Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le Tueur : La suite dans les idées

Le Tueur est de retour mais peut-être à tort...


"Petroleo Futuro Internacional, la grande compagnie pétrolière dans laquelle le Tueur a accepté de s'engager publiquement, tourne à plein régime depuis quatre ans et ses résultats dépassent toutes les espérances. Devenu un homme riche, le Tueur pourrait enfin raccrocher pour ne plus se consacrer qu'à sa famille. Mais on ne se débarrasse pas si aisément d'un pedigrée aussi chèrement acquis. Mariano, l'ami colombien du Tueur, est devenu ministre dans son pays et n'aspire qu'à s'élever dans la hiérarchie, quitte à voir disparaître certains concurrents gênants. L'ex-truand décide donc de faire appel aux talents du Tueur. Lequel, à la fois par amitié et par désoeuvrement, accepte de "rendre service" à Mariano... " (Présentation Casterman)


En ce début d'année, un des personnages les plus charismatiques de cette décennie dans le monde de la bande dessinée refait surface : Le Tueur. Celui-ci ne porte pas d'autre nom que ce qualificatif tranchant décrivant son caractère froid et implacable. Les auteurs, Matz et Jacamon ont, en effet, créé une vraie personnalité complexe, que le lecteur découvre au fil des albums. Son long monologue dévoile au lecteur ses pensées et ses réflexions absolument non orthodoxes sur la vie, l'hypocrisie de la société... Son raisonnement implacable bouscule sans ménagement la bonne conscience du lecteur.


Décidemment depuis qu'il est sorti de sa retraite (que l'on pensait à tort définitive), le Tueur enchaîne les plans foireux. Tuer est son métier, qu'il exécute sans état d'âme... Mais peut-être accepte-il le contrat de trop. Par amitié, il accepte de liquider trois contrat pour le compte de son "ami" Mariano. Il s'avère que le Tueur a peut-être trop baissé sa garde vis-à-vis de cet ami, qui lui cache bien des choses. Une faille dans le mode de fonctionnement du Tueur qui le rend encore plus attachant auprès du lecteur. Ce dernier ne peut s'empêcher d'apprécier ce personnage, pourtant meurtrier et cynique.


Du point de vue narratif, Matz construit un scénario captivant. On se plonge dans ce polar aux dimensions politiques avec un plaisir indéniable, qui ne dément pas la qualité des cycles précédents. Ce onzième album relance une nouvelle fois les aventures du Tueur. Jacamon, aussi, retrouve toute sa maîtrise dans ce onzième tome pour nous livrer des planches magnifiques. Chaque case constitue à elle seule un plan cinématographique. Jacamon sait alterner intelligemment les effets pour éviter toute lassitude du lecteur. Dans certaines planches, il éclate complètement la mise en page classique pour donner l'impression de chaos causé par la fusillade en cours. Ce nouveau cycle du Tueur semble prendre le chemin du succès tracés par les précédents salués par un véritable plébiscite des lecteurs...


Série : Le Tueur
Titre : La suite dans les idées
Auteurs : Jacamon – Matz
Editeur : Casterman
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 03 février 2013
Modifié le 25 février 2013
Lu 2 833 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲