Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Lens : pas de place aux états d'âme

Lens a de quoi être impressionné pour la première journée de la Ligue des champions de football, mercredi, mais ne peut se permettre d'états d'âme dans un groupe G dont il est de loin l'outsider...


Cent-trente matches, soixante et onze victoires et cinq trophées en C1 côté milanais, contre six rencontres dont deux victoires en une seule participation, en 1998-99, pour les Sang et Or. Les chiffres sont éloquents.

Mais les Lensois n'ont pas droit au complexe d'infériorité, même face au Milan AC des Rivaldo, Inzaghi, Nesta et Rui Costa. Car derrière se profilent d'autres affiches redoutables face au Deportivo La Corogne et au Bayern Munich.

"Nous devons aller à San Siro en confiance et jouer notre carte à fond", martèle ainsi l'entraîneur Joël Muller, qui a eu la satisfaction de voir son équipe s'imposer in extremis samedi contre Rennes en Ligue 1 (1-0).

Le milieu Stéphane Pédron va plus loin. Pour lui, le statut d'outsider peut être un avantage, comme il l'explique sur le site du club: "Nous n'avons rien à perdre. Nous pouvons donc profiter du fait d'être pris à la légère."

Le souvenir de Wembley

De plus, le Racing mise sur sa puissance physique et ses capacités athlétiques, notamment en défense autour du Camerounais Rigobert Song, qui lui ont permis de prendre la cinquième place de L1 à deux points du leader, Nice. Sans compter qu'il a atteint son rythme de croisière après sept matches en championnat, contre un seul pour les Rossoneri.

En revanche, Lens peut pâtir de son manque de réalisme: en sept journées de L1, les Artésiens n'ont inscrit que sept buts.

En face, les Milanais entament la C1 en pleine confiance après leur victoire 3-0 samedi à Modène pour la reprise du Championnat, grâce à un doublé de Filippo Inzaghi et un but de Simic.

"On a bien démarré en Championnat, et le match contre Lens est très important pour faire de même en C1", analyse le milieu Andrea Pirlo.

Son coéquipier champion du monde Rivaldo, arrivé à l'intersaison après avoir rompu son contrat avec le FC Barcelone, a lui déclaré qu'il était prêt à jouer 90 minutes contre Lens. L'entraîneur Carlo Ancelotti devrait l'associer d'entrée au Portugais Rui Costa.

Malgré ces stars qui les attendent, malgré leur faible expérience de la C1, les Lensois croient en leurs chances. Et espèrent refaire le coup de Wembley, lorsqu'ils étaient allés s'imposer 1-0 contre Arsenal en 1998-99.

Source : MILAN (Italie), 17 sept (AFP)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 18 septembre 2002
Modifié le 18 septembre 2002
Lu 725 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲