Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le XV de France en demi

Après deux défaites en phase de poule contre le Nouvelle-Zélande, puis contre la modeste équipe du Tonga, les bleus n'étaient pas favoris contre le XV de la Rose. Mais, impossible n'est pas Français.


Les France-Angleterre sont toujours des rendez-vous particuliers, quelque soit le sport. Au rugby, ce genre d'affiche promet toujours un combat ardu et du grand spectacle. Mais entre une équipe de France plus que fébrile, et une d'Angleterre pas aussi conquérante qu'on l'imaginait (Victoires justes contre l'Écosse et l'Argentine, faiblesse de Johnny Wilkinson depuis le début de la compétition), ce nouveau "Crunch" semblait plus ouvert que jamais.


Un début de match tonitruant

Après quatre minutes ou le danger est énorme sur le camp français, le ballon est bleu et les Anglais se mettent rapidement à la faute. Alors que les deux équipes se craignent énormément, les tricolores semblent être les moins tendus. Cela leur permet très vite de mener 3, puis 6-0 grâce au coup de pied de Yachvili.
Ces points échappés mettent encore plus la pression sur un bloc adverse, accentué par une envie énorme française qui déferle sur le camp adverse. En dix minutes, Clerc et Médard trouvent la faille pour inscrire un essai.
Malgré une fin de première période plutôt Anglaise, et quelques ratés de la part de Yachvili qui laisse échapper 7 précieux points, les bleus rentrent aux vestiaires sur le score confortable de 16-0.


Une seconde période haletante

Dès le début de la deuxième mi-temps, on sent des ambitions retrouvées dans le camp anglais, passé complètement à coté de la première moitié du match. Les bleus sont bousculés, mis sous pression, et tiennent bon jusqu'à la 57ème minute, et l'essai de Ben Foden. Wilkinson se charge de la transformation et réduit l'écart à 16-7.
Dès lors, on sent les tricolores de plus en plus mis à mal par les assauts des lignes anglaises. Les français se mettent à la faute trop souvent, mais heureusement le Quinze de la Rose n'en profite pas. Néanmoins, les bleus sont défensivement héroïques et laissent peu de place à leurs adversaires, qui ne trouvent pas la solution. On voit pour la première fois depuis le début le début de cette Coupe du Monde, une réelle maitrise du jeu.
On pense que le drop de Trinh-Duc, entré en cours de partie à la place de Yachvili, donne le match au XV de France. Mais les Anglais reviennent à 7 points des français avec le second essai de Foden.
L'Équipe de France est tout de même au dessus, et met les anglais à la faute. La pénalité de Parra ne passe pas mais c'est anecdotique.
La France s'impose avec la manière, 19-7, grâce à une maitrise du jeu pendant les 80 minutes du match, et une envie incroyable de se racheter de leur déconvenue de la semaine passée. Clerc, Rougerie, Médard, et tous les autres membres du groupe France ont répondu fièrement présents, et ont fait rêver tout le pays, fan de Rugby ou pas. C'était la meilleur réponse, celle du terrain, alors merci !


Rendez vous la semaine prochaine. Demi-finale contre le Pays de Galles, vainqueurs de l'Irlande.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Thomas Viguoine
23 ans, Pierrefeu (France).
Publié le 11 octobre 2011
Modifié le 09 octobre 2011
Lu 381 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲