Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Legende personnelle why ?

Légende personnelle ou coïncidence Darwinienne ? Depuis juillet 2008 j'ai poursuivi le soleil du sud de l'Europe : la Sicile, l'Italie, l'Espagne et le Maroc en tant qu'ar[t]venturier. Dans quel but ? Et quelle en est la conclusion ?


Il arrive parfois que la vie des autres, conforme à la société politiquement correcte ne nous convient pas.
Dés lors nous nous forgeons une existence très personnelle selon nos gouts, nos inspirations, nos envies, surtout notre bon plaisir...
Cela semble "very easy" au départ, mais très vite on s'aperçoit que vivre en dehors de la matrice n'est pas chose évidente !

Je vais donc développer un peu le sujet si vous voulez bien !!

Nous pouvons choisir de vivre selon des principes qui ont fait leurs preuves car ils découlent d'une culture judéo-chrétienne bien ancrée dans les mentalités avec des valeurs qui nous ont été inculqué soit par nos parents ou notre scolarité soit les deux.
Dans ce cas il s'agit de suivre, tel un mouton de Panurge, des préceptes de nos anciens selon la culture de notre pays de naissance ou d'adoption.
Bah oui mais lesquels ?
Eh bien il s'avère que si nous voulons vivre dans un réel confort matériel, familial et professionnel aseptisé, il faut sacrifier la plupart de ses rêves pour une vie essentiellement cartésienne.
C'est à dire vivre à des horaires toujours fixes, se déplacer toujours avec les mêmes moyens de locomotion, vers les mêmes destinations, en empruntant toujours les mêmes trajectoires, pour effectuer un travail et des devoirs conjugaux ou familiaux sans grandes surprises, pour se garantir une qualité de vie moyenne en toute pseudo tranquillité.
Réaliser alors presque inconsciemment que le but est d'auto-se rassurer afin que la trajectoire de vie soit la plus stable et plane possible.
La plupart des gens se contentent allégrement de vivre simplement par mimétisme, à l'image sécurisante que nous diffuse à longueur de temps les médias de notre 21 ème siècle pro light & bio faussement préoccupé par l'avenir de notre planète. Si cela fait leur bonheur alors tant mieux, je n'ai pas pour vocation de juger ou critiquer le bonheur des autres.

Cependant nous pouvons choisir de vivre aussi en écoutant notre cœur avec une curiosité intellectuelle très active.
Dans ce cas, il s'agit de manière philosophique ou selon des préceptes apparenté à une religion de suivre notre légende personnelle.
Notre esprit le plus souvent cartésien a peur de l'inconnu, accepte de rêver d'une vie idyllique dictée par notre cœur mais la crainte de l'échec nous empêche de réaliser nos rêves.
Concrètement nous avons peur pour la majorité d'entre nous d'emprunter un chemin de vie qui mènerai finalement à tout sauf au bonheur.
Pourtant si nous écoutons notre cœur, alors soit notre cœur nous explique que tout est déjà écrit et il n'y a plus qu'à lire sereinement les pages de notre existence ou soit notre cœur nous dit que tout est dû au hasard et que notre existence est une série de coïncidences, de faits aléatoires... Ainsi c'est à nous de profiter de cette vie comme elle vient, pour que chaque jour compte.
Rappeler vous les paroles de Jack Dawson (Leonardo Wilhelm DiCaprio) dans le film TITANIC de James Cameron : "j'ai de l'air dans mes poumons, des feuilles blanches pour travailler, j'adore me lever le matin sans savoir ce qu'on va faire et qui on va rencontrer... La vie est un don, on apprend à accepter la vie comme elle vient, pour que chaque jour compte".


Dessines moi un mouton

Pour ma part depuis un événement particulier telle une Expérience de Mort Imminente (E. M. I.) qui a marqué mon existence de manière objective j'ai choisi de vivre à l'écoute de mon cœur.
J'ai donc réalisé beaucoup de choses ainsi qu'une partie de mes rêves en sacrifiant ma vie conformiste sans trop de regrets. Le plus souvent je me laisse vivre au hasard des rencontres et surtout des opportunités ou sinon je lis quelques pages de ma trajectoire dite idéale.
Cela a eu pour conséquence d'être considéré comme un être lunaire à l'image du "petit prince" d'Antoine Marie Jean-Baptiste Roger de Saint-Exupéry surnommé Saint-Ex ou plus récemment comme "Santiago" dans "L'alchimiste" de Paulo Coelho.

Selon ma grand-mère j'ai tout simplement un gout tres prononcé pour le "sirop de la rue", j'aime vivre selon mon humeur, mes envies, sans cesse en activité, au contact de personnes connues ou totalement inconnues, surtout des artistes en général et des jeunes entrepreneurs avec une soif inextinguible d'apprendre les choses de la vie !

Dès lors à force de multiplier différents métiers, jobs, activités, dans les domaines suivants : culturel, informatique, photographique, high-tech, audiovisuel et événementiel... J'ai opté d'explorer la Sicile en juillet 2008, l'Italie en aout, le sud de la France, l'Espagne (sous la neige le 1er décembre à Madrid !), puis le Maroc (Casablanca le 24 décembre 2008 au bord de la plage près de la mosquée Hassan II !).


La suite des aventures de santiago selon l'alchimiste

Le déclic se réalisa, je pris connaissance de "L'ultime secret" selon B. Werber de ma légende personnelle en écoutant en même temps mon cœur et mon esprit. Enfin !! ;)

L'un de mes objectifs de vie étant de parcourir le monde, à partir de ce jour là je pris la décision de me fixer, non pas parce que j'estime avoir atteint cet objectif et avoir tout découvert, mais j'ai réalisé que j'aime avant tout vivre en contact de ceux et celles que j'aime et que j'apprécie, que j'ai envie de me fixer véritablement auprès d'eux et qu'alea "acounamatata" je ressens la zénitude de faire ma place dans une ville et une région française de manière bien précise.

Le 1er janvier 2009, j'ai donc fait la traversée Ceuta-Algeciras, longer la Costa del sol jusqu'à Barcelona, traversé la frontière le 26 janvier, passé par Perpignan, Béziers, Montpelier, Nîmes, Manosque, Valence, Vienne pour arriver à Lyon région Rhône-Alpes, le 09 février 2009 contre le vent, la pluie et la neige !

Conclusion (que vous attendiez avec une certaine frénésie, lol) mon choix étant fait, je m'implante après Nice et Paris au centre de la 3eme plus grande ville de France !

Ce périple aura donc eu comme but de me prouver qu'avec un minimum de volonté, de courage et de persévérance nous pouvons tous avec un peu d'audace atteindre un maximum de réussite et de richesse humaine.
Les rencontres effectués par le plus grand des hasards sont d'une valeur indéfinissable !

La suite de ma destiné vous dira si finalement j'ai eu raison ou tort de vouloir réaliser ma légende perso ;)

@suivre...

"Pocos ven lo que somos, pero todos ven lo que aparentamos" (Nicolas Maquiavelo)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Gilles Jack
45 ans, Bangkok (et France).
Publié le 19 mars 2009
Modifié le 22 février 2009
Lu 984 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲