Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les Aventures de Tintin : Le Lotus bleu

Tintinophiles, si vous ne pouvez pas vous payer l'édition originale du "Lotus Bleu", coté aujourd'hui à 600 euros, ce FAC-similé est fait pour vous...


En effet, Casterman édite ce mois-ci un FAC-similé de la première édition couleur de décembre 1946 du Lotus bleu, édition qui à l'époque s'était tirée à 56 346 exemplaires. Cette nouvelle aventure de Tintin, après les Cigares du Pharaon, est d'abord sortie en noir et blanc et avait été prépubliée en 1934-1935 dans le célèbre journal le Petit Vingtième. Ce cinquième album de la série faisant preuve d'une qualité jamais atteinte auparavant, le dessin d'origine a été repris pour la version couleur, excepté pour les quatre premières planches.


Le passage du noir et blanc à la couleur a quand même apporté quelques modifications au Lotus bleu. La mise en page de l'édition noir et blanc se composait d'une planche comportant trois bandes, alors que la version couleur a établi une planche à quatre bandes. De plus, certains passages ont été supprimés pour faire rentrer le Lotus bleu dans le sacro-saint format de l'époque de 62 pages.


Ce FAC-similé plaira aux nostalgiques, puisque l'album a l'aspect à l'ancienne avec la couverture non pelliculée, le dos toilé rouge, le papier épais, les couleurs pastel. La fidélité à l'édition originale va jusqu'à rétablir dans la pagination la barre horizontale du chiffre 7, qui avait disparue dans les éditions ultérieures. On retrouve aussi au quatrième plat la présence de deux couleurs (bleu et violet) sur le pull du capitaine Haddock. Cette curiosité avait été en quelque sorte "corrigée" par la suite.


Pour ceux qui n'ont qu'un souvenir vague de l'album, voici un petit rappel : après ses aventures relatées dans les Cigares de Pharaon, Tintin devient l'hôte du Maharadjah de Rawhajpoutalah, mais pour peu de temps. Dès le début de l'album, intrigué par un messager rendu fou par un poison, Tintin va au devant des aventures en se rendant en Chine. En y poursuivant des trafiquants de stupéfiants, Tintin fera la connaissance de Tchang, un jeune Chinois qui lui fera perdre ses derniers préjugés. En Rastatopoulos il se découvrira par contre un redoutable ennemi qu'il retrouvera d'ailleurs plus tard...


Contrairement à ses quatre premiers albums, Hergé se documenta sur la Chine pour le Lotus Bleu à la demande de lecteurs. Il rencontre ainsi Tchang Tchong-Jen qui va le conseiller sur la culture et la réalité chinoise. Pour Hergé, qui comme tous les occidentaux, ne connaissait la Chine qu'à travers le mythe du "Jaune", cette découverte est un choc. Il va donc s'efforcer de démasquer les stéréotypes dans son propre album. Ainsi à la planche 43, Tintin décrit à Tchang qui s'en amuse, la vision commune des Européens sur les Chinois, à savoir "des hommes fourbes et cruels, qui portent une natte et qui passent leur temps à inventer des supplices et à manger des œufs pourris et des nids d'hirondelle.". Il exprime dans ces cases ce qu'aurait pu être son album s'il n'avait pas rencontré Tchang Tchong-Jen (le petit Tchang dans l'album est évidemment un hommage à ce nouvel ami d'Hergé). Le souci d'Hergé était donc de représenter une Chine fidèle à la réalité. Tchang Tchong-Jen va aussi introduire Hergé aux idéogrammes chinois, qui sont tous exacts dans l'album. Ce souci de documentation et de véracité amène l'auteur a porté un jugement sans complaisance sur la politique expansionniste du Japon dans le conflit qui l'oppose alors à la Chine.

Plusieurs personnages qui parcourent la série des Aventures de Tintin apparaissent déjà dans le Lotus bleu. On retrouvera par exemple Tchang dans Tintin au Tibet. Rastatopoulos sera à nouveau contrecarrer dans ses projets par Tintin dans plusieurs albums. Apparaissent aussi les Dupond – Dupont. Milou est évidemment aussi de la partie. Plus terre à terre que Tintin, il constitue un contrepoint au héros. Mais avec l'apparition du capitaine Haddock, ce rôle de contrepoids de Milou diminuera. Le capitaine, nouveau venu haut en couleurs, tranchera singulièrement par rapport au caractère sage de Tintin. Le meilleur rôle de Milou se trouve ainsi certainement dans les premiers albums tel que le Lotus bleu. Je vous laisse apprécier...


Série : Les aventures de Tintin
Titre : Le Lotus bleu (FAC-similé)
Editeur : Casterman
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Les Aventures de Tintin : Le Lotus bleu
Posté par khreima ginn-jeh le 20/08/2004 07:55:33
Très bon article, qui contraste avec les platitudes en vigueur sur ce forum! Merci beaucoup pour avoir réjoui la tintinophile que je suis, mais, pour le lotus bleu, je me contenterai des versions commercialisées!!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 20 décembre 2003
Modifié le 20 décembre 2003
Lu 4 672 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲