FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le virus du net

Cette histoire raconte comment une vie peut être brisée à cause d'une simple rencontre.


J'ai rencontrer une fille sur Internet et je ressens quelque chose pour elle, ne croyez pas que c'est de l'amour car j'aime les hommes et je n'ai d'ailleurs plus de mec depuis que je connais cette fille, ce que je ressens pour cette fille c'est de la haine, une haine tellement profonde que j'ai du mal à vous la décrire, elle a gâcher ma vie, un peu comme un virus qui agirait sur un ordinateur.
Le virus sur l'ordinateur (enfin tout dépend duquel, il y en a qui ne sont pas dangereux, qui ne font rien à part troubler l'affichage de votre écran pendant quelques bonnes 5 minutes, ce qui est stressant mais pas mortel), je veux dire le plus dangereux des virus, comme I Love You par exemple, il détruit tout ce qu'il trouve sur son chemin, les fichiers textes, les fichiers sons, les fichiers images, les logiciels à tel point que vous êtes obliger de tout reformater, ce qui ne vous laisse pas grand chose sur votre ordinateur, et bien cette fille c'est la même chose, elle est arrivée dans ma vie comme une tornade dans un pays, aller j'arrête de faire des mystères et je raconte.
C'était par une journée d'été, aux environs de 3h00 de l'après-midi, il faisait beau, il y avait de jolies musiques qui passaient à la radio, je me sentais bien, j'étais très amoureuse de mon mec, et il était très amoureux de moi, je discutais sur les dialogues en direct, avec des amis à moi et de nouvelles connaissances, quand un dialogue privé s'ouvrit, et je vis le mot "Bonjour, tu vas bien ?", J'étais très heureuse alors je répondis que j'allais super bien et posais la question à la personne, elle me dit qu'elle allait bien avec un smiley derrière le mot.
Je discutais alors pendant une bonne heure avec elle, elle puisque c'était une fille, elle me dit qu'elle s'appelait Julie, qu'elle habitait non loin de chez moi, tout au plus un kilomètre, elle me plaisait, enfin je veux dire, qu'elle avait l'air sympa, que ça pourrait être une bonne copine. Le lendemain, nous décidâmes de nous rencontrer, ce que nous fîmes, nous nous sommes donc vues, nous avons discuter longtemps et quand vint le temps de nous séparer nous étions devenues les meilleures amies du monde, ce qui par la suite devait se révéler complètement faux puisqu'elle me trahit quelques jours plus tard.
Pour commencer, elle alla parler à tout mes amis du net (enfin ceux de qui elle avait les pseudonymes) et leur dit que je les avais traiter de tout les noms, que je ne discutais avec eux que par simple intérêt, que j'attendais quelque chose d'eux et que quand j'allais l'avoir obtenue, je les balancerais comme de vieilles chaussettes, en un jour, je n'avais plus aucun amis, plus aucunes personnes en qui avoir confiance, plus personne sur le net ne me parlait, et comme en dehors je n'avais aucun amis, je me retrouvais donc seule, avec pour seule pensée, le regret d'avoir fais confiance à cette fille.
Il n'y avait qu'avec mon mec que je me sentais bien, mais cela ne dura pas, elle apprit qui était mon mec, alla le voir, et lui dit que je jouais un double jeu avec lui, que je ne l'aimais pas et qu'en réalité je sortais avec lui en même temps qu'un autre.
Le lendemain, mon mec cassa, dès lors, je passais mon temps à être triste et à pleurer sur mon sort.
Mes parents ne pouvaient pas me consoler, ils étaient morts quelques années auparavant, je me retrouvais donc vraiment très seule.
Elle m'évinça complètement de la vie, que je menais avant, quand je disais mon nom à quelqu'un, personne ne me croyait car elle avait prit mon identité, pourtant les gens qui avant me connaissaient auraient du s'apercevoir qu'elle n'était pas moi, elle ne me ressemblait absolument pas. Elle était aussi blonde que moi j'étais brune, avait les yeux aussi bleus que moi je les avais marrons, elle était aussi petite que moi j'étais grande, et elle avait les cheveux aussi courts que je les avais longs.
A l'instant ou je vous raconte tout cela, je n'ai plus de vie, elle a prit ma place, je n'ai plus de corps, elle l'a prise aussi, je n'ai plus rien, il n'y a que ma pensée qui est encore intacte pour vous raconter cela.
Elle a fait de ma vie un cauchemar duquel je ne me suis jamais réveillée.


Je tiens à dire que cette histoire sort tout droit de mon imagination, rien de tout cela n'est arriver.


Voilà maintenant à vous de juger.
J'accepte toute critique du moment qu'elles soient fondées c'est à dire pas pour dire des choses du genre "c'est un vrai ramassis de conneries" ou autres répliques dans le genre, ou encore moins polies.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Re: Le virus du net
Posté par alpha le 30/12/2005 16:02:12
moi j'ai bien aimé
Re: Le virus du net
Posté par didiep79 le 17/08/2005 18:56:59
contrairement a d'aitre j'ai bien aimé to histoire bravo
Re: Le virus du net
Posté par david le 17/08/2005 17:36:41
Je trouve que l'histoire n'est pas très bien écrite. La comparaison au début avec le virus est un peu lourde avec des termes un peu "techniques" qui n'ont, je pense, pas trop d'importance dans la trame de l'histoire et la trahison de cette amie est décrite trop rapidement et un peu tirée par les cheveux comme dit april_2034. L'histoire devient même surréaliste lorsque cette amie se fait passer pour la narratrice; si celle-ci était aussi différente de l'autre qu'elle le dit, il me paraît invraisemblable qu'elle puisse se faire passer pour la narratrice devant des personnes qui la connaissaient déjà.

De plus, les différences sont simplement des "contraires" (du moins dans l'image que l'on se fait aujourd'hui) alignés les uns à la suite des autres :
_ blonde/brune,
_ bleus/marrons (blonde aux yeux bleus / brunes aux yeux marrons : deux images contraires données par la sociéte d'aujourd'hui),
_ petite/grande,
_ cheveux courts/longs,
peu convaincants de la véracité de l'histoire (Je ne dis pas que cette histoire est vraie puisqu'il s'agit d'une fiction, mais je veux dire que le lecteur ne parvient pas assez à se "mettre dans l'histoire" pour la trouver réaliste.

Par ailleurs, je pense que tu aurais peut-être dû insister plus sur les sentiments du personnage.
"Mes parents ne pouvaient pas me consoler, ils étaient morts quelques années auparavant, je me retrouvais donc vraiment très seule. "
Peut-être aurait-tu pu appronfondir cette citation, par exemple en mettant plus en avant la solitude et le sentiment de détresse dans lequel la narratrice se trouve.

Cependant, je trouve l'idée originale et intéressante.
Bonne continuation !!
Re: Le virus du net
Posté par azalia95 le 17/08/2005 00:32:05
fo-ke-je-bouge : si tu avais vécu une histoire pareille, tu l'aurais peut-être mise sur ton blog, sauf que c'est une histoire non vécue, purement fictive.

Cette histoire vous avez raison je l'ai écris d'un bloc, je l'ai jamais retravaillée, et j'y tiens pas.

C'était seulement une impro que j'ai écris un jour ou je faisais tourner mon antivirus sur l'ordi.
Re: Le virus du net
Posté par la-luna le 14/08/2005 22:54:53
il y a un bon sujet j'aime bcp le raprochement à un virus internet, mais c'est un peu court et la fin manque de réalité mais il y a de bonnes choses, rien n'est parfait de toute façon ;)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Publié le 14 août 2005
Modifié le 30 juillet 2005
Lu 1 034 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143