger l'homme, s'élever au dessus de lui même, sans pour autant le mériter. Celui qui possède des richesses aura beau avoir du mérite pour y être arrivé, il n'en aura jamais plus que lorsqu'il aidera celui qui vaux autant que lui (en tant qu'être vivant). Mais ce mérite, de nos jours, tout le monde s'en fou un peu... Et une des raisons vient du fait que le point de vue est le mien, mais chacun peut décider de ce qu'est pour lui le mérite.
N'est ce pas grave de nos jours de douter qu'une autre personne puisse considérer que le mérite vient d'abord de l'aide et du respect que nous avons envers les autres?
La vie peut être un jeu, mais un jeu de société ou tout le monde à ce qu'il mérite ne vaudrais-t-il pas mieux que celui de la compétitivité sans raison ni honneur que nous avons aujourd'hui?
Laissez les gens mourrir de faim, enrichissez vous seul, faite de l'argent avec de l'argent sur le dos de ceux qui travaillent et j'estimmerais être à ce moment là le dernier des "humains" (enfin...).

psylock

Qui est un héros? Il n'y à de héros que lorsque le monde tombe. De nos jour il est trés facile d'être un héros (si on peu appeller ça être un héros...). Il suffit pour cella d'être "humain". Je précise que j'utilise le mot "humain" pour définir un être "supérieur" (je ne sait pas comment le dire autrement) à l'homme, qui fait des choses au delà de ses pulsions animales, qui met de l'honneur dans ce qu'il fait, qui est capable de s'améliorer non pas par nature, mais par raisonnement pour ce qui est bien pour lui et la société, le monde qui l'entoure.

Modifié le 02/07/2008 10:08:57
Re: Le Tombeau des Hommes
Posté par psylock le 01/07/2008 18:39:38
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Tu es un héros !!!
Merci, merci, merci, merci!!
Bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo, bravo!!!!!!!!!!!!
Et ausi bravo!!
Et puis enfin aussi !!!!!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
L'auteur : Zhu li an ^^
31 ans, France.
Publié le 26 juin 2008
Modifié le 16 juin 2008
Lu 568 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲