Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les Anges existent

Un amour improbable peut-il redonner vie à un Ange ?


Cette histoire se déroule dans un bar qui se trouve dans le 93, en France. Un tournois de tarot avait été organisé par le patron de ce bar appelé Cass'tou. Le nom de ce bar avait été très bien choisit parce qu'une fois par mois –si ce n'est pas plus- il y avait une "baston", autrement dit, une dispute entraînant la violence. La veille de ce fameux soir, le patron avait lancé un concours de belotte et c'est une méthode qui avait bien fonctionnée. Donc, il avait entreprit de réorganiser ce style de tournois -de tarot cette fous-ci-, afin de distraire la ville.
Antoine est là, pour la première fois qu'il vient dans ce bar, il ne sait pas ce qui l'attend. Ainsi, il s'est laissé convaincre par ses amis de prendre un verre et de participer à ce tournoi de belotte, lui qui savait si bien y jouer. Une femme était assise au bar, elle regardait les premiers candidats avec un certain air de mépris. Antoine la regardait et la trouvait si belle... Mais il se tut et ne le dit à personne. Elle était brune, les yeux verts, mince, grande et tout en elle l'émerveillait. Mais il décida de ne plus la regarder, de l'ignorer.
-C'est ton tour, Antoine ! Cria soudain un de ses amis qui était venu avec lui.
-J'y vais.
Ainsi, le premier tour passa, Antoine fut sélectionné pour le tour suivant. Mais il avait l'impression qu'une voix lui avait dictée de faire ce qu'il avait fait. Cette voix n'était pas la sienne, comme d'habitude, c'était une voix de femme. Il tourna la tête vers le bar et vit que la femme le fixait. Il détourna les yeux. Il retourna s'asseoir auprès de ses amis. Soudain, l'un d'entre eux demanda au serveur qui était la jeune femme assise au bar.
-C'est une médium, répondit-il. Elle est toujours là pour aider son prochain.
-Oh. Je vois. Eh, la médium, reprit-il vers la femme assise, tu veux bien me dire mon avenir ?
-Je ne fais pas ça, répondit-elle timidement.
-Ah bon ? Dit Antoine qui avait oublié à présent de la beauté qu'il lui avait trouvé dix minutes auparavant. Et tu fais quoi ?
-Rien.
-Laissez-la, les gars. Cherchez pas les embrouilles, dit le patron du bar.
Ils lâchèrent l'affaire. La jeune femme s'en alla dans une petite salle à côté de celle où se déroulait le tournois. Antoine, se sentant fautif de son malaise, alla la voir pour s'excuser.


Rencontre

-Je suis désolé, je ne sais pas ce qui m'a pris. Je ne suis jamais comme ça d'habitude.
-Ce n'est pas grave, personne ne me croit jamais.
-Je ne demande qu'à vous croire ! Donnez-moi des preuves !
-Vous savez cette petite voix inhabituelle qui résonnait dans votre tête tout à l'heure et qui n'était pas la même que d'habitude, c'était la mienne.
-Comment savez-vous tout cela ? Qu'est-ce qui vous fait dire que j'entendais une voix qui me disait ce que je devais faire ?
-N'oubliez pas que je suis médium... En plus, je suis télépathe. Je peux savoir ce que vous pensez –en l'occurrence vous pensez que je suis folle et que je dois forcément mentir-.
-Wouaou. C'est impressionnant.
-Je sais.
Ils parlèrent ainsi pendant dix minutes puis ce fut à nouveau au tour d'Antoine de jouer. Encore une fois, il entendit cette petite voix mais il reconnut cette fois-ci qu c'était celle d'une femme, il savait précisément de qui il s'agissait. Il l'écouta. Encore une fois, il gagna.
Le jeu se passa comme ça jusqu'à ce qu'un joueur se plaigne d'Antoine et l'accuse de tricherie. Antoine ne savait plus où se mettre et niait cette accusation fausse.
-Trouvez des preuves ! Ce n'est pas parce que je gagne tout le temps que je triche !
-Et bien si ! Le tout le temps est de trop !
Les deux joueurs se rapprochaient dangereusement l'un vers l'autre, l'accusant voulant frapper l'accusé. Mais les autres joueurs intervinrent et leur firent comprendre que s'il y avait un combat, plus aucun tournois ne se déroulerait dans ce bar et tout le monde serait interdit d'entrée. Les joueurs se calment enfin et retournent s'asseoir. Antoine veut abandonner le jeu si c'est pour être accusé de tricherie alors qu'il ne fait rien de mal. Comment leur faire comprendre qu'il n'y a pas moyen de tricher ?
La jeune femme intervient. Elle raisonne Antoine et lui dit qu'il ne peut abandonner le jeu : il n'y a aucun moyen de savoir qu'elle l'aide. Finalement, elle convainc Antoine et celui-ci retourne jouer.
Après quelques heures, Antoine gagne enfin le tournoi. Premier ! Il y avait longtemps qu'il n'avait plus gagné quoi que ce soit. Il vit la jeune femme chancelant se diriger vers l'arrière salle où il n'y avait personne. Il la rejoignit mais lorsqu'il la vit, ce n'était ce qu'il espérait.
Elle était toute blanche et avait la peau desséchée. Elle était appuyée contre le mur et on avait l'impression qu'elle se décomposait. Antoine prit peur en la voyant ainsi immobile, la respiration courte, essoufflée et pâle. Il lui demanda ce qui n'allait pas.


Anges

-Les esprits m'en veulent pour ce que j'ai fait, dit-elle avec une respiration haletante.
-qu'avez-vous fait ?
-Je vous ai aidé ! Ils vont maintenant me tuer parce que j'ai salis leur honneur.
Antoine ne comprenait plus rien. Quels esprits ? Pourquoi elle ? Pourquoi lui en vouloir ?
-Adieu, très cher Antoine ! Vivez votre vie et aimez votre prochain ! Il vous le rendra bien.
Sur ces mots, elle pencha la tête en arrière, et c'est ainsi qu'elle mourut. Antoine était affolé quand apparut une lumière éblouissante. Un ange était apparut dans la pièce. Il était grand, beau, vêtu de blanc, avait des ailes.
-Je crois que c'est comme ça que vous voyez les anges, non ? Dit-il soudain.
-Oui, pourquoi ? Vous n'en êtes pas un ? Demanda Antoine intrigué.
-Si mais nous n'avons pas de forme, pas de corps là haut, alors nous prenons l'apparence que le monde d'ici-bas nous donne.
-Oh.
-Elle est morte ?
-Oui, pourquoi l'avoir tué ?
-Parce qu'elle ne devait pas utiliser ses dons pour aider les mortels.
-Pourquoi ces règles ?
-C'est ainsi. Elle n'a pas souffert toute sa vie de femme pour aider ceux qui l'ont tué.
-Que lui avons-nous fait ?
-C'était une femme qui avait un cœur pur. Elle a gâché sa vie à aimer des personnes qui la haïssaient. Pour qu'elle cesse de souffrir, nous lui avons enlevé son cœur. Ainsi, il lui restait son âme pour hanter son corps mais elle ne pouvait plus aimer des personnes qui étaient susceptible de lui faire du mal.
-Je ne comprends pas que jamais personne n'ai pu aimer cette femme qui est pourtant si belle, dit Antoine, plus pour lui-même que pour l'Ange.
-Et bien c'est le destin de sa misérable vie, aimer mais ne pas être aimée en retour. Elle était censée être privée de son cœur jusqu'à ce qu'un homme tombe amoureux d'elle –il aurait ainsi prit le poste du prince charmant- mais a fait l'erreur de nous trahir. Elle en a payé le prix.
-Le prix fort. Et si un homme était tombé amoureux d'elle avant qu'elle ne vous trahisse, cela changerait-il quelque chose ?
-Elle vivrait à nouveau et accueillerait son cœur à la place qui lui est destiné.
-Je crois malheureusement pour vous que vous allez devoir la faire revivre.
-Pourquoi cela ?
-Parce qu'un homme l'a aimé avant cette histoire de trahison.
-Ah ! Ah ! Ah ! Qui ça ? Dit l'Ange en riant.
-Et bien... Commença Antoine en hésitant, Moi ! Je l'aime !
-J'ai oublié ! Vous êtes la seule personne dont je n'ai pas vérifié le cœur avant de la tuer !
-Vérifiez-le !
Antoine ne savait pas trop ce qu'il faisait ni quelles allaient en être les conséquences, mais il sentait qu'il était amoureux. L'Ange ferma les yeux et Antoine sentit en lui comme un vent froid qui lui glaçait le sang.
-Ce courant d'air froid, en vous, c'est parce que je suis ému ! Vous l'aimez, telle est la vérité. Vous venez de la sauver. Mais une fois qu'elle s'éveillera, dites-le lui. Elle ne prendra réellement vie à pat entière que lorsqu'on lui dira ces deux mots.
-Très bien.
-Au fait, elle s'appelle Ange !
Ainsi, l'ange disparut. Cependant, la lumière ne faiblit pas. Comment avait-il su qu'il ne connaissait pas le prénom de cette jeune femme ? Avant de trouver la réponse, un cœur flottait dans les airs et se dirigeait, encore battant, vers Ange. On aurait dit qu'il savait exactement là où il devait aller parce qu'il prit place à l'endroit où se trouve le cœur, habituellement. Lorsqu'il entra dans la femme, elle fut légèrement projetée en arrière et on entendit un râle de douleur, ce qui affirmait qu'elle était en vie.
Elle ouvrit ses yeux doucement, puis essaya de se redresser. Mais elle vit Antoine et se demanda ce qui s'était passé pour qu'elle se retrouve allongée par terre et lui assis à côté d'elle, comme pour veiller son réveil.
-Qu'est-ce qui s'est passé exactement ?
-Chut !
-Quoi ?
Antoine se pencha au-dessus d'elle et l'embrassa. Ange resta très surprise et sans qu'elle ne puisse dire un seul mot, il lui dit qu'il l'aimait. Il ne savait pas si Elle l'aimait mais il savait qu'elle avait besoin d'entendre ça pour continuer à vivre. A sa grande surprise, elle lui dit qu'avant d'avoir son cœur, elle l'aimait avec son esprit mais son cœur est en communion avec son esprit, par conséquent, elle l'aime aussi... Et ils restèrent là, tous les deux à s'embrasser. Ne voyant plus le temps passer, ne pensant plus à rien, ils savaient tous les deux qu'il fallait qu'Ange reconstruise toute sa vie, que même si elle avait continué à vivre, il lui fallait recommencer tout à zéro, à cause de sa souffrance déjà endurée... Mais elle savait aujourd'hui qu'elle était aimée et qu'elle aimait, c'était la seule chose qui comptait.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Natacha V..
26 ans, Nice (France).
Publié le 10 septembre 2009
Modifié le 30 août 2009
Lu 1 383 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲