FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Léo ou la jeunesse d'un nolife

Voici l'enfance d'un Nolife (ou Hardcore gamer comme certains les appellent).


Aujourd'hui Leo est le plus heureux des petits garçons; il sors du centre commercial qui est à côté de chez lui où il viens de s'acheter le tout dernier jeu vidéo à la mode. Leo aime beaucoup aller au centre commercial, il y va une a deux fois par semaine, et il peux passer des heures dans ses magasins préférés. Il regarde les CD, les livres, et les jeux vidéo. Mais aujourd'hui, Leo n'y est resté que dix minutes : il a acheté son jeu et à hâte de l'essayer. Dans la rue qui le ramène a chez lui, il marche très vite et sers le petit sac en plastique qui contient son achat. En rentrant chez lui, il fait la bise a sa mère, prends un bon goûter et se rends dans son salon, où il allume l'ordinateur familial, pressé de pouvoir jouer avant ses amis qui n'ont pas le jeu. Une fois l'ordinateur allumé et après un quart d'heure d'installation, tremblant d'excitation, il clique sur la fenêtre pour ouvrir le programme. La prise en main du jeu est enfantine, les graphismes étonnants de réalisme, et le mieux de tout ça, c'est que le jeu est infinissable. C'est un de ces nouveaux jeux en ligne où le but est d'évoluer pour être le meilleur possible et rivaliser avec les autres joueurs. Le principe est simple : plus l'on joue, plus on est fort, et plus on est fort, plus on doit jouer pour garder son niveau et s'améliorer.


Leo joue pendant trois heures, et a huit heures, quand sa mère l'appelle pour manger, il s'étonne que le temps ait passé si vite. Une fois son repas finit, il ne peux pas jouer car sa mère lui interdit de jouer le soir. Déçu, il prends le livret de règles du jeu pour le lire avant de s'endormir avant de remarquer qu'il a oublié de faire ses devoirs. Il les fait le plus vite possible pour avoir un peu le temps de lire son livret avant de s'endormir. Le lendemain, Leo doit aller a l'école car on est jeudi. En principe, il aime bien aller ç l'école, cela lui permet de voir ses amis, de discuter à la récré, et les cours de ses professeurs l'intéressent en général. Pourtant, ce matin, il n'a pas envie de se lever. Il s'est couché tard la veille et est fatigué. Il se lève tant bien que mal, et avale vite son petit déjeuner avant de partir en courant pour l'école. Une fois la bas, il retrouve ses amis et leur parle de son nouveau jeu et leur conseille de se l'acheter. En cours, Leo s'ennuie. Il est rare qu'il se désintéresse, mais ce matin, il pense a son jeu et aux techniques qu'il pourra essayer quand il rentrera et pourra y jouer. Heureusement, il a pris son manuel de jeu, et en le glissant sous son cahier, peux le lire pendant ses cours. La dernière heure de cours arrive, et l'attente est insoutenable, car il a finit sa lecture et attends en regardant désespérément l'horloge où les secondes s'égrainent trop lentement. Finalement, l'heure se termine et Leo est le premier sortit. Il rentre vite chez lui, sans attendre ses amis, trop pressé de pouvoir se replonger dans son jeu. Il joue jusqu'au repas, et après le repas, attends que ses parents aillent se coucher pour discrètement revenir dans le salon, allumer l'ordinateur, et pouvoir jouer encore. Vers deux heures du matin, et épris par la fatigue, il décide d'éteindre l'ordinateur et d'aller se coucher. Le lendemain, le cri du réveil est un supplice, et tant bien que mal, il sors des sous les draps. Il n'a pas fait ses devoirs et arrive à l'école avec dix minutes de retards. Il se fait disputer par son professeur qui n'est pas habitué à ce qu'il n'ait pas fait son travail. La journée passe a une lenteur folle et à la récré, Leo reste seul car il est trop fatigué pour discuter avec ses amis, et préfère préparer des stratégies à essayer pour son jeu. Après l'école, il joue à son jeu jusqu'au soir, et quand sa mère l'appelle pour manger, il fait mine de ne pas avoir faim, et d'avoir mal au ventre, pour ne pas être interrompu dans sa nouvelle passion. On est vendredi, et Leo a de la chance car il a le droit de rester sur l'ordinateur après dîner, et une fois ses parents couchés, il peux jouer tranquillement. Il joue sans voir le temps passer, et s'endort sur le clavier. Il est réveillé par le réveil de son père à six heures le lendemain. Il s'aperçoit qu'il est toujours dans le salon et ne s'est pas couché, il cours jusqu'à sa chambre avant que son père n'arrive pour ne pas se faire disputer, et fait mine d'avoir dormit dans sa chambre et de s'être couché tôt. Ce matin, il n'a pas envie de dormir, car il a au moins dormit trois heures cette nuit, et comme on est samedi matin, il peux jouer car il n'a pas école. Aujourd'hui, Leo n'ira pas à son excursion au centre commercial hebdomadaire, et après une journée de jeu, il va se coucher car la fatigue est insoutenable, mais avant, il jette un coup d'oeil à ses économies car il a une idée en tête.


Six mois ont passés depuis que Leo a acheté ce jeu vidéo, il a dépensé toutes les économies qu'il avait fait depuis son enfance pour s'acheter un ordinateur personnel qu'il a mis dans sa chambre. Grâce à ça, il peut jouer à son jeu nuit et jour sans être dérangé. Il n'a malheureusement plus le temps d'aller au centre commercial ni de sortir pour voir ses amis, il est bien trop occupé dans sa chambre. Curieusement, ses résultats scolaires ont baissés et il redouble sa cinquième, mais ça lui importe peu maintenant. Il passe tout son temps libre sur son ordinateur, à arrêté de faire du sport, mange la plupart du temps devant l'écran et s'endort tous les soirs sur son clavier, mais malgré ça, Leo reste le plus heureux des petits garçons et passe de délicieuses heures de jeu devant son écran...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Re: Léo ou la jeunesse d'un nolife
Posté par cast le 12/10/2006 17:36:14
Dans le cadre d'une émission télé, nous recherchons des témoignages de parents et amis d'adolescents ayant une pratique excessive des jeux vidéo en réseau. Contactez nous au cast.csp@hotmail.fr ou au 01 49 22 65 36. Merci
Re: Léo ou la jeunesse d'un nolife
Posté par sterne le 29/08/2005 09:42:59
yellowduff > n'empêche que... lol!
(à ne pas prendre au 1er degré; oui, oncomprend yellowduff) :-)
Re: Léo ou la jeunesse d'un nolife
Posté par yellowduff le 29/08/2005 09:19:18
Lol, n'oubliez quand même pas que c'est une "histoire"!!
Re: Léo ou la jeunesse d'un nolife
Posté par sterne le 28/08/2005 20:46:11
Il est vrai que certains parents ne peuvent pas toujours analyser chaque comportement de leur(s) enfant(s) à chaque minute.
Or, cet article décrit environ 3/4 jours passés par l'enfant. Mais, même si certains parents y sont indifférents, cela n'est que temporaire : il y a forcément un des deux qui aurait réagi (même une fois seulement) non?

j'aurais donc bien Mé voir quelques réactions des parents dans cet article.
Re: Léo ou la jeunesse d'un nolife
Posté par big momo41 le 28/08/2005 13:14:51
je pnse qu'elle a raison je conai tré bien ce probleme car mon petit frére E.... et l'autre W...... sont tous 2 attein du symdrome de l'ordinaeur conpulsif dé qu'il peuvent joué cela ne se ternine pas avant 5 h du matin é honnetement je trouve cela inquietent de savoir a quel poin des jeunes ne peuvent plus sa passé d'un ordinateur. Ou est donc passé la belle jeunesse qui déconé entre pote ??? perso je trouve cela pitoyable enfin voima koi
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Publié le 28 août 2005
Modifié le 21 août 2005
Lu 2 905 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143